La MRC de Témiscouata
   

Suite aux nouvelles directives de la santé publique, les bureaux de la MRC de Témiscouata sont fermés au public pour une période indéterminée. Tous les employés de la MRC de Témiscouata sont en télétravail. Nous vous demandons de laisser un message sur la boîte vocale de l'employé et celui-ci vous fera un retour d'appel dans les meilleurs délais. Nous vous recommandons fortement d'utiliser le courriel pour communiquer avec l'ensemble des employés de la MRC.

L'Équipe de la MRC de Témiscouata

    

sites-regionaux

La MRC de Témiscouata
Service de développement
Tourisme Témiscouata
Culture Témiscouata

   

       

Opération haute vitesse Canada-Québec : Les élus municipaux se réjouissent de l’entente avec Bell

TREMBSLBas-Saint-Laurent – Les membres de la Table régionale des élu(e)s municipaux du Bas-Saint-Laurent (TREMBSL) saluent l’annonce faite hier par les deux paliers de gouvernement et Bell sur le branchement de 2 630 foyers de la région à un service Internet haute vitesse d’ici septembre 2022.

« Nous avions identifié le branchement de tous les foyers du Bas-Saint-Laurent à la haute vitesse comme une des trois priorités pour la relance économique régionale en juillet dernier. Si la couverture est excellente en général à l’est du territoire, les besoins dans les MRC de l’ouest sont particulièrement criants et cette annonce marque une première avancée concrète dans l’atteinte de cet objectif », rappelle Michel Lagacé, préfet de la MRC de Rivière-du-Loup et président de la TREMBSL.

Pour assurer le suivi de ce dossier, les élu(e)s municipaux de la région ont formé un comité ad hoc auquel participent les ministères de l’Économie et de l’Innovation, de l’Énergie et des Ressources naturelles, ainsi que le Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent. Guylaine Sirois, préfète de la MRC de Témiscouata, également de la TREMBSL, est membre de ce comité. « Cette annonce s’inscrit dans la stratégie globale dévoilée à la fin mars par les gouvernements du Québec et du Canada et qui prévoyait que des ententes de gré à gré allaient suivre avec les fournisseurs de service. Nous sommes satisfaits de voir des résultats aussi rapidement et sommes convaincus que des ententes avec d’autres fournisseurs pourraient être confirmées sous peu. J’en profite pour souligner la qualité exceptionnelle du travail de Mme Michelle Caron, chargée de projet pour notre MRC dans ce dossier, qui a joué un rôle central dans la recherche de solutions pour l’ouest du Bas-Saint-Laurent», souligne-t-elle.

Dans le cadre de ce projet de 28,9 millions de dollars, ce sont quatre municipalités de la MRC Les Basques, quatre également de la MRC de Rivière-du-Loup et dix communautés de la MRC de Témiscouata qui auront accès au service Internet Fibe de Bell. Le déploiement se fera progressivement d’ici septembre 2022. Saint-Éloi, dans la MRC Les Basques, est l’une des municipalités ciblées. « Nous accueillons cette annonce avec joie : tout le monde va bénéficier d’un service Internet amélioré, surtout dans les rangs. Aujourd’hui, avec l’augmentation du télétravail et du commerce électronique, nous avons besoin d’un service abordable et de qualité pour nous développer et attirer de jeunes familles au sein de notre communauté », explique Mario St-Louis, maire de l’endroit.

« Il s’agit d’une étape importante dans la mise à niveau des infrastructures de communication au Bas-Saint-Laurent, nécessaire à la réalisation de notre plein potentiel de développement. Nous suivrons le dossier du déploiement de l’Internet haute vitesse et les annonces à venir avec attention, en collaboration avec les ministères concernés. Nous considérons toutefois que le contexte entourant la signature d’ententes avec les grands fournisseurs de service de télécommunication devrait être propice pour bonifier l’accès à la téléphonie cellulaire qui demeure un enjeu majeur dans certaines parties de notre région », conclut Michel Lagacé.

À propos de la TREMBSL

La Table régionale des élu(e)s municipaux du Bas-Saint-Laurent a été créée en mai 2019. Ce lieu de concertation regroupe les huit préfets et préfètes des MRC bas-laurentiennes et les 10 maires et mairesses des cités régionales ou des municipalités de centralité. La Table est l’interlocutrice politique privilégiée de toute une région auprès des gouvernements supérieurs, afin de promouvoir les priorités régionales.