La MRC de Témiscouata
Des Jeux du Québec exceptionnels pour Les Vaillants

des-jeux-du-quebec-exceptionnels-pour-les-vaillants-001-620x348Les sept athlètes du club Les Vaillants ont largement contribué aux beaux résultats de l'Est-du-Québec lors de la 53e Finale des Jeux du Québec. Les représentants du Témiscouata ont pris part à plusieurs finales, en plus d'obtenir deux médailles. Tous les membres de la formation ont réalisé de belles prestations et vécu des moments inoubliables.

Désignée pour soulever le drapeau de la délégation, lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux, Vanessa Ayers a débuté la compétition en force. La l'athlète de Rivière-Bleue a remporté la première médaille de l'EDQ, en terminant au troisième rang du lancer du marteau, avec un record personnel de 48,16m. Puis, après avoir obtenu une cinquième place au lancer du poids, elle a conclu en force au lancer du disque, remportant la première médaille d'or de la délégation.

Ses coéquipières Jolianne Bernier et Coralie Robichaud, n'ont pas été en reste. Les deux athlètes originaires respectivement de St-Athanase et Rivière-Bleue, ont réalisé des marques personnelles, lors de la qualification du saut en longueur. Jolianne a réussi un bond de 4,96m, alors que Coralie a franchi la distance de 4,90m. Elles ont terminé 12e et 13e de ce concours. Jolianne a également pris part au 100m haies et au 200m. Elle a d'ailleurs réalisé un temps sous les 28 secondes dans cette dernière épreuve. Pour ce qui est de Coralie, elle a aussi pris le départ du 100m haies, réalisant même le 2e meilleurs temps parmi les athlètes nées en 2004 s'alignant dans l'épreuve. Elle a aussi atteint la finale du triple-sauts et obtenu une place dans le top 10 des concurrentes. Jolianne et Coralie ont aussi fait partie du relais 4 x 100m.

Chez les garçons, Olivier Bélanger s'est surpassé dans les épreuves de sprint. L'athlète de St-Marc-du-Lac-Long a réalisé un chrono de 11,90s au 100m, lui permettant d'accéder aux demi-finales. Puis, il a de nouveau abaissé son temps au deuxième tour, avec une performance de 11,71s. Il a aussi atteint la seconde ronde du 200m, grâce à un record personnel de 23,66s. Il a aussi participé au relais 4 x 100, en compagnie de son coéquipier Pier-Olivier Lebrun, de St-Eusèbe. Ce dernier a pris le 11e rang du 400m haies et la 8e place, lors de la finale du triple-sauts. Il a aussi fait le saut en longueur et le relais 4 x 400m.

Comme dans le cas de Coralie, Tommy Blier et Éloi Rouseau de Pohénégamook, étaient surclassés d'une catégorie pour s'aligner dans la compétition. Tommy a pris part aux lancers du poids, du marteau et du disque. Il a atteint la grande finale du marteau et du disque, terminant respectivement en 5e et 8e positions. Quant à Éloi Rousseau, il a été à des poussières de grimper sur le podium au saut en hauteur. Après avoir réussi un bond de 1,75m, c'est à partir du nombre d'essais que les juges ont dû départager une quintuple égalité au troisième rang et lui octroyer la quatrième position. Éloi a aussi pris la 8e place au 110m haies, en plus de faire le saut en longueur. Il sera à surveiller pour les prochains JDQ.

D'ailleurs, la prochaine édition des Jeux d'été auront lieu à Laval en 2020. Plusieurs athlètes du club ont probablement déjà hâte à ce moment!

source: https://www.infodimanche.com/actualites/sports/342403/des-jeux-du-quebec-exceptionnels-pour-les-vaillants 

Les productions Scènic'Arts présente «Pour femmes seulement» de Raymond Villeneuve

1527615194Ete2018 Pour-femmes-seulement webLes productions Scènic'Arts présente «Pour femmes seulement» de Raymond Villeneuve les 24 et 25 août 2018 au BeauLieu Culturel du Témiscouata à 20h au coût de 15$.

Dans une mise en scène de Yves Rousseau avec la distribution de pour femmes seulement: Annie Desrochers, Andréa Gagnon, Naomie-Jades Pelletier, Marie Tardif et Kate Monosiet. Cette comédie en 2 actes saura vous divertir. Les productions Scènic'Arts est une maison de production en art de la scène dont les objectifs sont de ve-nir en aide aux artistes du Témiscouata désirant réaliser de nouveaux projets.

Résumé de la pièce: Judith psychologue et féministe jusqu'au bouts des ongles, accepte d'animer une fin de semaine de thérapie pour femme. Cependant, elle ne mettra pas très longtemps pour comprendre qu'elle et les autres participantes ont été piégées par les hommes de leur vie qui leur demandent de suivre une thérapie conjointe. Ainsi Lucille arrive pour son surprise party, Johanne pour économiser dans une nouvelle friperie, Claudine vient pour un week-end érotique et Denise c'est mit belle pour un souper 5 étoiles. Chercheront-elles à se venger ou accepteront-elles la proposition des hommes? C'est ce que vous verrez dans cette comédie où vous pourrez, messieurs, essayer de mieux comprendre ce qui se passe dans la tête des femmes de votre vie et mesdames, vous n'aimerez peut-être pas voir vos travers exposés ainsi au grand public...

Pour information ou réservation: 418-899-2528.

Découvertes archéologiques du parc national du Lac-Témiscouata

parc-national-du-lac-temiscouata-jardin-des-memoires-fouilles-archeologiques-002-620x348Le site archéologique du lac Témiscouata situé tout près du Jardins des Mémoires continue de faire ses preuves cette année. L'archéologue Marianne-Marilou Leclerc, aidée des visiteurs participant aux fouilles publiques, a découvert un morceau de couteau cassé fabriqué à partir de quartzite de Ramah le 29 juillet. On ne retrouve cette matière qu'au nord du Labrador.

Cette découverte a été réalisée à quelques jours du mois de l'archéologie, en aout. Débutées en 2013, les recherches se poursuivent au parc dans le but de mieux comprendre le mode de vie de ceux qui ont occupé les abords de la rivière Touladi, entre 1 000 et 2 000 ans avant aujourd'hui. Pour le moment, un grand rond de feu où une trentaine d'outils taillés ont été retrouvés en 2017 retient l'attention de l'archéologue. «Je veux aller plus loin que simplement décrire les objets. Je veux voir le groupe derrière les artéfacts. Je veux savoir ce qu'ils faisaient les interactions qu'ils avaient avec les autres groupes, leur mode de vie, les échanges», explique Mme Leclerc. Trouver un outil brisé en quartzite de Ramah témoigne, selon l'archéologue, des nombreux échanges qui avaient lieu entre les voyageurs et occupants de ce territoire. L'outil avait été probablement jeté près du rond de feu, où il a été retrouvé.

Toutefois, un ancien camp de bucherons construit vers 1940 et incendié en 1967 complexifie les recherches sur ce site. On retrouve des planches et du charbon à travers les artéfacts. Le parc national du Lac-Témiscouata compte 54 sites archéologiques, dont la plupart sont situés sur les rives de la rivière Touladi et des lacs Touladi. Plusieurs d'entre eux sont associés à l'industrie forestière, un moteur économique important pour la région.

«Trente sites sur 54 trouvés au parc se ressemblent. Certains groupes s'y sont installés pour y faire un feu, tailler des outils et sont repartis. Ce sont ces traces que je retrouve. Elles sont explicables par la proximité d'une carrière de chert Touladi dans la montagne située tout près. Celui situé près du Jardins des Mémoires est exceptionnel et semble toutefois avoir accueilli un plus grand rassemblement, pour une autre cause que la simple taille de pierre», ajoute l'archéologue Marianne-Marilou Leclerc. La suite des recherches servira à apporter des informations supplémentaires sur les rassemblements qui auraient pu s'y dérouler. Le Témiscouata a attiré de nombreux groupes culturels à travers le temps en raison de sa position stratégique, puisqu'il relie le fleuve Saint-Laurent et l'Atlantique en passant par la rivière Madawaska et le fleuve Saint-Jean, qui se jette dans la baie de Fundy.

NOUVEAUTÉ

Intitulée «Une étrange découverte», une nouvelle activité se déroule cet été au Centre de découvertes de l'Anse-à-William. Les petits et grands pourront chercher des artéfacts dans une reproduction d'un site de rituels. Ils sont accompagnés au cours de leurs recherches par l'archéologue du parc. Toute la famille est invitée à y participer et l'objectif est de trouver ce qui a bien pu se passer sur le site, à travers les différents objets découverts. Cette activité permet de mettre en valeur le travail de l'archéologue, qui comprend une grande partie d'interprétation historique. L'activité a lieu tous les samedis à 10 h.

DES FOUILLES POPULAIRES

À l'été 2017, entre les mois de juin et de septembre, 202 visiteurs ont contribué aux recherches archéologiques près du Jardin des Mémoires, dont 78 jeunes. Cette activité de fouille publique met en valeur le patrimoine archéologique du parc et permet aux visiteurs de participer à une réelle recherche scientifique. Étant donné l'augmentation de la popularité constante pour cette activité, la réservation est conseillée. Une superficie d'environ 2 mètres carrés est fouillée à chaque année.

https://www.infodimanche.com/actualites/actualite/342230/decouvertes-archeologiques-du-parc-national-du-lac-temiscouata 

L'Est-du-Québec remporte le championnat provincial junior de quilles

quilleursLes quilleurs juniors de l'Est-du-Québec ont offert une éclatante performance d'équipe en s'appropriant le titre de « Champion provincial 2018 » lors du récent championnat provincial junior de quilles disputé à Québec du 25 au 29 juillet.

La délégation de l'Est-du-Québec était composée de 16 quilleurs provenant des clubs de La Mitis-Rimouski-Neigette, Sainte-Anne-des-Monts, Cap-Chat, Rivière-du-Loup, Témiscouata-sur-le-Lac et Saint-Pascal-de-Kamouraska. L'équipe junior a enlevé la médaille d'or, terminant au premier rang parmi les 10 régions présentes, avec un total de 251 points accumulés, devant le Lac-St-Louis (207 points) et la région de la Capitale Nationale (204 points). En plus de mettre la main sur 12 médailles, dont cinq d'or, quatre d'argent et trois de bronze, les excellentes performances de tous les joueurs ont été déterminantes pour l'obtention du trophée provincial.

Trois champions provinciaux

Parmi les performances individuelles remarquables, on compte trois champions provinciaux et médaillés d'or, soit Julia Viel, de Témiscouata-sur le Lac, en simple 11 ans et moins, Elodie Annett, de Grand-Métis et Kévin St-Onge, de Saint-Pascal en simple 15-17 ans, ce dernier ayant réalisé un impressionnant triple de 766 en finale. Au classement cumulatif, Kévin St-Onge a décroché la médaille d'or, s'imposant devant les 19 participants de sa catégorie, tandis que Julia Viel et Elodie Annett s'emparaient de la médaille d'argent au cumulatif dans leur catégorie respective. De son côté, Nicolas Therrien, de Sainte-Anne-des-Monts a obtenu l'argent en simple chez les 15-17 ans. En trio garçons 17 ans et moins, l'équipe composée de Cédric Lévesque de Saint-Pascal, Jérémie Pinet de Rivière-du-Loup et Kévin St-Onge a récolté la médaille d'argent, à seulement deux quilles de la première place. Chez les filles 12-14 ans, Kasandra Kenney, de Sainte-Anne-des-Monts obtient la médaille de bronze en simple, tandis que le trio filles 17 ans et moins composé de Julia Viel, Talyssa Frappier de Témiscouata-sur-le-Lac et Elodie Annett a également décroché le bronze. Une autre médaille de bronze appartient au duo Elodie Annett et Kévin St-Onge en double-mixte 15-17 ans.

D'autres performances dignes de mention ont aussi largement contribué à la victoire d'équipe de l'Est-du-Québec. Notons les quatrièmes places en simple 12-14 ans de Jérémie Pinet et une partie de 279, de Talyssa Frappier au cumulatif 12-14 ans ainsi que le duo Talyssa Frappier et Jérémie Pinet en double-mixte 12-14 ans, également quatrièmes à trois quilles du podium. Les séniors 18-21 ans ont eux aussi frôlé le podium à quatre reprises : Kariane Levesque de Price et Cédric Côté de Trois-Pistoles en simple, Jean-Frédéric Jolin de Mont-Joli au classement cumulatif, de même que Kariane Levesque et Jean-Frédéric Jolin en double-mixte ont tous obtenu une quatrième position.

Le responsable de la délégation et président de l'Association régionale de quilles de l'Est-du-Québec, Bernard Tessier, se réjouit de cette réussite sur la scène provinciale et exprime sa reconnaissance aux entraîneurs, aux responsables des clubs et aux parents dont l'implication soutenue a grandement contribué à ce succès d'équipe.

source: https://www.lavantage.qc.ca/sports/2018/8/3/l_est-du-quebec-remporte-le-championnat-provincial-junior-de-qui.html

Une deuxième vie pour l'ancien Musée du Domaine dès 2019

le-batiment-du-musee-du-domaine-L'ancien Musée du Domaine de Pohénégamook qui est fermé au public depuis 10 ans devrait reprendre vie dès le début de 2019. C'est ce qu'a confirmé la Présidente de la Fondation des jeunes mamans du Québec, Anne Guérette.

Actif depuis plusieurs mois, le comité de travail qui regroupe architectes, ingénieurs, membres de la Corporation de développement économique du Transcontinental et acteurs communautaires voient d'un oeil le deuxième mariage de Maripier Morin et Brandon Prust.

Pour eux, c'est l'occasion de mettre en lumière la richesse du bâtiment qui était connu autrefois comme un musée de véhicules antiques appartenant à des collectionneurs .

Depuis sa retraite de la vie politique en novembre dernier, Anne Guérette, l'ancienne cheffe du parti Démocratie Québec, se consacre corps et âme à la Fondation créée par son père qui est décédé en 2013.

« C'est le 10e anniversaire de la fermeture du Musée. Je mets toute mon énergie dans le projet de relance pour idéalement avoir une idée précise en décembre prochain», a-t-elle reconnue en entrevue à CIMT Nouvelles.

Près de 300 personnes de différents milieux sont attendus le 23 septembre prochain à un brunch qui permettra aux acteurs de lancer différentes idées quant au projet de relance de l'endroit de 18 000 pieds carrés.

De son côté, l'agent de la Corporation de développement économique du Transcontinental (CODET), Sébastien Ouellet, se dit très confiant de donner une seconde vie à l'endroit grâce à la venue du couple Morin-Prust.

« Elle nous apporte des idées, des relations d'affaires qu'elle a, elle est prête à nous aider à avancer», a-t-il expliqué en parlant de l'animatrice de TVA.

source: https://cimtchau.ca/nouvelles/une-deuxieme-vie-pour-lancien-musee-du-domaine-des-2019/ 

22 médailles pour l’Est et la Côte-Nord aux Jeux du Québec

jeux-quebec-estLa 53e finale des Jeux du Québec se termine samedi à Thetford Mines. Les athlètes de la délégation de l'Est-du-Québec (Bas-Saint-Laurent, Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine) ont récolté 20 médailles, soit trois d'or, neuf d'argent et huit de bronze. Ceux de la Côte-Nord en ont remporté deux.

Dans l'Est, la cycliste Britanie Cauchon de Saint-Alexandre-de-Kamouraska a remporté l'or au contre-la-montre individuel et l'argent au critérium.

La cycliste Britannie Cauchon de Saint-Alexandre-de-Kamouraska a remporté l'or et l'argent. La cycliste Britannie Cauchon (casque rose) Photo : courtoisie
En athlétisme, Vanessa Ayers de Rivière-Bleue a ravi l'or au lancer du disque. Anne St-Amand de La Pocatière a quant à elle atteint la première marche du podium au 3000 mètres marche. La coureuse Camille Boudreau de Carleton-sur-Mer a remporté trois fois l'argent : au 3000 mètres, au 2000 mètres steeple-chase et au 1500 mètres.

L'équipe du relais féminin de 4 x 50 mètres quatre nages composée de Alexia Pietrantonio (Rivière-du-Loup), Raphaëlle Tremblay (Rivière-du-Loup), Florence Pelletier (Rimouski) et Élyse Poirier (Rivière-du-Loup) a procuré à l'Est-du-Québec sa 20e médaille. Alexia Pietrantonio a aussi mérité deux autres médailles.

Les golfeurs ont offert une performance historique pour la région en mettant fin à une disette de 35 ans sans gagner de médaille dans cette discipline. La Rimouskoise Rosalie Ouellet a raflé l'argent en équipe avec Marie Dubé-Morin (Témiscouata-sur-le-Lac) à l'épreuve « deux balles, meilleure balle » et le bronze à la partie par coups (formule Stableford). À cette même épreuve, William-Philippe St-Pierre (Rimouski) a également décroché le bronze.

Quelques autres athlètes ont aussi mis la main sur deux médailles.

Camille Boudreau qui court Camille Boudreau de Carleton-sur-Mer a remporté trois fois l'argent. Photo : courtoisie
Selon l'agente de communication, Annie Thivierge, il s'agit d'un très bon bilan pour la délégation de l'Est-du-Québec qui avait pour objectif de remporter de 15 à 20 médailles.

Elle se réjouit de voir l'esprit de solidarité qui a soudé les athlètes. « Les athlètes ici représentent leur région, pas leur sport. On a vu des athlètes de golf et de volleyball aller encourager les joueurs de baseball. C'est vraiment une dynamique très particulière, très différente des autres clubs de compétition », observe-t-elle.

Annie Thivierge souligne aussi la performance des Gaspésiens qui se sont affirmés dans la discipline de la voile.

Au volleyball masculin, l'équipe formée presque exclusivement de Madelinots s'est aussi démarquée.

Deux médailles pour la Côte-Nord

L'équipe de volleyball intérieur de la Côte-Nord exultent. Les joueuses de volleyball de la Côte-Nord ont réalisé un beau parcours aux Jeux du Québec. Photo : Radio-Canada/Carl Rodrigue
Par ailleurs, la délégation de la Côte-Nord a remporté deux médailles, soit le bronze pour Samuel Dufour O'Connor en athlétisme et l'argent pour l'équipe féminine de volleyball.

« On aurait espéré mieux comme résultat », commente l'agent d'information Sylvain Turcotte, « mais juste la médaille en volleyball féminin, ça nous rend très fiers. Elles sont deuxièmes au classement provincial. »

M. Turcotte indique par ailleurs que plusieurs athlètes en étaient à leur première participation, ce qui augure bien pour 2020, selon lui.

Le nageur Thomas Girardin, âgé de 14 ans, s'est distingué pendant les compétitions du deuxième bloc, sans toutefois remporter de médaille.

source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1116496/medailles-est-aux-jeux-du-quebec-22-cote-nord 

 

Maripier Morin et Brandon Prust se marient à Pohénégamook

mariage-1Leur mariage était très attendu. Maripier Morin et Brandon Prust ont prononcé leurs vœux devant près de 200 proches, parents et amis dans la petite municipalité de Pohénégamook, au Bas-Saint-Laurent samedi après-midi. Cet événement grandiose a attiré de nombreux curieux.

Le mariage de Mariepier Morin et Brandon Prust a ébloui ses invités. Le couple s'était marié à London, en Ontario, l'été dernier. Mais l'animatrice de la télévision voulait revivre ce moment avec ses proches dans sa communauté.

«On a réalisé qu'on était la cinquième génération des deux côtés de ma famille, autant du côté des Morin que des Fortin. Tout le monde s'est marié à l'église de Saint-Éleuthère», a souligné l'animatrice

«Ça devait être une petite réception, et ça a tourné en une super production», a ajouté le hockeyeur Brandon Prust.

«Au début, on s'est dit un autre mariage? Avec l'hospitalité, on trouve ça incroyable», a avoué la soeur de Brandon, Carla Alexander.

«Nous sommes très fiers de notre fille. Partager ce moment avec les gens de la région, c'est formidable», a fait remarquer le père de la marié, Gabriel Morin.

source: https://cimtchau.ca/nouvelles/maripier-morin-et-brandon-prust-se-marient-pohenegamook/ 

Yoan amène ses chansons à Pohénégamook

yoan-country-centre-culturel-leopold-plante-pohenegamook-001-620x348L'auteur-compositeur-interprète de musique country Yoan montera seul sur la scène du Centre culturel Léopold-Plante le 5 aout à 20 h pour faire découvrir les chansons de son nouvel album lancé en mars dernier, «Depuis longtemps», dans le cadre d'une tournée estivale à travers l'est du Québec.

«Ce sera moi et ma guitare. C'est une belle façon de casser la glace avec mes nouvelles chansons et de préparer ma tournée qui commencera en septembre», explique Yoan, qui s'est fait connaitre du grand public en remportant la deuxième saison de l'émission La Voix, en 2014. Il souligne que la tournée estivale, une initiative du Réseau des organisateurs de spectacles de l'est du Québec (ROSEQ), permet aux artistes de se faire voir sous un autre angle.

«On revient au message de la chanson en la déshabillant, cela nous permet de les faire en simplicité et de revenir à la base», ajoute-t-il. Pour ce spectacle intime, aux tons folk et country qui sont sa signature, il interprètera des chansons tirées de ses deux albums, de même que quelques reprises de classiques de Johnny Cash, Waylon Jennings, Leon Russels et Elvis Presley.

«J'aime l'intimité qu'on retrouve dans les plus petites salles de spectacles, la proximité avec le public n'est pas la même. Ce sera ma première fois au Témiscouata», souligne Yoan. Pour son deuxième album, «Depuis longtemps», Yoan a ressenti le défi et la responsabilité d'aller plus loin dans le message qu'il souhaite partager en musique.

«J'immortalise une époque, ma compréhension de la vie et un état d'être, comment je vois la vie à 22 ans. Je l'ai réalisé et co-produit, donc ça sonne plus près de moi, on entend une différence vocale et musicale», précise-t-il. Son premier album, certifié platine trois semaines après sa sortie, avait reçu un très bel accueil de la part du public. Il s'était d'ailleurs hissé tout au haut du palmarès Billboard des albums canadiens en avril 2015. Le spectacle de Yoan aura lieu au Centre culturel Lépold-Plante de Pohénégamook, situé au 481, rue de l'Église. Pour plus d'information, il est possible de consulter le www.les4scenes.com.

source: https://www.infodimanche.com/actualites/culture/341785/yoan-amene-ses-chansons-a-pohenegamook 

Une nouvelle caserne incendie pour Saint-Louis-du-Ha! Ha!

une-nouvelle-caserne-incendie-pour-saint-louis-du-ha-ha-001-620x348Après plusieurs années de travail et de démarches, la municipalité de Saint-Louis-du-Ha! Ha! et son Service de sécurité incendie pourront profiter d'une caserne complètement neuve au printemps 2019. L'annonce a été faite, ce mardi 31 juillet, en compagnie du député et ministre Jean D'Amour.

Le nouveau bâtiment sera érigé au coin des rues Madgin et Raymond, tout près de l'autoroute 85, par Maurice Bérubé & Fils Inc., le plus bas soumissionnaire conforme. Sa construction est évaluée à environ 3,7 M$, un investissement important auquel contribuera le gouvernement du Québec à la hauteur de 2,4 M$.

«À Saint-Louis-du-Ha! Ha!, le conseil a eu la vision de développer un projet ambitieux et nous avions le devoir comme gouvernement d'y souscrire financièrement (...) Il faut s'assurer que les citoyens soient en sécurité constamment»», a souligné M. D'Amour.

Le reste de la facture, soit environ 1,3 M$, sera payé par la municipalité et financé grâce à un emprunt sur 20 ans. Celui-ci sera ensuite remboursé par les redevances éoliennes. «Les citoyens de Saint-Louis-du-Ha! Ha! n'auront donc pas à assumer le coût de ce projet», s'est réjoui la mairesse, Sonia Larrivée. «Nous travaillons sur ce dossier depuis 2013, alors aujourd'hui c'est l'aboutissement de 5 années de travail. Notre caserne se faisait désuète et non fonctionnelle. Cette nouvelle infrastructure de sécurité civile s'avère donc nécessaire.»

BESOINS

La réalisation d'une nouvelle caserne vient en effet répondre à des besoins criants, autant au niveau de l'espace et de l'ergonomie. Le bâtiment actuel, qui accueille une vingtaine de pompiers, y compris des confrères de Saint-Elzéar-de-Témiscouata, ne répond plus aux normes et «n'est pas adéquat pour faire face de manière optimale aux situations d'urgence». La nouvelle bâtisse de deux étages pourra abriter les quatre camions de la flotte, en plus d'offrir une cuisine, des vestiaires pour hommes et femmes, une salle multifonctionnelle, ainsi qu'un espace pour la décontamination.

«C'était important pour nous de se mettre à jour et nous sommes fiers du travail qui a été accompli. C'est un bel accomplissement pour les pompiers, mais aussi pour les citoyens. Toute la région va en bénéficier, parce que nous intervenons parfois à Témiscouata-sur-le-Lac, à Saint-Honoré, à Saint-Elzéar et même à Saint-Pierre-de-Lamy», a déclaré le directeur du Service incendie, Michaël Morin.

SAUVETAGE EN FORÊT

Notons que l'espace dans la nouvelle caserne 34 permettra également aux pompiers d'entreposer l'équipement nécessaire au «sauvetage et à la recherche en forêt», leur nouvelle spécialité. La caserne couvrira cinq municipalités avec ce service.

«Au Témiscouata, certains services incendie ont des mâchoires de vie, d'autres ont des bateaux. À Saint-Louis-du-Ha! Ha!, on voulait se spécialiser dans le hors route, autant l'hiver que l'été, et le timing était bon pour le faire», a ajouté le chef pompier.

Notons que l'annonce à venir d'une nouvelle caserne à Saint-Louis-du-Ha! Ha! planait depuis l'été 2017. En 2019, celle-ci verra bel et bien le jour.

source: https://www.infodimanche.com/actualites/actualite/342198/une-nouvelle-caserne-incendie-pour-saint-louis-du-ha-ha 

Pluie d'étoiles filantes à la station scientifique ASTER et au club de golf de la Vallée du Témiscouata

AsterSaint-Louis-du-Ha! Ha ! – Dans la semaine du 6 au 12 août, l'Observatoire du Témiscouata vous accueille pour visiter ses installations, échanger avec notre équipe d'animateurs et observer le spectacle des Perséides.

En effet, les visiteurs seront guidés au cœur de l'exposition permanente Cap sur les étoiles et observeront les planètes Mars, Vénus, Jupiter et Saturne si les conditions météo le permettent. Des plages de visite sont prévues aux demi-heures à compter de 20h00 jusqu'à 23h30. Ceux qui arriveront avant pourront avoir droit à quelques démonstrations scientifiques et pourront faire de l'observation du Soleil.

Tout au long de la semaine, les visiteurs sont appelés à réserver leur place pour avoir la meilleure expérience possible sur notre site. On contacte l'équipe d'ASTER au 418-854-2172, au numéro sans frais 1 877 775-2172 ou encore par courriel au info@asterbsl.ca. Il est possible de visiter les installations d'ASTER tous les jours de midi à minuit.

Nouveauté cette année, un site pour faire de l'observation des étoiles filantes a été aménagé sur le terrain du club de golf de la Vallée du Témiscouata. À compter de 21h00, l'astronome amateur de la station Marc-André Paradis donnera des explications sur le phénomène des Perséides, présentera des objets du ciel avec son télescope. Apportez vos chaises et venez profiter d'un environnement idéal pour observer la pluie qu'on appelle aussi les larmes de Saint-Laurent.

L'Observatoire du Témiscouata œuvre depuis plus de 40 ans à faire mieux comprendre l'Univers qui nous entoure. Cette mission se réalise grâce à son musée de science, son observatoire d'astronomie, ses activités pédagogiques dans les écoles du Canada et ses animations plus ludiques en période estivale.
ASTER reconnait le soutien du ministère de la Culture et des Communications du Québec ainsi que la MRC de Témiscouata par le biais de leurs différents programmes respectifs.

Une 10e édition au-delà de toutes les attentes pour le Festival du Bootlegger de Rivière-Bleue

IMG 8711Rivière-Bleue – une programmation bien remplie attendait les festivaliers à Rivière-Bleue du 27 au 29 juillet dernier, pour le plus grand plaisir de tous. Encore une fois, ils sont très nombreux à avoir pris part aux festivités du Festival du Bootlegger.

C'est avec fierté que le comité organisateur a clot cette 10e édition, dimanche dernier! Le Festival du Bootlegger aura encore une fois permis de faire découvrir Rivière-Bleue et son histoire unique. Le passage du parrain d'honneur, Jérôme Couture, a ravi les gens qui ont un attachement pour lui depuis son passage pour l'émission La Petite Séduction. Le feu d'artifice a fait le bonheur des petits et des grands tout en soulignant de façon bien spéciale l'anniversaire de l'événement. Toujours aussi populaires, les dégustations de bière ont permis de faire découvrir une trentaine de produits de microbrasserie en plus de la Clandestine, la bière du 10e anniversaire spécialement brassée pour l'occasion par le Secret des Dieux.
Le comité organisateur remercie la population de Rivière-Bleue et des environs pour sa participation aux activités ainsi que tous ses généreux bénévoles et collaborateurs. Le Festival du Bootlegger avait la chance de compter sur l'appui de Patrimoine Canada, Tourisme Québec et Tourisme Bas-Saint-Laurent pour la réalisation de cette 10e édition.
Déjà, l'invitation est lancée pour l'an prochainqui se déroulera du 26 au 28 juillet 2019. Découvrez le passé obscur de Rivière-Bleue!

Québec octroie plus de 74 000 $ au Presbytère Maison du Partage

photo-Guylain JeanSAINT-LOUIS-DU-HA! HA!- Le gouvernement du Québec a accordé une aide financière de 74 500 $ au Presbytère Maison du Partage pour la rénovation du bâtiment construit en 1917. Cette somme provient du Fonds conjoncturel de développement (FCD) administré par le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT).

Le ministre délégué aux Affaires maritimes, ministre responsable de la région du Bas‑Saint‑Laurent et député de Rivière‑du‑Loup-Témiscouata, M. Jean D'Amour, a profité de la réouverture des locaux pour en faire l'annonce aujourd'hui au nom du ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux.

L'aide financière accordée a permis de procéder au remplacement des portes et des fenêtres ainsi qu'à la réfection des galeries du bâtiment. Le coût total du projet s'élève à 171 302 $.

Citations :

« Je suis très fier d'appuyer un organisme comme le Presbytère Maison du Partage, qui œuvre à la sauvegarde et à la mise en valeur du patrimoine, et ce, afin de laisser un héritage collectif aux générations futures. Depuis dix ans, cette entreprise d'économie sociale s'affaire à offrir, dans un lieu maintenant centenaire, des espaces polyvalents pour des activités variées aux organismes, aux associations, aux entreprises, aux familles et aux citoyens de la région. »

Jean D'Amour, ministre délégué aux Affaires maritimes, ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et député de Rivière‑du‑Loup-Témiscouata

« Je me réjouis de constater l'impact positif qu'ont des organismes comme le Presbytère Maison du Partage en matière de développement régional. L'aide consentie aujourd'hui témoigne, une fois de plus, de l'engagement du gouvernement à encourager le dynamisme et la vitalité des régions en favorisant l'organisation de services collectifs et en suscitant la mise en commun de ressources. »

Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal

« Je tiens à remercier le gouvernement du Québec pour l'octroi de la subvention accordée à la Maison du Partage. Cette somme d'argent a permis de consolider les travaux majeurs qui ont été réalisés. L'ensemble du projet s'est avéré structurant pour la vie locale de notre communauté. De plus, le bâtiment patrimonial restauré, datant du début du 20e siècle, fait partie de l'ensemble religieux le plus ancien et le plus visible du Témiscouata. »

Sonia Larrivée, mairesse de Saint‑Louis‑du‑Ha! Ha!

« Le projet de rénovation était attendu depuis plusieurs années et le conseil d'administration est très heureux de voir sa réalisation. Les travaux sont un bel exemple de conservation de notre patrimoine qui contribue au bien-être de notre communauté. La Maison du Partage est un lieu de rencontre pour les familles de notre territoire. »

Jocelyne Viel, présidente du Presbytère Maison du Partage

Source: Horizon fm. 

Le Musée du Témiscouata se donne une nouvelle image

edifice-beaulieu-culturel-de-temiscouata-sur-le-lac-nouvelles-salles-nouvelle-image-r-001-620x348Pour sa réouverture estivale 2018, le Musée du Témiscouata a voulu se donner une nouvelle énergie en réorganisant l'ensemble de son fonctionnement.

L'exposition «Enracinée» est toujours présente, offrant ainsi aux visiteurs une belle partie de l'histoire témiscouataine orientée vers la forêt et ses développeurs. Toutefois, cette exposition a subi des transformations tant sur l'aspect visuel que sur son occupation des espaces muséaux pour faire place à deux nouvelles salles d'expositions.

La salle numéro deux sera dédiée au cours des prochaines semaines à un hommage au Brigadier-général Paul Triquet, cabanois d'origine et héro de guerre 1939-1945. Ladite exposition sera lancée en grande pompe d'ici le mois de septembre.

Quant à elle, la salle trois est actuellement dédiée à l'art visuel mettant en vedette le groupe «Arts nuances» de Témiscouata-sur-le-Lac. Peintures et sculptures sont présentes pour la beauté du regard.

Les visiteurs sont invités au Musée du Témiscouata situé à même l'édifice du BeauLieu Culturel de Témiscouata-sur-le-Lac, quartier Notre-Dame-du-Lac.

Source: https://www.infodimanche.com/actualites/culture/341702/le-musee-du-temiscouata-se-donne-une-nouvelle-image

Fête du 100e anniversaire de l'église de Saint-Eusèbe

oasis-des-aines-de-saint-eusebe-diner-communautaire-soiree-temoignage-100e-anniversai-001-620x348La Paroisse de Saint-Eusèbe invite la population à venir célébrer les 100 ans de son église. Inaugurée en juillet 1918, agrandie en 1951, rénovée sans cesse, l'église de Saint-Eusèbe a été et continue d'être au cœur des activités de la paroisse. La mémoire et l'engagement de ses bâtisseurs seront particulièrement soulignés lors des activités entourant cet anniversaire.

Les festivités débuteront par une soirée témoignage le samedi 4 aout dès 19 h 30 à l'église au cout de 10 $. Cette soirée sera animée par Tony Beaulieu, auteur, compositeur et interprète, autrefois de la région. Par la suite, le lendemain 5 aout dès 9 h 30 une messe sera célébrée, suivie d'une conférence de Monsieur Marius Langlois sur l'histoire de l'église. Pour terminer, un diner communautaire aura lieu cette même journée dès 11 h 30 à L'Oasis des Aînés de Saint-Eusèbe, au cout de 12 $ par personne. Les bénéfices de cette activité seront versés à L'Oasis des Aînés.

Pour plus de renseignements contactez :

La Fabrique de Saint-Eusèbe

Téléphone : 418-899-2349 / 418-899-1661

source: https://www.infodimanche.com/actualites/actualite/341924/fete-du-100e-anniversaire-de-leglise-de-saint-eusebe

36e édition du Tournoi régional de balle-molle à Auclair: 36 ans de sport, de retrouvailles et de festivités!

poster balle 2018Auclair- On célèbrera de belle façon la 36e édition du Tournoi régional de Balle-Molle au magnifique site du camping d'Eau Clair les 3-4 et 5 août prochains. En plus d'une compétition sportive relevée, la programmation de la fin de semaine propose diverses activités et des surprises pour toute la famille.
Fidèle à sa renommée, le tournoi se disputera les honneurs entre 16 équipes de haut calibre de diverses provenances du Québec et du Nouveau-Brunswick. Les compétitions débuteront vendredi soir dès 19 h, se poursuivront samedi et dimanche à compter de 7 h. La grande finale de la compétition et la remise des bourses se dérouleront le dimanche après-midi.
• Vendredi le 3 août, il y aura une soirée sous le chapiteau, venez rire et danser en compagnie de l'excellent DJ Carl.
• Samedi le 4 août, au volet familial, il y aura des jeux gonflables, du maquillage et de la baignade en tout temps. En soirée sous le chapiteau, un vibrant show sera présenté avec le populaire groupe rock "The base of flame".
• Dimanche le 5 août au volet familial, en avant-midi, il y aura soccer Bubble pour tous et dès 13 h 30 au chapiteau, le spectacle avec Bullarium vous en mettra plein la vue avec la magie des bulles.

Le laissez-passer pour la fin de semaine est de 20$ pour les adultes, 10$ pour la journée et 5$ pour le dimanche. L'accès est gratuit pour les enfants de 12 ans et moins. L'événement est présenté par la Commission des Loisirs d'Auclair et par son partenaire majeur, le Groupement forestier de Témiscouata.
C'est un rendez-vous estival des plus divertissants pour toute la famille, les 3-4-5 août prochains au camping d'Auclair! Pour plus d'information, contactez Germain Robert, 418 899-0463.

Les 4 scènes du Témiscouata: Complice de vos soirées

Les 4 scènes 1Dégelis – Les 4 Scènes, diffuseur de spectacles du Témiscouata, vous présente les artistes à sa programmation pour le mois d'août 2018. Des spectacles variés qui feront plaisir à toute la famille!!!
LILI ET VIRUS À L'AVENTURE, spectacle familial gratuit....UNIQUE SPECTACLE DE VENTRILOQUE!!

Venez découvrir cet art mythique et fascinant qui séduira petits et grands.

STR3TTO, mandolines et guitare au programme!
Ce trio montréalais folklorique vous emmène aux portes du vingtième siècle sur des airs d'Europe slave et d'Italie américaine. En spectacle au BeauLieu culturel le 4 août 2018 dès 20 h.
Soyez du voyage!!

YOAN, nouvel album...
Yoan offre un spectacle intimiste pour la présentation de son nouvel album francophone DEPUIS LONGTEMPS. Du rock'n'roll et du country américain seront au rendez-vous.
Centre culturel Léopold-Plante de Pohénégamook le 5 août 2018 à 20 h.
Profitez-en pour vous rendre au Secret des Dieux et sur présentation de votre billet, une consommation vous sera offerte à moitié prix.

LUC DE LA ROCHELLIÈRE, poésie, rêve et voyage!!
Sur le thème du rêve et du voyage, Luc De Larochellière vous transportera. De la douce poésie des chansons de son nouvel album AUTRE MONDE ainsi que ses plus grands succès vous seront murmurés à l'oreille. Venez découvrir le monde!!
BeauLieu culturel à Témiscouata-sur-le-Lac le 12 août 2018 à 20 h.
En première partie, Andréa Lindsay
ACCOMPAGNÉE DE SON TALENTUEUX GUITARISTE, Andrea Lindsay permet au public d'entendre les chansons tirées de son dernier album Entre le jazz et la java.

DAMIEN ROBITAILLE, Univers parallèles
Faisant suite à la tournée Univers parallèles, Damien vous propose une version plus intime de son spectacle. Une soirée qui sera remplie de magnifiques harmonies vocales en compagnie de Marie-Christine Depestre et Fabienne Gilbert. Une soirée mémorable vous attend!
Centre culturel Georges-Deschênes à Dégelis le 15 août 2018 à 20 h.

GUYLAINE TANGUAY, le country à l'honneur!!
La voix de la musique du country au Québec vous présente son spectacle MON LIVRE VERT. Accompagnée de ses musiciens, elle vous fera vivre des moments extraordinaires. Une ambiance festive au menu!!
Fans du country, ce show est pour vous!!
En collaboration avec le CALQ, le Fonds du Canada pour la présentation des arts (FCPA) et la MRC de Témiscouata.

Le circuit des saveurs porte ses fruits au lac Témiscouata

denis-ouellet-parc-national-temiscouata-directeurDepuis maintenant trois ans, le parc national du Lac-Témiscouata fait rayonner les artisans de sa région grâce à un circuit des saveurs mettant en vedette huit entreprises locales. Marie-Josée Paquette Comeau en discute avec le directeur du parc, Denis Ouellet.

« On a décidé de travailler avec nos artisans de la région qui offrent des produits aux saveurs vraiment particulières et qui sont des attraits importants »explique le directeur du parc, Denis Ouellet.

Le circuit des saveurs:
•Fromagerie Le Détour
•Viv-Herbes
•Amarante
•Domaine Acer
•Tentations gourmandes
•Maison simplement bon
•Le Secret des Dieux
•La Jardinière

« Lorsque les gens viennent au parc et par la suite visitent une de ces entreprises avec une preuve [qu'ils ont] visité le parc, on leur remet un petit cadeau aux couleurs de l'établissement »souligne le directeur.

De la même façon, les visiteurs qui se présentent au parc après avoir visité l'une des entreprises participantes pourront recevoir des petites pointes de flèche.

«On a reçu des beaux témoignages de ces entreprises là qui ont vu une différence sur l'achalandage de leur établissement, et ça nous rend fiers.»

— Denis Ouellet, directeur du parc national du Lac-Témiscouata

« Ça ne fait que bonifier l'expérience du visiteur. Les gens ont tout avantage à connaître ce qu'offre la région »affirme M. Ouellet.

Une hausse d'achalandage constante

Depuis son ouverture en 2013, le parc a vu sa clientèle augmenter toutes les années, selon M. Ouellet, particulièrement en 2016 lors de l'ouverture d'un nouveau secteur.

« On a pratiquement doublé notre achalandage à ce moment-là. Et cette année, à la lumière des premiers résultats, on s'attend également à voir une augmentation »soutient le directeur.

Denis Ouellet dresse aussi un bilan positif du projet pilote qui, depuis cette année, permet aux propriétaires de chiens de fréquenter le secteur de l'Anse-à-William avec leur animal.

source: https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/d-est-en-est/segments/entrevue/80908/circuit-saveurs-parc-national-lac-temiscouata 

L'Association des personnes handicapées Entre-amis du Témiscouat

Guylaine GuayGillesTémiscouata-sur-le-Lac - L'Association des personnes handicapées Entre-amis du Témiscouata célèbre ses 40 ans cette année. Plus d'une centaine d'usagers et leur famille bénéficient des services et activités de l'organisme chaque année, soit au minimum une activité par semaine, des sorties dans la région, des activités thématiques et le camp de jour d'été. L'objectif de l'association est de favoriser l'intégration sociale et communautaire des personnes vivant avec un handicap. L'organisme se démarque au niveau régional par son important membership et son dynamisme. Il dessert l'ensemble des 19 municipalités de la MRC du Témiscouata, participe aux Jeux olympiques spéciaux et organise des camps estivaux en collaboration avec Pohénégamook santé plein air 2.0.

Le souper-conférence du 40e anniversaire
Pour souligner son 40e anniversaire l'Association des personnes handicapées Entre-amis du Témiscouata, organise un souper-conférence le 20 octobre prochain à la Salle Témiscouata du quartier Notre-Dame-du-Lac, sous la présidence d'honneur de monsieur Gilles Morin et avec la conférencière Guylaine Guay.

Le président d'honneur, Gilles Morin est bien connu dans la région et est un modèle de persévérance et de ténacité pour les accidentés de la route. Le 11 Juillet 1982, Gilles Morin fut victime d'un très grave accident de la route à motocyclette; fatigué, il s'endort au volant et frappe un mur de roc de plein fouet sur la 295, à la hauteur de Auclair. Hospitalisé pendant six (6) mois, il reçoit un diagnostic final des médecins: paraplégique! Il ne marchera plus jamais. Or, à force de travail, de ténacité et d'espoir, il réussit à marcher à nouveau à l'aide de deux cannes adaptées à son état. Depuis, il ne cesse de s'impliquer dans sa communauté avec des cours de Basket-Ball en fauteuil roulant, ses conférences, ses défis sportifs et son livre «De l'autre côté du mur». En août 2017, l'institut de réadaptation en déficience physique de Québec: le centre François Charron, communique avec lui pour lui faire part d'une très grande nouvelle: il est le seul paraplégique encore debout à être passé à l'institut.

Pour sa part, Guylaine Guay, conférencière de la soirée, est une mère de deux enfants autistes. Elle souhaite, par ses conférences et ses livres, briser les tabous et favoriser l'intégration sociale des personnes vivant avec une déficience intellectuelle. Ses conférences sont remplies d'humour et d'anecdotes touchantes.

Les billets pour le souper-conférence sont au coût de 50 $ et il est possible de les réserver dès maintenant au 418 899-2136.

Journées du Patrimoine au Témiscouata, du 10 au 19 août : Raconte-moi des histoires!

Journées Patrimoine coverTémiscouata-sur-le-Lac. La MRC de Témiscouata invite les résidents, visiteurs et voisins du KRTB, du Nouveau-Brunswick et du Maine à faire une belle escapade culturelle au Témiscouata du 10 au 19 août prochains. Sous le thème « Raconte-moi des histoires », les Journées du Patrimoine mettent en valeur divers aspects du patrimoine et de l'histoire régionale.

Sept attraits proposent des activités passionnantes lors de ces journées qui s'échelonnent sur 10 jours. Un carton sera remis aux participants qui pourront le faire estamper sur place. Au troisième endroit visité, ils obtiendront un accès gratuit.

Une programmation à la carte!

Le Parc national du Lac-Témiscouata suggère de découvrir 10 000 ans d'histoire en participant à des fouilles archéologiques ou à l'une des nombreuses activités de découverte, pour des souvenirs inoubliables! Il y aura aussi des soirées de contes les 13 et 16 août à 19h30.

Le Domaine Acer, ÉCONOMUSÉE® de l'érable spécialité boissons alcoolisées propose d'explorer l'acériculture, une activité économique de première importance au Témiscouata. Déclinés en blanc, mousseux, apéritif et digestif, les acers qui y sont produits démontrent un savoir-faire vinicole unique. Des visites guidées sont offertes tous les jours.

Le Fort Ingall, à Témiscouata-sur-le-Lac, est une fortification britannique érigée en 1839 lors d'un conflit frontalier entre les États-Unis et le Canada. Elle plonge les visiteurs dans la vie de l'époque et leur permet de rencontrer le docteur Jean-Étienne Landry, médecin de garnison ainsi que le lieutenant Frederick Lenox Ingall, ingénieur militaire.

Au BeauLieu Culturel du Témiscouata, sont présentées des mémoires vivantes du Témiscouata sous forme de 48 entrevues vidéo portant sur des personnes impliquées au Témiscouata. Aussi sur place, le Musée du Témiscouata, propose une exposition qui aborde le thème des camps forestiers des années 40 de même que de l'aspect culturel et social de la forêt avec l'exposition Enracinés. Une exposition des œuvres de l'artiste témiscouataine Gabrielle Gendron ainsi qu'une exposition des Ateliers d'Arts Nuances sont aussi sur place.

À La Vieille Gare de Rivière-Bleue et à La Petite Gare Aubut, il est possible de visiter l'exposition permanente sur l'histoire locale ainsi qu'une exposition sur Les chemins de fer du Témiscouata : le Témiscouata Railway et le National Transcontinental Railway.

L'observatoire Aster, Centre d'interprétation scientifique propose un véritable voyage dans l'univers! Il est question de l'histoire de l'astronomie, du système solaire, d'exploration spatiale et d'évolution de la vie sur Terre. Un télescope de 410 mm et une lunette solaire sont accessibles!

D'autres activités :
• 17 au 19 août : Festival de musique traditionnelle Le Jeune Archet à Lejeune.
• 18 août 9h30 à 16h30 : vente de garage collective au Pont couvert Romain-Caron de Saint-Jean-de-la-Lande.
• 19 août de 13h00 à 17h00 : visite guidée de la chapelle du Pied-du-Lac-Long.
• 10-19 août : exposition historique et conférences sur la frontière canado-américaine et la généalogie familiale au pavillon Yvonne T-Guérette à Pohénégamook.

Laissez-nous vous raconter des histoires captivantes du 10 au 19 août!
Le carton de la programmation sera disponible dans les lieux participants. Vous pouvez le consulter en ligne: http://culturetemiscouata.ca/images/icon/depliant_Journ%C3%A9es_du_patrimoine2018.pdf
La MRC de Témiscouata remercie les partenaires pour leur collaboration!

« Les 3 frontières » Conférence à la Vieille Gare de Rivière-Bleue

Site des 3 frontièresRivière-Bleue-Le 7 août à 19 h à La Vieille Gare : « Les 3 frontières » avec Jean Lebrun.

Rivière-Bleue a hérité de l'histoire de sa situation particulière « à la croisée des frontières ». C'est en effet à partir de son territoire que l'on peut le mieux atteindre et apprécier cet attrait particulier, ce tripoint, où les frontières du Maine, du Nouveau-Brunswick et du Québec se rencontrent au lieu-dit
« La Suce » avec comme illustration leurs bornes caractéristiques.

Le riverain Jean Lebrun, amateur d'histoire et témoin privilégié du lancement du Congrès Mondial Acadien de 2014 à cet endroit, fera revivre la grande et la petite histoire du processus qui nous a conduit à la définition et à la délimitation des frontières actuelles.

La Corporation du patrimoine de Rivière-Bleue vous convie à la présentation de cette histoire à être mieux connue de nous tous.

Auclair, hôtesse régionale 2018 de la Fête des familles

pirateC'est à Auclair que se tenait le 14 juillet la Fête des Familles, rassemblant de nombreux participants de toute la MRC du Témiscouata. Malgré un ciel variable, cette journée de festivités a débuté joyeusement avec les jeux, les ballons, les maquillages et les animaux rares, dont des lamas que les jeunes pouvaient approcher et même tenir en laisse.

La Fête des familles a permis d'accueillir sur le site du Camping d'Eau Claire plus de 500 personnes de la région et leurs amis. En matinée, les jeunes ont pu profiter d'activités d'animation et sportives, ainsi que de la visite des kiosques où une quinzaine d'exposants venaient faire connaître différents programmes et produits destinés aux jeunes et aux familles. Notamment, la démarche Municipalité amie des aînés (MADA) en cours à Auclair, vient ajouter à la politique familiale municipale la dimension des services destinés aux aînés.

En après-midi, un spectacle haut en couleur était présenté aux jeunes avec le capitaine sosie du Pirate des Caraïbes, et son équipage. Les festivités se poursuivaient jusqu'en soirée, avec un méchoui servi à plus de 220 personnes, alors que la cantine Chez Mamie a servi pour cette journée plus d'une centaine de repas, agrémentés de sa populaire barbe à papa.

C'est avec plaisir que la Municipalité d'Auclair se portait volontaire l'an dernier pour préparer cette fête de célébration des familles. Le maire d'Auclair, Bruno Bonesso, a procédé selon la tradition, à la passation du drapeau de la Fête des familles, qu'il a remis au maire suppléant de Témiscouata-sur-le-Lac, Denis Blais.

source: https://www.infodimanche.com/actualites/actualite/341772/auclair-hotesse-regionale-2018-de-la-fete-des-familles

Campagne de promotion au Bas-Saint-Laurent: « ON SE VOIT AU MARCHÉ! »

Affiche Temis On se voit au marchéRimouski – Les marchés publics du Bas-Saint-Laurent et la Fédération de l'UPA du Bas-Saint-Laurent s'unissent pour donner le coup d'envoi de la campagne de promotion : « On se voit au marché! ».

Inspirée de l'initiative de l'Association des marchés publics du Québec (AMPQ) et des marchés publics de l'Estrie en 2016, la campagne vise à accroître l'achalandage dans les marchés publics bas-laurentiens. Bien que fort populaires dans la région, les marchés publics ont encore de nombreux consommateurs à séduire. La campagne « On se voit au marché! » mise sur les producteurs agricoles et artisans agroalimentaires à devenir ambassadeur de leur marché public. Qui de mieux qu'un producteur ou transformateur passionné pour convaincre les citoyens de fréquenter les marchés publics?

Des affiches et des cartons d'invitation illustrés avec le slogan « On se voit au marché », seront mis à la disposition des ambassadeurs qui pourront les remettre à leur entourage et à des consommateurs pour les inciter à visiter un marché public de la région. L'illustration qui accompagne le slogan évoque l'ambiance conviviale et familiale bien connue des marchés. Les outils promotionnels présenteront les coordonnées de tous les marchés publics de la région. Les producteurs et artisans pourront cocher les marchés où ils sont présents. Les affiches seront installées dans les différentes localités où prennent place les marchés publics.

La Fédération de l'UPA du Bas-Saint-Laurent est fière d'accompagner les marchés publics dans cette campagne de promotion régionale. Elle souhaite faire rayonner les marchés publics et contribuer à leur développement au Bas-Saint-Laurent. Elle invite les citoyens à visiter au moins un marché public près de chez eux cet été pour rencontrer les producteurs agricoles et goûter le savoir-faire de la région.

Plus que de simples places d'affaires et d'approvisionnement, les marchés publics sont de formidables lieux d'échanges et de rencontres et offrent aux consommateurs une expérience distinctive où fraîcheur et qualité des produits locaux sont mises à l'avant-scène. Véritable moteur de l'économie locale, les marchés publics sont des pôles d'attraction pour personnes désirant faire des découvertes gourmandes. Alors, « On se voit au marché! »

Ce projet est réalisé grâce au financement du programme d'appui au développement de l'agriculture et de l'agroalimentaire en région du Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, ainsi qu'au soutien de la Fédération de l'UPA du Bas-Saint-Laurent et des marchés publics de la région.

Gala de l'Entreprise 2018 du Témiscouata : Nos ressources à l'honneur!

GALA-ENTREPRISE-2018Témiscouata-sur-le-Lac-La SADC de Témiscouata et la MRC de Témiscouata invitent les gens intéressés à assister à la prestigieuse soirée du Gala de l'Entreprise du Témiscouata à réserver leur place dès maintenant. L'activité se déroulera à l'École secondaire de Cabano à Témiscouata-sur-le-Lac, le 27 octobre 2018.

Depuis maintenant vingt-sept ans, le Gala de l'Entreprise du Témiscouata souligne le dynamisme économique du milieu des affaires. « La thématique retenue par le comité organisateur : Nos ressources à l'honneur, se veut un hommage à la fois à nos ressources et à nos entrepreneurs qui, de par leur passion, leur vision et leur leadership, sont des éléments de réussite essentiels pour nos entreprises! » explique monsieur Vallier Daigle, président de la SADC.
« La MRC est fière de s'associer à la SADC pour présenter cet événement très attendu, » mentionne pour sa part, madame Guylaine Sirois, préfet de la MRC de Témiscouata. « En plus de mettre en lumière des personnes et des entreprises pour leur contribution au développement ainsi qu'au rayonnement de la région, nous avons l'occasion de nous rassembler pour célébrer tous ces succès qui font notre fierté! » ajoute-t-elle.
Nouveautés et surprises!
Tout en poursuivant la tradition, le comité organisateur propose un tout nouveau déroulement. Après une entrée remarquée sur le tapis vert et le coquetel de bienvenue, les convives seront invités à passer à l'auditorium pour la partie gala. La remise de prix sera animée par la pétillante et sympathique Pascale Robitaille, animatrice et journaliste culturelle à TVA. Par la suite, un buffet gastronomique sera servi dans le grand hall de l'école. La soirée se poursuivra en musique dans une ambiance chaleureuse avec l'excellent duo musical « Rockin' Blues ».
Réservez votre place!
Les places étant limitées, le comité vous invite à réserver votre billet en ligne à l'adresse : http://sadctemiscouata.com/gala-de-l-entreprise  ou directement: https://www.eventbrite.ca/e/billets-gala-de-lentreprise-du-temiscouata-2018-47930487378 
Pour toute information, communiquez avec Dana Boulanger à la SADC de Témiscouata : 418 899-0808 poste 115.

Un réseau de bornes de recharges électriques efficace au Témiscouata!

1. PohénégamookTémiscouata-sur-le-Lac- Le Témiscouata est maintenant doté d'un réseau de bornes de recharge électrique des plus enviables faisant partie du « Circuit électrique d'Hydro-Québec. » Monsieur Jean-François Morin, directeur adjoint de l'Association des véhicules électriques du Québec (AVÉQ) accompagné de monsieur Simon Bossé, conseiller en développement rural à la MRC de Témiscouata ont d'ailleurs effectué une tournée des bornes au Témiscouata le 22 mai dernier à bord d'une Bolt de Chevrolet.

À partir de Rivière-du-Loup, monsieur Morin a fait des arrêts à Pohénégamook, Rivière-Bleue, Témiscouata-sur-le-Lac, Dégelis, Squatec, Lac-des-Aigles pour ensuite revenir à Rivière-du-Loup, en cumulant 360 km. Ce trajet n'a nécessité aucune recharge. À chaque borne, des élus et citoyens étaient invités à échanger avec monsieur Morin. « Cette tournée a été l'occasion de démontrer qu'il est possible de circuler partout au Témiscouata avec une voiture 100% électrique. » mentionne monsieur Morin. « Nous sommes convaincus que cette réalité se transposera bientôt dans l'ensemble des régions du Québec! »

Un réseau fiable!
Les électromobilistes du Témiscouata et les visiteurs de passages peuvent compter sur un réseau fiable et circuler en toute tranquillité d'esprit. Rappelons qu'au printemps 2017, la MRC de Témiscouata avait mis en place quatre bornes de recharge pour véhicules électriques avec l'implication des municipalités partenaires, de même que la collaboration d'Hydro-Québec. Ces bornes s'étaient ajoutées aux autres bornes publiques déjà accessibles.

« Nous sommes fiers d'être des précurseurs dans le domaine et d'avoir un excellent circuit chez nous qui permet aux électromobilistes de parcourir les routes du Témiscouata avec l'assurance de pouvoir recharger leur véhicule à plusieurs endroits. C'est un service novateur et attractif pour notre région! » a indiqué madame Guylaine Sirois, préfet de la MRC.

En plus de bénéficier d'une visibilité à l'échelle provinciale, le réseau électrique d'Hydro-Québec permet de faire une gestion à distance, d'accéder à une application déjà bien connue des utilisateurs pour connaître l'état et la disponibilité de chacune des bornes sans oublier le Service d'assistance téléphonique et CAA-Québec jour et nuit, 24 heures sur 24. Pour consulter le site: www.lecircuitelectrique.com

Journée d'essais et d'information
Une journée d'essais routiers de voitures électriques se tiendra aux Galeries Témis le 21 juillet prochain de 10h00 à 16h30 dans le quartier Cabano à Témiscouata-sur-le-Lac. Des représentants de l'AVEQ seront sur place.

2. Rivière-Bleue3. TSLL4. Dégelis5. Saint-Michel-du-Squatec6. Lac-des-Aigles

 Pohénégamook: Paul-Émile Lafrance (Président de la Fabrique d’Estcourt, Marie-Claude Pinet (Directrice générale de la ville de Pohénégamook) Sébastien Ouellet (Agent de développement économique pour la CODET), Guylaine Sirois (Préfet élue au suffrage universel de la MRC de Témiscouata), Louise Labonté (Mairesse de Pohénégamook), Marcellin Lavoie (Conseiller municipal de Pohénégamook),Jean-François Morin (AVÉQ)

Rivière-Bleue: Claude H. Pelletier (Maire de Rivière-Bleue), Jean-François Morin (AVÉQ), Claudie Levasseur (Directrice générale de la municipalité de Rivière-Bleue), Guylaine Sirois (Préfet élue au suffrage universel de la MRC de Témiscouata)

Témiscouata-sur-le-Lac: Jean-François Morin (AVÉQ), Denis Blais (Conseiller municipal de Témiscouata-sur-le-Lac), Guylaine Sirois (Préfet élue au suffrage universel de la MRC de Témiscouata)

 Dégelis: Jean-François Morin (AVÉQ), Normand Morin (Maire de Dégelis), Sébastien Bourgault (Directeur général de Ville Dégelis)
Saint-Michel-du-Squatec: André Chouinard (Maire de Saint-Michel-du-Squatec) Jean-François Morin (AVÉQ)
 Lac-des-Aigles: Pierre Bossé (Maire de Lac-des-Aigles), Jean-François Morin (AVÉQ)

Parc éolien Nicolas-Riou : Après seulement 6 mois d'opération, d'importants revenus contribueront au développement du Bas-Saint-Laurent

RIEE-BSL-remise-beneficesAu terme de 6 mois d'opération, le parc éolien Nicolas-Riou génère déjà des retombées importantes pour la région du Bas-Saint-Laurent, alors qu'une somme de 6 808 994 $ est remise aujourd'hui aux actionnaires du parc éolien communautaire.

C'est ce qu'a annoncé le président de la Régie intermunicipale de l'énergie du Bas-Saint-Laurent (RIEBSL), M. Michel Lagacé, à la suite d'une rencontre tenue aujourd'hui à Trois-Pistoles entre les actionnaires. Les huit MRC du Bas-Saint-Laurent, la Première Nation Malécite de Viger et le Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent (CRD) reçoivent chacun la somme de 600 000 $ pour réaliser des initiatives et des projets contribuant à l'avancement de la région et à la qualité de vie des Bas-Laurentiens.

« Le parc éolien Nicolas-Riou est une grande réalisation qui me rend fier de la force de notre action collective au Bas-Saint-Laurent. Il y a 10 ans, nous nous mobilisions sur le grand défi de développer la filière éolienne et d'y inclure les communautés. Il s'agit d'un grand projet de développement durable devenu bien réel, car les sommes remises aujourd'hui permettront de bonifier considérablement la capacité de mieux accompagner le développement de nos différents territoires autant au niveau économique que social. On parle d'un levier majeur et unique pour développer nos municipalités et notre région », a précisé Michel Lagacé.
Situé dans les MRC des Basques et de Rimouski-Neigette, le parc éolien Nicolas-Riou est le plus grand parc éolien communautaire à partenariat égalitaire au Canada. Totalisant 224,25 MW de puissance, il compte 65 éoliennes. Il est détenu à 50 % par EDF EN Canada, à 33 % par la Régie intermunicipale de l'énergie du Bas-Saint-Laurent et à 17 % par la Régie intermunicipale de l'énergie de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Les deux régies sont également copropriétaires du parc Roncevaux situé sur les Plateaux de La Matapédia.

Photo : le président de la Régie intermunicipale de l'énergie du Bas-Saint-Laurent et préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, M. Michel Lagacé, remet les chèques aux préfets des MRC du Bas-Saint-Laurent ainsi qu'à la présidente du CRD, Mme Guylaine Sirois.

L'Association des personnes handicapées Entre-Amis du Témiscouata fête ses 40 ans

lassociation-des-personnes-handicapees-entre-amis-du-temiscouata-fete-ses-40-ans-001-620x348L'Association des personnes handicapées Entre-Amis du Témiscouata célèbre ses 40 ans cette année. C'est plus d'une centaine d'usagers et leur famille qui bénéficient des services et activités de l'organisme chaque année, soit au minimum une activité par semaine, des sorties dans la région, des activités thématiques et le camp de jour d'été.

L'objectif de l'association est de favoriser l'intégration sociale et communautaire des personnes vivant avec un handicap. L'organisme se démarque au niveau régional par son important effectif et son dynamisme. Il dessert l'ensemble des 19 municipalités de la MRC du Témiscouata, participe aux Jeux olympiques spéciaux et organise 1 camp en juillet et 1 en mars, et ce, en collaboration avec Pohénégamook santé plein air 2.0.

SOUPER ANNIVERSAIRE

Pour souligner son 40e anniversaire l'Association des personnes handicapées Entre-Amis du Témiscouata, organise un souper-conférence le 20 octobre prochain à la Salle Témiscouata du quartier Notre-Dame-du-Lac, sous la présidence d'honneur de monsieur Gilles Morin et avec la conférencière Guylaine Guay.

Le président d'honneur, Gilles Morin est bien connu dans la région et est un modèle de persévérance et de ténacité pour les accidentés de la route. Le 11 juillet 1982, Gilles Morin fut victime d'un très grave accident de la route à motocyclette; fatigué, il s'endort au volant et frappe un mur de roc de plein fouet sur la 295, à la hauteur d'Auclair. Hospitalisé pendant six (6) mois, il reçoit un diagnostic final des médecins: paraplégique! Il ne marchera plus jamais. Or, à force de travail, de ténacité et d'espoir, il réussit à marcher à nouveau à l'aide de deux cannes adaptées à son état. Depuis, il ne cesse de s'impliquer dans sa communauté avec des cours de Basketball en fauteuil roulant, ses conférences, ses défis sportifs et son livre «De l'autre côté du mur».

Pour sa part, Guylaine Guay, conférencière de la soirée, est une mère de deux enfants autistes. Elle souhaite, par ses conférences et ses livres, briser les tabous et favoriser l'intégration sociale des personnes vivant avec une déficience intellectuelle. Ses conférences sont remplies d'humour et d'anecdotes touchantes.

Les billets pour le souper-conférence sont au cout de 50 $ et il est possible de les réserver dès maintenant au 418 899-2136.

source: https://www.infodimanche.com/actualites/actualite/341238/lassociation-des-personnes-handicapees-entre-amis-du-temiscouata-fete-ses-40-ans 

Onze médailles et trois champions du Québec pour les Vaillants

onze-medailles-et-trois-champions-du-quebec-pour-les-vaillants-001-620x348Treize athlètes du club d'athlétisme Les Vaillants ont participé aux Championnats provinciaux U14-U16 et U18, qui se tenaient les 14-15 juillet, au Stade Telus de l'Université Laval. La délégation du Témiscouata a raflé pas moins de 11 médailles, dont 4 en or.

Trois athlètes du club ont été sacrés champion du Québec, dans quatre épreuves différentes. Sans surprise, Vanessa Ayers a remporté le lancer du disque chez les U18. La lanceuse de Rivière-Bleue a aussi mis la main sur une médaille d'argent au lancer du poids, ainsi que le bronze au lancer du marteau. Tommy Blier de Pohénégamook a gagné deux épreuves dans la catégorie U16, soit le lancer du disque et du marteau, en plus de monter sur la deuxième marche du podium au lancer du poids.

Éloi Rousseau de Pohénégamook a une fois de plus remporté le saut en hauteur U16, en plus mettre prendre le troisième rang de la catégorie U18 dans la même épreuve, grâce à un saut de 1,80m. Il a également remporté une troisième médaille (bronze) en unissant ses efforts à ceux d'Alexis Fournier (Pohénégamook), de Dominic Lahey (St-Marc-du Lac-Long) et de Nathan Lebrun (St-Eusèbe), lors du relais 4 x 100m U16.

Les autres médaillés de la formation, sont Léa Pier Dubé de Pohénégamook, avec une médaille de bronze au lancer du javelot U14 et Pier-Olivier Lebrun de St-Eusèbe, avec l'argent au triple-sauts.

Outre les athlètes mentionnés, soulignons les belles performances des autres membres du club présents à l'évènement. Olivier Bélanger de St-Marc-du-Lac-Long a réussi son meilleur chrono sur 200m. Marylou Caron de Pohénégamook a réalisé des records personnels au 80m et au lancer du poids. Jérémie Lahey de St-Marc-du-Lac-Long a bien fait dans trois épreuves où il était surclassé, afin de prendre part à un premier championnat provincial. C'était également une première expérience pour la jeune Laurence Lang de Témiscouata-sur-le-Lac. Cette dernière a retranché plus de 15 secondes au 800m. Coralie Robichaud de Rivière-Bleue, s'est classée dans les finales (Top 8) du 100m haies, du saut en longueur et du triple-sauts.

Deux athlètes sur l'équipe du Québec

Grâce à leurs performances, Vanessa Ayers et Éloi Rousseau porteront les couleurs du Québec, lors des Championnats nationaux d'athlétisme de la Légion présentés du 10 au 12 aout à Brandon au Manitoba. Vanessa lancera le disque et le poids dans la catégorie U18. Pour elle, il s'agira d'une troisième participation à cette compétition. Dans le cas d'Éloi, ce sera un premier championnat national. Il fera le saut en hauteur U16.

https://www.infodimanche.com/actualites/sports/341175/onze-medailles-et-trois-champions-du-quebec-pour-les-vaillants

Marché aux puces à Rivière-Bleue

lavieillegare 3Rivière-Bleue- Dimanche le 29 juillet, la Corporation du patrimoine de Rivière-Bleue vous invite à son marché aux puces sur la place du Festival du Bootlegger. Vous avez des objets qui méritent d'être recyclés et d'entamer une autre vie, vous avez des produits d'artisanat à écouler? Réservez une table au prix de 10$ en passant à « La Vieille Gare », ou en téléphonant au 418-893-2219.

Vous êtes amateur de marché aux puces? La trouvaille de l'été vous attend, ce dimanche 29 juillet, entre 9h et 15h près du Complexe sportif de Rivière-Bleue. Profitez-en pour participer au Festival le Bootlegger. Programmation du festival : festivalbootlegger.com

Golf : une première édition réussie pour le tournoi Guy Boucher

guy BoucherLa première présentation du tournoi de golf Guy Boucher aura été un franc succès. Malgré l'absence du soleil, samedi, au club de la Vallée du Témiscouata. 128 golfeurs se sont ralliés pour amasser des fonds pour le Club de ballon sur glace du Témiscouata.

«J'ai pas mal fait le tour du monde, puis c'est la place que j'aime le plus au monde», a souligné Guy Boucher.

Après une saison difficile avec les Sénateurs d'Ottawa, c'est un Guy Boucher heureux d'être enfin de retour chez lui qui s'est présenté samedi. Pour la première présentation de son tournoi de golf, Boucher ne pouvait être plus fier de voir que les gens ont répondu à l'appel.

«Il y a beaucoup de gens qui ont travaillé pour faire en sorte qu'aujourd'hui c'est plein à craquer, autant pour jouer que pour le souper. L'engouement a été au-delà des espérances», a ajouté l'entraîneur-chef des Sénateurs d'Ottawa.

Le responsable du Club de ballon sur glace du Témiscouata se dit très heureux de voir l'implication de Guy Boucher, afin d'aider au développement des 120 jeunes athlètes qui pratiquent ce sport.

«Ça prouve que c'est un gars qui a une ouverture d'esprit et qui est capable d'aider. Je pense qu'il a le goût de revenir au Témiscouata, puis d'aider les gens du Témiscouata. C'est peut-être ça qu'il faut retenir d'abord outre les sports. Il est ici pour aider les gens du Témiscouata», a expliqué le responsable du Club de ballon sur glace du Témiscouata, Alain Dugas.

«C'est un sport qui est très populaire dans la région. Quand on m'a approché, j'ai trouvé ça intéressant, parce que ce n'était pas juste du hockey», a renchérit M. Boucher.

Malgré ce que l'on peut croire, une saison de ballon-balai coûte très chère. Puisqu'il n'y a pas d'autres clubs à proximité, une grande majorité des dépenses passent dans le transport.

«Nos partenaires de jeu les plus près sont à 3 heures et demi de route d'ici. On parle d'un budget annuel de 75 000 et 125 000$, tout dépend de l'endroit des championnats canadiens», a tenu à expliquer Alain Dugas.

Pour Gabriel Dumont, sa présence allait de soi, lorsqu'on parle d'aider des jeunes sportifs de sa région.

«Un tournoi dans la région, j'essaie d'en faire le plus possible, c'est sûr qu'on ne peut pas toujours être là, mais c'est pour une bonne cause, c'est pour les jeunes. D'avoir les jeunes actifs c'est important», a souligné l'attaquant du Lightning de Tampa Bay, Gabriel Dumont.

Avec le succès de cette première année, une 2e édition est pratiquement assurée pour l'été prochain.

https://cimtchau.ca/nouvelles/golf-une-premiere-edition-reussie-pour-le-tournoi-guy-boucher/ 

Entente inter-provinciale pour les services de sécurité incendie

ententeLes villes d'Edmundston et de Dégelis devraient officialiser ce soir une entente de collaboration entre leurs deux services de sécurité incendie. Le document permettra de mieux encadrer les interventions des deux parties sur le territoire voisin.

L'accord se base sur les forces de chacun des services. Dégelis pourra bénéficier des services du camion-échelle et de l'expertise en termes de matières dangereuses de la municipalité voisine. Edmundston profitera de l'expérience de la brigade du Témiscouata en ce qui concerne la recherche en forêt.«On ne peut pas tout avoir dans un service incendie, surtout comme Dégelis et même à Edmundston. C'est important au niveau d'une région qu'on partage nos spécialités. C'est dans cet objectif-là que cette entente-là a été signée», partage le maire de Dégelis, Normand Morin.

L'entente établi les tarifs pour ces services et fixe les taux horaires pour les effectifs. Le document permettra aux deux municipalités de bénéficier de prix préférentiels sur ce qui est inclus dans l'entente. «Ça régit toute la question de la tarification parce que ce n'est pas nécessairement gratuit et ça régit aussi le type de collaboration. Ça nous apparaissait important», explique M. Morin.

La collaboration pourrait d'ailleurs permettre de réduire les coûts de formation des deux services. Les frais pour entraîner les pompiers dans les différentes spécialités peuvent être très élevés. Les équipements peuvent quant à eux coûter plusieurs dizaines de milliers de dollars.

Une telle entente facilitera la prise de décision lors d'une situation d'urgence. «Si on a un appel on n'a pas besoin de passer par un et par l'autre. On part, on y va et on fait l'intervention. Tout le monde est d'accord autant Edmundston que Dégelis au niveau des élus municipaux», confie le directeur du service incendie de Dégelis, Claude Gravel.

Elle permet également aux brigades de concentrer leurs énergies et leurs moyens dans un moins grand nombre de domaine tout en offrant plus de service aux citoyens. «Le sauvetage on a un VTT, on a une remorque de 20 pieds, on va avoir une camionnette. On parle d'un investissement total de 100 000$ à 125 000$. Eux autres n'investiront pas on est voisin», affirme M. Gravel.

source: Par: Jacob Cassidy https://cimtchau.ca/nouvelles/entente-inter-provinciale-pour-les-services-de-securite-incendie/