La MRC de Témiscouata
   

message

    

sites-regionaux

La MRC de Témiscouata
Service de développement
Tourisme Témiscouata
Culture Témiscouata

   

       

Ordonnance de santé publique : contrôle des déplacements au Bas-Saint-Laurent

cisss bsl yvon soucy jean desjardins 001 001 1024x576Faisant suite à l’annonce de l’ordonnance de santé publique visant à contrôler les déplacements dans huit régions éloignées, dont fait partie le Bas-Saint-Laurent, le directeur de la santé publique du Centre intégré de santé et des services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, le Dr Sylvain Leduc, souhaite présenter les grandes lignes de cette mesure préventive et exceptionnelle visant à protéger la population bas-laurentienne.

Cette ordonnance effective pour les deux prochaines semaines sera en vigueur dès le 28 mars, 16 h. Elle prévoit notamment des contrôles routiers aux points de jonctions avec les autres territoires, soit Chaudière-Appalaches, la Gaspésie et le Nouveau-Brunswick. Cette ordonnance sera réévaluée selon l’évolution de la situation du COVID-19 au Québec. Les déplacements concernant l’ensemble des services essentiels, dont les soins de santé et l’approvisionnement en biens essentiels, seront autorisés ainsi que certaines considérations humanitaires.

« La situation au Bas-Saint-Laurent, et dans tout l’Est-du-Québec, est présentement sous contrôle et nous avons très peu de cas déclarés pour le moment. La mesure extraordinaire annoncée aujourd'hui est préventive, mais juste et absolument nécessaire dans le contexte actuel afin que nous puissions freiner la propagation du virus et limiter la transmission régionale et interrégionale », déclare le directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent, le Dr Sylvain Leduc.

Protocole d’admission sur le territoire
Sauf pour les transporteurs et les personnes qui doivent livrer un service essentiel, aucune personne n’est admise sur le territoire si elle n’y a pas une résidence permanente.
Toute personne qui présente de la toux, de la fièvre, des difficultés respiratoires récentes, des maux de gorge ou une perte récente de l’odorat ne peut pénétrer sur le territoire.
Toutes les personnes qui le désirent seront toujours libres de sortir du territoire de la région, que ce soit pour des soins, des examens médicaux ou pour toute autre raison.
Toutes les exceptions devront être approuvées par le Directeur régional de santé publique ou la personne qu’il désigne à cet effet.

Points de contrôle sur le territoire
Municipalité / Fermeture
Secteur Ouest
La Pocatière / Autoroute 20, route 132
Saint-Alexandre-de-Kamouraska / Route 289
Rivière-du-Loup / Autoroute 85 et route 185
Secteur Est
Les Méchins / Route 132
Routhierville / Route 132

Le confinement de la région sera effectué en collaboration avec les principaux partenaires gouvernementaux et municipaux de la région, soit le ministère des Transports du Québec, la Sûreté du Québec et les municipalités du Bas-Saint-Laurent.

Rappelons que les régions de la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine, de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Côte-Nord, du Saguenay-Lac-Saint-Jean, du Nord-du-Québec, du Nunavik, Eeyou Istchee et des Terres-Cries de la Baie-James s’ajoutent à cette ordonnance de santé publique.

Pour plus d’informations sur la COVID-19 : Québec.ca/coronavirus

À propos du CISSS du Bas-Saint-Laurent
Le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent est un établissement qui a pour mission de maintenir, améliorer et restaurer la santé et le bien-être de la population bas-laurentienne en rendant accessible un ensemble de services de santé et de services sociaux, intégrés et de qualité, contribuant ainsi au développement social et économique du Bas-Saint-Laurent. Avec un budget de plus de 759 M$, le CISSS emploie quelque 7850 employés, peut compter sur 568 médecins, dentistes et pharmaciens et des centaines de bénévoles qui ont à coeur les soins et services à la population ainsi que les valeurs de l’établissement, soit la collaboration, l’humanisation, l’engagement et la responsabilisation.