La MRC de Témiscouata
   

Suite aux nouvelles directives de la santé publique, les bureaux de la MRC de Témiscouata sont fermés au public pour une période indéterminée. Tous les employés de la MRC de Témiscouata sont en télétravail. Nous vous demandons de laisser un message sur la boîte vocale de l'employé et celui-ci vous fera un retour d'appel dans les meilleurs délais. Nous vous recommandons fortement d'utiliser le courriel pour communiquer avec l'ensemble des employés de la MRC.

L'Équipe de la MRC de Témiscouata

    

sites-regionaux

La MRC de Témiscouata
Service de développement
Tourisme Témiscouata
Culture Témiscouata

   

       

Budget provincial 2021-2022 : De bonnes nouvelles pour les municipalités de la région

TREMBSLBas-Saint-Laurent – Les membres de la Table régionale des élu(e)s municipaux du Bas-Saint-Laurent (TREMBSL) accueillent favorablement le budget déposé par le ministre des finances du Québec, M. Éric Girard, jeudi dernier.

« Les élus estiment que le gouvernement prend la bonne décision en reportant le retour à l’équilibre budgétaire sur plus de cinq ans dans le contexte actuel. Et les réinvestissements en santé, en éducation et pour la relance économique répondent à des besoins criants engendrés par la pandémie », souligne Michel Lagacé, préfet de la MRC de Rivière-du-Loup et président de la TREMBSL.

Il faut dire que la semaine a été faste pour les instances municipales, avant même que le budget ne soit déposé. « Ça a commencé fort avec l’annonce conjointe des gouvernements provincial et fédéral lundi sur l’accélération du déploiement de l’Internet haute vitesse au Québec », se réjouit Guylaine Sirois, préfet de la MRC de Témiscouata et membre de la TREMBSL. « Dans notre région, ce sont 9 586 foyers supplémentaires qui seront branchés d’ici septembre 2022, pour un investissement de 64 millions de dollars. Et c’est du solide, cette fois, puisque les engagements avec les fournisseurs sont déjà signés », rappelle-t-elle.

Les bonnes nouvelles se sont poursuivies le lendemain, avec l’annonce d’un financement de 80 M$ pour les MRC du Québec. « À cela s’ajoute 15 millions de dollars pour les aéroports régionaux et cinq millions pour les organismes municipaux propriétaires des aéroports locaux afin de compenser les pertes causées par la pandémie », explique Bruno Paradis, préfet de La Mitis et membre du comité exécutif de la Table.

De son côté, le maire de Rimouski, Marc Parent, également membre de la TREMBSL, salue le soutien à l’industrie touristique : « Le gouvernement annonce des investissements de près de 205 millions de dollars sur cinq ans, dont 48,9 millions pour le tourisme de nature et d’aventure, un secteur particulièrement dynamique dans notre région », souligne-t-il.

« À cela s’ajoute 40 millions de dollars pour appuyer la réalisation des projets prioritaires de relance économique dans les régions, dont notre projet d’augmentation de l’autonomie alimentaire. Nous aurions évidemment souhaité voir l’intégration de l’autoroute 20 au Plan québécois des infrastructures, un engagement plus concret sur le déploiement de la stratégie maritime pour soutenir nos ports régionaux et une bonification du programme provincial-fédéral sur les infrastructures récréatives et sportives. Mais nous savons que ce n’est que partie remise et comprenons que la situation actuelle exerce une pression importante sur les finances publiques. Nous avons d’ailleurs transmis notre appréciation du budget directement à la ministre responsable de la région, Mme Marie-Eve Proulx, lors de notre rencontre mensuelle avec elle, vendredi dernier », conclut M. Lagacé.

À propos de la TREMBSL

La Table régionale des élu(e)s municipaux du Bas-Saint-Laurent a été créée en mai 2019. Ce lieu de concertation regroupe les huit préfets et préfètes des MRC bas-laurentiennes et les 10 maires et mairesses des cités régionales ou des municipalités de centralité. La Table est l’interlocutrice politique privilégiée de toute une région auprès des gouvernements supérieurs, afin de promouvoir les priorités régionales.