La MRC de Témiscouata
   

Les bureaux de la MRC de Témiscouata sont maintenant ouverts à la population. Nous vous suggérons fortement de prendre rendez-vous avec l’employés concerné avant de vous présenter à la MRC, compte tenu qu’il y a encore des employés en télétravail jusqu’à nouvel ordre. Vous pouvez laisser un message sur la boîte vocale de l’employé ou lui transmettre un courriel et un suivi vous sera fait dans les meilleurs délais.

L’Équipe de la MRC de Témiscouata

    

sites-regionaux

La MRC de Témiscouata
Service de développement
Tourisme Témiscouata
Culture Témiscouata

   

       

Une première rencontre publique pour FabRégion Bas-Saint-Laurent

fabregion visuels groupe carte 2Rivière-du-Loup - Le 10 mars prochain, de 19h à 20h30, FabRégion Bas-Saint-Laurent tiendra une première rencontre publique, en ligne, en lien avec l’autonomie régionale et le projet de recherche appliquée FabRégion Bas-Saint-Laurent. La population des huit MRC du Bas-Saint-Laurent, interpellée par le concept d’autonomie, est donc conviée pour l’occasion.

Bilan un an et tournée des MRC

Le projet de recherche libellé «Co-construire une FabRégion: quelles modalités de coordination pour une transition vers un Bas-Saint-Laurent autonome et connecté?», a pour objectif de développer une gouvernance régionale des dynamiques existantes afin d'accélérer la transition vers une autonomie en agro-alimentation, en production manufacturière et énergétique.

En continuité avec cet objectif, la rencontre publique du début mars cherchera à:

1- présenter le projet, ses porteurs, ses objectifs, ses différentes phases et ses enjeux;

2- faire un retour sur les activités de l’an un, soit du tiers du temps alloué à FabRégion;

3- discuter et échanger sur les préoccupations actuelles;

4- appeler à la mobilisation en vue de la tournée d’automne dans les MRC.

La dernière année a permis de former les différents comités afin de répartir les mandats internes, soit au sujet de la recherche autour de la gouvernance régionale, de la gestion interne, des portraits qualitatifs et quantitatifs, de la mobilisation citoyenne et des communications. «Après une première année consacrée à la structuration du projet, à l’engagement officiel dans le réseau FabCity et au lancement d’un premier chantier autour du portrait régional, on a vraiment hâte d’ouvrir le dialogue avec la population du Bas-Saint-Laurent», ajoute Steve Joncoux, chercheur au LLio et chargé de projet FabRégion Bas-Saint-Laurent.

L’an 2 du projet permettra de créer des ponts entre la communauté et la recherche afin de chiffrer sur le terrain le nombre d’initiatives investies dans une démarche d’autonomie alimentaire, énergétique et manufacturière. La rencontre publique du 10 mars servira de levier pour démarrer ce dialogue à nourrir avec la population.

Une fois cette cueillette d’informations réalisée, l’analyse des résultats sera subséquente lors de la 3 e année. Le tout culminera dans la production du portrait de l’autonomie au Bas-Saint-Laurent pour 2023. Une démarche qui permettra de mutualiser les initiatives et d’optimiser la transition vers l’autonomie régionale.

Les personnes intéressées à participer à cette rencontre doivent s’inscrire à la rencontre Zoom d’ici le 8 mars 16h30 via l’événement Facebook FabRégion Première rencontre publique, disponible sur la page Facebook de l’ensemble des partenaires de la démarche.

À propos

Le projet de recherche FabRégion, financé par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), est coordonné par le Living Lab en innovation ouverte du Cégep de Rivière-du-Loup. Le projet est intimement lié au réseau international de villes et régions FabCity. L’objectif est d’atteindre au moins 50% d’autonomie locale de ce que le Bas-Saint-Laurent consomme dans les secteurs de la production alimentaire, énergétique et des biens manufacturés d’ici 2054, tout en étant globalement connecté pour partager les solutions éprouvées par chacun. Basé sur l’expérimentation et les principes de la coconstruction, le projet permettra de jeter les bases d’une gouvernance régionale pour assurer le déploiement de l’initiative à long terme en favorisant la participation de toutes les parties prenantes de la communauté bas-laurentienne. FabRégion est porté par un collectif de partenaires comprenant le fablab Fabbulle du Cégep de Rivière-du-Loup, l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), la Table régionale des élu·e·s municipaux du Bas-Saint-Laurent (TREM), Rimouski en transition, la Table de concertation bioalimentaire du Bas-Saint-Laurent (TCBBSL), la Société d’aide au développement de la collectivité du Kamouraska (SADC), Économie sociale du Bas-Saint-Laurent, le Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent (CRD), le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent (CREBSL) et des membres de la communauté citoyenne, dont l’artiste et réalisateur Hugo Latulippe