La MRC de Témiscouata
150 M$ supplémentaires pour aider les petites et moyennes entreprises du Québec

logo meiLe gouvernement du Québec annonce de nouvelles mesures visant à appuyer les entreprises du Québec touchées par les répercussions de la COVID 19, dont le programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises. Ce programme est mis en place pour soutenir les PME qui éprouvent des difficultés financières en raison de la COVID-19 et qui ont besoin de liquidités d’un montant inférieur à 50 000 $ pour leur fonds de roulement.

Cette initiative s’ajoute au Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE), lancé par le gouvernement du Québec le 19 mars dernier, qui s’adresse aux entreprises ayant besoin de liquidités d’un montant supérieur à 50 000 $ pour leur fonds de roulement. Elle agit en complémentarité avec les mesures mises en place par le gouvernement fédéral, soit le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes et la Subvention salariale d’urgence du Canada.

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, M. Pierre Fitzgibbon, et la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Mme Marie-Eve Proulx, en ont fait l’annonce aujourd’hui.

Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises
Ce programme vise à soutenir, pour une période limitée, le fonds de roulement des entreprises dont la situation financière est précaire en raison de la COVID-19, afin qu’elles soient en mesure de maintenir, de consolider ou de relancer leurs activités. Une enveloppe initiale de 150 millions de dollars est donc mise à la disposition des MRC et territoires équivalents afin de venir en aide aux entreprises.

De ce montant, les villes de Montréal et de Québec recevront respectivement 40 millions et 10 millions de dollars, tandis que les autres MRC et territoires équivalents se partageront 100 millions de dollars.

Les entreprises de tous les secteurs d’activité, y compris les coopératives, les organismes sans but lucratif et les entreprises d’économie sociale réalisant des activités commerciales, pourront ainsi obtenir un prêt ou une garantie de prêt d’un montant maximal de 50 000 $, afin de pallier le manque de liquidités lié à la COVID-19.

Les principales modalités ainsi que la façon de procéder pour obtenir l’aide sont présentées sur le site Web Québec.ca. Les entreprises admissibles souhaitant obtenir plus d’informations ou se prévaloir de ce financement peuvent s’adresser à leur MRC.

Prolongation du cadre normatif actuel des Fonds locaux d’investissement
Le gouvernement du Québec annonce également une prolongation des Fonds locaux d’investissement (FLI) de deux ans, soit jusqu’au 31 décembre 2022. Cette prolongation permettra aux MRC de mieux répondre aux besoins actuels des entreprises québécoises.

Mesures d’assouplissement des prêts consentis aux entreprises dans le cadre des FLI
De nouvelles mesures d’assouplissement des conditions de remboursement des prêts consentis dans le cadre des FLI ont également été prévues afin de répondre aux besoins des entreprises touchées par la pandémie de la COVID 19.

Il sera donc possible de leur offrir un répit additionnel de trois mois pour le remboursement de leur prêt (capital et intérêts). Ces nouvelles mesures s’ajoutent à celles annoncées le 19 mars dernier et portent à six mois la période de répit pour les entreprises.

Citations :
« Il est important pour nous de rester à l’écoute des besoins des entrepreneurs, des dirigeants d’entreprise et des employés afin de mettre en place des mesures économiques adéquates et de moduler nos interventions. Aujourd’hui, nous répondons à l’appel des entreprises qui ont besoin d’une aide financière d’un montant inférieur à 50 000 $ pour atténuer les répercussions de la COVID-19. Notre gouvernement veut aider le plus d’entreprises possible à traverser la crise. C’est pourquoi nos mesures seront réévaluées en continu, en fonction de l’évolution de la situation économique et des besoins des entrepreneurs. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière

« Le programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises permettra aux PME qui se trouvent dans une situation financière précaire en raison de la COVID-19 de contacter directement leur service de développement économique local. Elles auront ainsi la chance d’être vite prises en charge par des intervenants qui connaissent les réalités et les spécificités de leur milieu. Les mesures que nous mettons en place favorisent l’aide aux entreprises qui en ont besoin rapidement. »

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

« Les professionnels des services de développement des MRC travaillent déjà d’arrache-pied avec les entrepreneurs pour passer à travers cette crise. Cette aide d’urgence leur procure l’outil dont ils avaient besoin pour aider les entreprises de leur communauté. Je félicite et remercie les ministres pour leur écoute, leur confiance et leur capacité à concevoir des mesures efficaces et adaptées aux besoins des régions. »

Jacques Demers, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley, préfet de la MRC de Memphrémagog et président de la Fédération québécoise des municipalités

Faits saillants :
•Les Fonds locaux d’investissement représentent le principal outil financier des MRC mis en place pour soutenir les entreprises de leur territoire.
•Rappelons que le gouvernement du Québec a mis en œuvre le Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE), qui totalise 2,5 milliards de dollars. Par l’entremise de ce programme, Investissement Québec offre des garanties de prêt et des prêts d’un montant minimal de 50 000 $ pour soutenir le fonds de roulement des entreprises afin qu’elles puissent poursuivre leurs activités.
•Pour aider les entreprises et les entrepreneurs touchés par les répercussions de la COVID-19, le gouvernement fédéral a instauré le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes, qui permet d’accorder des prêts sans intérêt jusqu’à concurrence de 40 000 $ aux petites entreprises et aux organismes à but non lucratif par l’entremise de leur établissement financier.
•Le gouvernement fédéral offre aussi aux employeurs la Subvention salariale d’urgence du Canada, qui couvrira 75 % du salaire des employés pour la première tranche de 58 700 $ de salaire, soit 847 $ par semaine, afin de les aider à continuer de verser un salaire à leurs employés et à ramener les employés congédiés sur la liste de paie. Les petites, moyennes et grandes entreprises de tous les secteurs de l’économie qui démontrent que leurs revenus ont baissé de 30 % à cause de la COVID-19 au cours des mois de mars, avril et mai y seront admissibles.

Lien connexe :
Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l’Économie et de l’Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.

Ministère de l’Économie et de l’Innovation sur les réseaux sociaux :
Twitter : twitter.com/economie_quebec
Facebook : www.facebook.com/EconomieQc
LinkedIn : www.linkedin.com/company/économie-québec
YouTube : www.youtube.com/user/MDEIEQuebec

COVID-19 : Des organismes de la MRC de Témiscouata s’unissent pour soutenir les entreprises de la région

MRC Temiscouata regulierEn cette période de pandémie, dix organismes de la MRC de Témiscouata ont formé une cellule de coordination afin de soutenir les entreprises du territoire touchées par les répercussions de la crise.

Le comité se concerte régulièrement par vidéoconférence. Il est composé de représentants du Service de développement de la MRC de Témiscouata, du Bureau de Services Québec de Témiscouata-sur-le-Lac, de la SADC de Témiscouata, de la Chambre de Commerce du Témiscouata (CCT), de la Corporation Avantage Témiscouata, de la Corporation des Hauts Sommets, de l’Association de développement de la Vallée-des-Lacs, de la Corporation de développement de la région de Ville Dégelis (CDERVD), de la Corporation de développement économique du Transcontinental (CODET) et de Microcrédit KRTB.

Les objectifs des organisations partenaires impliquées sont de relayer l’information la plus précise possible et de travailler ensemble pour la recherche de solutions efficaces. Le comité accompagne les entreprises dans ce contexte particulier et temporaire, qui soulève de nouveaux défis économiques et logistiques. Afin de soutenir notre économie, la population est invitée à encourager nos commerces et services locaux. Les entrepreneurs de la région, quant à eux, sont priés de s’inscrire sur la plateforme web « Solution locale ». Ce service permet aux commerçants de faire la promotion de leurs produits et d’effectuer des ventes en ligne. Ainsi, les citoyens peuvent bénéficier de services de livraison, essentiels en cette période de crise sanitaire du COVID-19.

« Nous comprenons que la situation est difficile pour les entreprises et les organismes. Nous voulons être proactifs et assurer une relance vigoureuse de l’économie de notre région. Contactez-nous, petites et grandes entreprises de tous secteurs d’activités, pour nous faire part de vos besoins. Nous veillerons à vous accompagner et vous aider à passer à travers la crise », explique Madame Guylaine Sirois, préfet de la MRC de Témiscouata.

Pour toute question concernant les mesures économiques et d’accompagnement entourant cette conjoncture exceptionnelle, les entrepreneurs et les gestionnaires d’organismes peuvent contacter nos représentants.

COVID-19 : L’initiative citoyenne Solution locale élargit son répertoire pour faciliter l'achat local sécuritaire au Bas-Saint-Laurent

solutionlocaleSolution locale (solutionlocale.ca), un répertoire d’entreprises locales qui permet de s’approvisionner de manière sécuritaire, connaît une 2e poussée de croissance. L’initiative citoyenne, qui a pris racine en Mauricie, en Estrie et au Centre-du-Québec, est maintenant déployée avec force au Bas-Saint-Laurent grâce à l’appui de l’ensemble des acteurs socio-économiques. Les citoyens pourront donc y trouver davantage de produits et de services essentiels en cette période de crise sanitaire.

Sur le site Web solutionlocale.ca, on trouve maintenant les catégories suivantes : alimentation, santé, et hygiène, maison et télétravail, animaux ainsi que services à la communauté. Les entreprises et commerces sont invités à ajouter eux-mêmes leurs services sur la plateforme, en suivant le principe de crowdsourcing, et ce, tout à fait gratuitement. En moins de deux semaines, Solution locale a déjà regroupé près de 700 entreprises, dont 10 % au Bas-Saint-Laurent, réparties dans 16 régions du Québec. À ce jour, le site Web a reçu plus de 10 000 visiteurs.

Acheter local malgré la distanciation physique
Alors que les entreprises et les commerces locaux subissent les conséquences des mesures de santé publique actuelle, la résilience des communautés est primordiale. « Non seulement la plateforme permet le lien entre nos entrepreneurs locaux et les citoyens, mais elle contribue également à supporter nos travailleurs essentiels dans leur quotidien afin qu’ils puissent donner le meilleur d’eux-mêmes dans ce contexte difficile! » mentionne Martin Beaulieu, directeur général de la SOPER.

La force du réseau
Sept citoyens de trois régions du Québec sont à l’origine de cette innovation sociale. Ils ont été pris de court par la rapidité avec laquelle Solution locale s’est propagée à travers la province, comme quoi celle-ci répond à un besoin criant. Grâce à l’implication de la SOPER et de l’Espace d’accélération et de croissance du Bas-Saint-Laurent en collaboration avec les SADC, les MRC, les Députés et de nombreux acteurs sociaux économiques, nous pouvons maintenant déployer cette plateforme rapidement et efficacement à travers tout le Bas-Saint-Laurent.

Appel de dossiers en arts visuels au BeauLieu Culturel

Arts visuelsLe BeauLieu Culturel du Témiscouata invite les artistes du Témiscouata et du Bas-Saint-Laurent à soumettre leur candidature jusqu’au 30 juin 2020 dans le cadre de l’appel de dossiers en arts visuels. Les expositions des artistes retenus feront partie de la programmation 2020-2021 qui débutera en octobre 2020.

Les critères de sélection et les modalités pour soumettre un dossier sont disponibles au blct.ca dans l’onglet « nouvelles » ou en communiquant avec l’équipe au 418 899-2528 #301.

Le BeauLieu Culturel du Témiscouata est une maison de la culture dont la vocation est de mettre en valeur le potentiel culturel de la région par la diffusion du travail d’artistes, entre autres, en arts visuels. Le BeauLieu Culturel préconise les pratiques artistiques qui portent sur l’expérimentation et la recherche en relation avec différentes réalités de la région.

Lieu culturel ouvert, solidaire, significatif et rassembleur, ancré dans la communauté témiscouataine, le BeauLieu Culturel du Témiscouata héberge la bibliothèque du quartier Notre-Dame-du-Lac, le Musée du Témiscouata, l’École de musique du Témiscouata et un espace café ouvert lors des événements. Une salle de spectacle multifonctionnelle permet d’accueillir des spectacles professionnels, dont ceux de la programmation offerte par l’organisme Les 4 scènes.

Ouverture d’une clinique de dépistage de la COVID-19 à Témiscouata-sur-le-Lac

logo cisss ogLe Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-SaintLaurent annonce l’ouverture d’une clinique de dépistage de la COVID-19, hors milieu hospitalier, à Témiscouata-sur-le-Lac, et ce, à compter de lundi le 30 mars 2020. Cette clinique de dépistage, sur rendez-vous seulement, sera ouverte tous les jours de 8 h à 16 h pour les personnes ayant des symptômes légers et modérés qui auront préalablement communiqué avec le 1 877 644-4545.

Pour des raisons de sécurité et afin de limiter au maximum la propagation du virus, toute personne n’ayant pas de rendez-vous ne pourra accéder à la clinique de dépistage. Aussi, les mesures d’hygiène et de salubrité seront renforcées. La collaboration de la population est également demandée afin de s’y présenter seul ou, pour les enfants et les personnes vulnérables, de n’avoir qu’un seul accompagnateur.

Pour plus d’informations sur la COVID-19 : Québec.ca/coronavirus

Message du préfet de la MRC

Guylaine Sirois préfet élue au suffrage universel MRC de TémiscouataChers concitoyens,

Nous venons d’apprendre lors du dernier point de presse gouvernemental que les déplacements entre les régions du Québec doivent être limités vers certaines régions, dont la nôtre. La MRC de Témiscouata appuie toutes les mesures gouvernementales servant à lutter contre la COVID-19 et celle-ci n’y fait pas exception.

L’ordonnance relative aux déplacements annoncée plus tôt sera appliquée par la Sûreté du Québec, mais c’est également une responsabilité collective. Je vous encourage à limiter vos déplacements, à respecter les consignes et à demeurer confinés. Restons à la maison, sauvons des vies.

Guylaine Sirois, préfet élue au suffrage universel, MRC de Témiscouata

Ordonnance de santé publique : contrôle des déplacements au Bas-Saint-Laurent

cisss bsl yvon soucy jean desjardins 001 001 1024x576Faisant suite à l’annonce de l’ordonnance de santé publique visant à contrôler les déplacements dans huit régions éloignées, dont fait partie le Bas-Saint-Laurent, le directeur de la santé publique du Centre intégré de santé et des services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, le Dr Sylvain Leduc, souhaite présenter les grandes lignes de cette mesure préventive et exceptionnelle visant à protéger la population bas-laurentienne.

Cette ordonnance effective pour les deux prochaines semaines sera en vigueur dès le 28 mars, 16 h. Elle prévoit notamment des contrôles routiers aux points de jonctions avec les autres territoires, soit Chaudière-Appalaches, la Gaspésie et le Nouveau-Brunswick. Cette ordonnance sera réévaluée selon l’évolution de la situation du COVID-19 au Québec. Les déplacements concernant l’ensemble des services essentiels, dont les soins de santé et l’approvisionnement en biens essentiels, seront autorisés ainsi que certaines considérations humanitaires.

« La situation au Bas-Saint-Laurent, et dans tout l’Est-du-Québec, est présentement sous contrôle et nous avons très peu de cas déclarés pour le moment. La mesure extraordinaire annoncée aujourd'hui est préventive, mais juste et absolument nécessaire dans le contexte actuel afin que nous puissions freiner la propagation du virus et limiter la transmission régionale et interrégionale », déclare le directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent, le Dr Sylvain Leduc.

Protocole d’admission sur le territoire
Sauf pour les transporteurs et les personnes qui doivent livrer un service essentiel, aucune personne n’est admise sur le territoire si elle n’y a pas une résidence permanente.
Toute personne qui présente de la toux, de la fièvre, des difficultés respiratoires récentes, des maux de gorge ou une perte récente de l’odorat ne peut pénétrer sur le territoire.
Toutes les personnes qui le désirent seront toujours libres de sortir du territoire de la région, que ce soit pour des soins, des examens médicaux ou pour toute autre raison.
Toutes les exceptions devront être approuvées par le Directeur régional de santé publique ou la personne qu’il désigne à cet effet.

Points de contrôle sur le territoire
Municipalité / Fermeture
Secteur Ouest
La Pocatière / Autoroute 20, route 132
Saint-Alexandre-de-Kamouraska / Route 289
Rivière-du-Loup / Autoroute 85 et route 185
Secteur Est
Les Méchins / Route 132
Routhierville / Route 132

Le confinement de la région sera effectué en collaboration avec les principaux partenaires gouvernementaux et municipaux de la région, soit le ministère des Transports du Québec, la Sûreté du Québec et les municipalités du Bas-Saint-Laurent.

Rappelons que les régions de la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine, de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Côte-Nord, du Saguenay-Lac-Saint-Jean, du Nord-du-Québec, du Nunavik, Eeyou Istchee et des Terres-Cries de la Baie-James s’ajoutent à cette ordonnance de santé publique.

Pour plus d’informations sur la COVID-19 : Québec.ca/coronavirus

À propos du CISSS du Bas-Saint-Laurent
Le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent est un établissement qui a pour mission de maintenir, améliorer et restaurer la santé et le bien-être de la population bas-laurentienne en rendant accessible un ensemble de services de santé et de services sociaux, intégrés et de qualité, contribuant ainsi au développement social et économique du Bas-Saint-Laurent. Avec un budget de plus de 759 M$, le CISSS emploie quelque 7850 employés, peut compter sur 568 médecins, dentistes et pharmaciens et des centaines de bénévoles qui ont à coeur les soins et services à la population ainsi que les valeurs de l’établissement, soit la collaboration, l’humanisation, l’engagement et la responsabilisation.

COVID-19 : Le Tremplin reporte sa 21e édition

logotremplinCompte tenu des mesures gouvernementales appliquées à ce jour en lien avec la COVID-19, le conseil d’administration du Tremplin se voit dans l’obligation de reporter sa 21e édition.

La 21e édition du Tremplin aura donc lieu du 17 au 23 mai 2021. La chanteuse Luce Dufault confirme qu’elle poursuivra son rôle de porte-parole et Rolly Assal en sera l’animateur. De plus, l’équipe des formateurs sera sensiblement la même que celle prévue cette année.

Les candidats sélectionnés pour participer au concours, suite aux auditions, sont invités à faire partie de l’édition de 2021. L’annonce publique des participants sera effectuée ultérieurement. Les personnes qui s’étaient procuré des forfaits ou des billets pour participer aux demi-finales et à la finale du concours de même qu’au souper gala-bénéfice, les places sont réservées pour l’édition de 2021.

Dans les prochains jours, le comité organisateur communiquera avec l’ensemble de ses partenaires pour faire le point sur la situation actuelle et les perspectives d’avenir.

Cette crise a pour effet de fragiliser financièrement l’organisation du Tremplin qui était relativement en bonne santé. C’est toute l’économie régionale, nationale et mondiale qui est ébranlée et l’événement n’y échappera pas. Le conseil d’administration du Tremplin vous invite à demeurer forts et solidaires en ces temps difficiles. Ensemble, nous en sortirons plus forts!

Si vous avez des questions ou des préoccupations, n’hésitez pas à communiquer au 418-853-3233 ou par courriel à info@festivalletremplin.com.

Lancement du prix Andrée et Richard Lévesque 2020

prixcultureLa Société d’histoire et de généalogie de Rivière-du-Loup (SHGRDL), en partenariat avec Culture Bas-Saint-Laurent est fière d’annoncer le lancement d’un nouveau prix ! Le prix Andrée et Richard Lévesque sera décerné à un.e artiste ou un.e chercheur.e ayant réalisé une œuvre mettant en lumière des caractères distinctifs du territoire regroupant les MRC de Kamouraska, de Rivière-du-Loup, du Témiscouata et Des Basques (KRTB). Cette reconnaissance vise à encourager la création artistique et littéraire, la transmission de la culture, du patrimoine et de l’histoire par les œuvres et la recherche, ainsi que contribuer à la reconnaissance et au rayonnement de ces œuvres.

Ce nouveau prix n’aurait jamais pu voir le jour sans l’immense générosité d’un couple de citoyens de Rivière-du-Loup, monsieur Richard Lévesque et madame Andrée Côté, qui a confié le résultat de la vente de sa résidence à la SHGRDL. Un don d’une valeur de près de 200 000 $ qui a aussi pour but de soutenir la mission de l’organisme.

Le prix est assorti d’un montant de 5 000 $ et s’adresse à des artistes, créateurs.trices, chercheur.e.s professionnel.le.s ou en voie de professionnalisation. L’œuvre ou la publication devra s’inscrire dans au moins un des domaines suivants: arts du cirque, arts numériques, arts visuels, arts multidisciplinaires, chanson, cinéma, vidéo, danse, littérature, roman, poésie, conte, bande dessinée, métiers d'arts, musique, théâtre, histoire, sociologie, ethnologie, géographie, patrimoine, architecture. Les candidat.e.s ne sont pas tenu.e.s de résider au KRTB. Le.la candidat.e peut présenter lui.elle-même son dossier ou être mis en candidature par un.e tiers.

Les artistes, créateurs.trices, chercheur.e.s professionnel.le.s ou en voie de professionnalisation intéressé.e.s ont jusqu’au 1er mai 2020 pour faire parvenir leur dossier via ce formulaire web. Toutes les informations nécessaires au dépôt d’une candidature sont disponibles sur le site Internet de Culture Bas-Saint-Laurent au www.culturebsl.ca/reconnaissance/prix-andree-et-richard-levesque

Les donateurs
Monsieur Richard Lévesque, natif de Saint-Hubert, a été professeur de Lettres puis d’Arts et Lettres au Cégep de Rivière-du-Loup, de 1969 à 2000. Au début des années 1970, il a agi en tant qu’agent d’information; en 1976 il a fondé la maison d’édition Castelriand qu’il a dirigée jusqu’en 1980.
Parallèlement à sa carrière d’enseignant, monsieur Lévesque a publié des recueils de poèmes, un recueil de nouvelles, un roman, un roman-poème. Il est l'auteur, entre autres, du Vieux du Bas-du-Fleuve, des Légendes de la rivière du Loup, des Contes et menteries du Bas-du-Fleuve.

Madame Andrée Côté, née à L’Isle-Verte, a été professeure en soins infirmiers de 1970 à 1997 au Cégep de Rivière-du-Loup. Sa carrière d’enseignante a été particulièrement marquée par le développement d’une série de manuels-guides en enseignement individualisé des soins infirmiers, manuels qui ont été utilisés par d’autres cégeps du réseau québécois et qui ont aussi été exportés, notamment en Afrique de l’Ouest. À compter de 1993, et particulièrement au tournant des années 2000, madame Côté s’est faite connaître en tant qu’artiste-peintre et plusieurs de ses œuvres se retrouvent maintenant au Canada, aux États-Unis et en France.

La Société d’histoire et de généalogie de Rivière-du-Loup
La SHGRDL a été incorporée par charte provinciale le 11 septembre 1987. Cet organisme à but non lucratif a pris racine dans le milieu pour répondre aux besoins des gens : « Se Souvenir », révéler et faire connaître l’histoire locale, assurer la préservation de notre patrimoine, amasser et conserver toute la documentation représentative de la richesse patrimoniale. Pour ce faire, la Société organise, promeut et patronne diverses activités et manifestations à caractère historique, généalogique et culturel. Elle travaille aussi à inventorier, protéger et interpréter le patrimoine bâti et humain au moyen de publications, conférences et recherches. Elle dispose d’un centre de documentation comprenant plus de 1 500 volumes, répertoires et dictionnaires spécialisés, près de 700 monographies paroissiales sans compter une centaine de fonds d’archives.

Culture Bas-Saint-Laurent
CBSL est fière de contribuer au développement culturel de la région par les services-conseils, la représentation, la concertation et la promotion auprès des différents acteurs et partenaires du milieu artistique et culturel pour favoriser l’essor et la reconnaissance du potentiel artistique et culturel du Bas-Saint-Laurent.

Guide autosoins - COVID-19

Le Guide autosoins a pour but d'aider chaque personne à prendre les meilleures décisions possible pour sa santé et celle de ses proches durant la pandémie de COVID-19. Il permet plus spécifiquement de connaître les meilleurs moyens de se protéger de la COVID-19, de prendre soin de soi ou de donner les soins de base à son entourage et de savoir où et quand consulter si l'on a besoin de soins de services.

pdf19-210-30FA_Guide-autosoins_francais.pdf

COVID-19 : Moratoire de 6 mois concernant les prêts accordés par l'entremise des fonds de la MRC de Témiscouata

MRC Temiscouata regulierAfin de soutenir les entreprises locales durant la période de pandémie de coronavirus, la MRC de Témiscouata annonce un moratoire de capital et d’intérêts de 6 mois, relatif aux prêts en cours provenant des Fonds locaux d’investissement (FLI), Fonds local de solidarité (FLS) et fonds de développement éolien (FDE).

Concrètement, les versements de capital prévus entre avril et septembre 2020 inclusivement, sont reportés à l’échéance du prêt pour une période additionnelle de 6 mois pour les entreprises qui le désirent. Les intérêts seront capitalisés au solde du prêt au 31 mars 2020 et la reprise des versements se fera après la période de moratoire (6 mois).

Cette mesure exceptionnelle vise à limiter la pression financière qui pèse sur les entreprises, afin de les aider à traverser du mieux possible cette période incertaine. Les entrepreneurs concernés vont recevoir l’offre de moratoire et sont priés d’y répondre dès que possible.

« La MRC de Témiscouata est très sensible aux répercussions de la pandémie sur nos entreprises. Nous avons posé un premier geste rapidement afin de soutenir nos entrepreneurs qui ont besoin de liquidités. Je vous assure que la MRC sera également présente pour la relance de notre milieu des affaires. » de déclarer le préfet Madame Guylaine Sirois.

Pour toute question concernant ce moratoire ou les mesures économiques entourant cette situation exceptionnelle, les entrepreneurs peuvent contacter Monsieur Steve Murray, coordonnateur du Service de développement de la MRC de Témiscouata au 1 877 303-6725, poste 4431.

Lien vers l'entrevue radio de Guylaine Sirois à Horizon-FM : https://bit.ly/3akGo2x

 

Visites suspendues dans l’ensemble des installations du CISSS du Bas-Saint-Laurent

logo cisss ogDans le contexte de pandémie mondiale de la COVID-19, de l’état d’urgence sanitaire, et puisque certaines personnes passent outre les recommandations de la santé publique, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent réitère l’interdiction des visites non essentielles dans les hôpitaux, les CHSLD, les ressources intermédiaires, les ressources de type familial pour les aînés et les adultes vulnérables ainsi que dans les résidences privées pour aînés sur l’ensemble du territoire bas-laurentien.

Le CISSS sollicite la grande et nécessaire collaboration de tous afin de suivre cette indication. Il est d’ailleurs demandé à tous les usagers qui doivent exceptionnellement se rendre à l’hôpital pour un rendez-vous, d’utiliser la porte d’entrée principale et de suivre les consignes d’hygiène de main de façon
rigoureuse.

Pour plus d’informations sur la COVID-19 : Québec.ca/coronavirus

 

À propos du CISSS du Bas-Saint-Laurent
Le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent est un établissement qui a pour
mission de maintenir, améliorer et restaurer la santé et le bien-être de la population bas-laurentienne en
rendant accessible un ensemble de services de santé et de services sociaux, intégrés et de qualité,
contribuant ainsi au développement social et économique du Bas-Saint-Laurent. Avec un budget de plus
de 759 M$, le CISSS emploie quelque 7850 employés, peut compter sur 568 médecins, dentistes et
pharmaciens et des centaines de bénévoles qui ont à coeur les soins et services à la population ainsi que
les valeurs de l’établissement, soit la collaboration, l’humanisation, l’engagement et la responsabilisation.

Un message du préfet de la MRC de Témiscouata, Madame Guylaine Sirois

Guylaine Sirois préfet élue au suffrage universel MRC de TémiscouataAcheter au Témiscouata, une affaire de cœur!

Dans le contexte actuel d’isolement pour éviter la propagation de la COVID-19, la MRC de Témiscouata exhorte la population à s’en tenir aux directives du gouvernement du Québec. Nous vivons une situation tout à fait exceptionnelle qui demande une réponse tout aussi exceptionnelle. Le rétablissement de nos conditions de vie normale dépend de notre capacité à freiner la propagation du virus.

La crise sanitaire aura des effets sur notre économie, c’est indéniable. Les règles de confinement font que les échanges ne se font plus de la même façon et qu’il est impératif de nous adapter. De nombreuses entreprises témiscouataines ont répondu à l’appel en limitant les lieux de rencontre, en mettant à la disposition de leur clientèle des stations de désinfection et en offrant un service de livraison. La MRC de Témiscouata salue leurs efforts et leur courage à prendre des décisions difficiles.

Dans ces conditions, nous demandons à la population de faire preuve de solidarité et de prioriser les commerces et services locaux pour répondre à leurs besoins. Nos gens d’affaires ont besoin du soutien indéfectible de la population pour traverser la période actuelle. La vitalité de nos entreprises est essentielle au maintien des emplois et à notre capacité à nous relever de cette crise. Nos commerçants sont bien implantés dans notre communauté et ils contribuent largement à notre prospérité. Les encourager, c’est soutenir un voisin, un ami, un parent, c’est une affaire de cœur!

La MRC de Témiscouata tient également à saluer ces femmes et ces hommes qui travaillent dans les commerces et les services. En temps normal, ils répondent à nos besoins en faisant un excellent travail. Dans la situation présente, ils se surpassent et sont tout simplement extraordinaires. Que ce soit le personnel du réseau de santé, les gens des pharmacies, des épiceries, dépanneurs, des services d’urgence, etc., nous leur en sommes très reconnaissants. Soyons courtois avec eux, ils donnent le meilleur d’eux-mêmes dans une période difficile. Nous tenons à les remercier et nous vous invitons à en faire de même.

Guylaine Sirois, préfet, élue au suffrage universel, MRC de Témiscouata

 

 

Campagne Centraide 2019 : plus de 1 million $ droit au coeur de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion

image001Grâce au travail colossal de centaines de bénévoles et à la participation enthousiaste de nombreux donateurs et de nombreuses donatrices, la communauté du Bas-Saint-Laurent a franchi la barre du million de dollars amassé pour Centraide : 1 050 340 $. Cette somme permettra à l’organisation de travailler au coeur des problématiques de pauvreté et d’exclusion sociale, et à tout un réseau d’organismes communautaires de venir en appui à la santé publique.

Des gens de coeur
De l’organisation de campagnes en milieu de travail à la livraison de témoignages, en passant l’organisation d’événements au profit de Centraide, ils sont des centaines de bénévoles à avoir mis tout leur coeur dans la campagne de financement de l’automne 2019 pour rejoindre quelques 300 milieux de travail et le grand public. Des centaines à croire à l’importance du don solidaire. Un don qui soutient un réseau, un ensemble d’organismes qui vient en aide aux individus dans plusieurs pans de leur vie, qui ne laisse tomber personne en soutenant autant les causes phares que les causes qui n’ont pas de vitrine, pour autant qu’elles soient essentielles et qu’elles fournissent des services de qualité à la communauté.

Des besoins à combler
« Plus d’un million de dollars, c’est extraordinaire! Cependant, si on visait un exploit, ce serait celui d’enrayer la pauvreté et l’exclusion sociale et donc de ne plus faire campagne. Malheureusement, les besoins sont là. Les inégalités sociales se creusent. Parmi ces inégalités, il y a celles en matière de santé qui se font particulièrement criantes en un temps comme celui que nous vivons présentement au Québec. Chaque jour, les personnes les plus démunies perdent un peu plus leurs ressources et leur sentiment d’être inclus dans notre communauté. Heureusement, les Bas-Laurentiens et les Bas-Laurentiennes répondent présents et s’engagent avec Centraide pour plus d’égalité. », commente Valérie Quimper, directrice régionale de Centraide Bas-Saint-Laurent.

La campagne Centraide
La campagne Centraide s'est tenue sous la coprésidence de Mylène Beauregard, Bell Média, et de Vincent Gagnon, Desjardins. Ils ont reçu l’appui indéfectible de nombreux bénévoles dévoués, dont les ambassadeurs Daniel Bélair, Adreanne Benoit-Lagacé, Élodie Brisson, Christine Desrosiers, Mathieu Duchesne, Serge Falardeau, Anne-Françoise Gondard, Dominic Lafontaine Poirier, Annick Maquis, François Paquet, Benoit Roussel, Édith Samson et Julie Santerre.

À propos de Centraide Bas-Saint-Laurent
Centraide Bas-Saint-Laurent couvre les secteurs des MRC de Kamouraska, de Rivière-du-Loup, du Témiscouata, des Basques, de Rimouski-Neigette, de La Mitis, de La Matanie et de La Matapédia. L’organisation recueille des dons sur son territoire afin de bâtir un avenir de qualité pour tous les membres de la communauté qui y vit. Pour y arriver, elle appuie des organismes qui luttent contre la pauvreté et l’exclusion sociale en assurant l’essentiel, en favorisant la réussite des jeunes, en brisant l’isolement social ou en bâtissant des milieux de vie rassembleurs. C’est une personne sur cinq de la région qui peut ainsi être aidée grâce aux 55 organismes et projets soutenus par Centraide.

COVID-19 : Le Tremplin prendra une décision le 28 mars

tremplinFace aux préoccupations suscitées par la COVID-19 et face aux mesures ainsi qu’aux recommandations exigées par le gouvernement, le conseil d’administration du festival Le Tremplin tient à informer ses partenaires, spectateurs, bénévoles, artistes et tous ses collaborateurs qu’une décision sera prise le 28 mars prochain quant à la tenue ou non de la 21e édition du festival qui doit avoir lieu du 11 au 17 mai prochain. La décision sera rendue publique par voie de communiqué et sur ses différents réseaux.

Quant aux auditions des candidats de la catégorie Humour qui devaient avoir lieu le samedi 21 mars au Terminal Comédie Club à Montréal, celles-ci n’auront pas lieu. Une autre alternative est prévue afin de faire la sélection des humoristes.

L’organisation du Tremplin surveille de près la situation et fera tout son possible pour assurer la qualité de ses activités tout en offrant une sécurité à tous les différents intervenants associés à l’événement et à ses visiteurs.

La MRC de Témiscouata applique des mesures afin d’appuyer le plan national pour prévenir la prolifération du coronavirus

MRC Temiscouata regulierÀ partir d’aujourd’hui, la MRC de Témiscouata applique des mesures afin d’appuyer le plan national pour prévenir la prolifération du coronavirus. La santé du public en général et des employés de notre organisation en particulier est une priorité absolue pour nous. Les bureaux de la MRC demeureront ouverts, mais avec des adaptations majeures.

1) les rencontres de plus de 5 personnes sont interdites dans nos locaux;
2) des stations de désinfection seront mises à la disposition des employés;
3) les personnes qui présentent des symptômes de maladie ne seront pas tolérées dans nos locaux. Pour cela, nous faisons appel à votre civisme, même si ce n’est qu’un rhume ou une grippe;
4) les règles d’hygiène doivent être une priorité absolue pour tous;
5) les heures de travail, pour une période indéterminée, seront flexibles.
6) seuls les employés, les élus et la clientèle de la MRC seront acceptés dans nos locaux, jusqu’à nouvel ordre.

En tout temps, vous pouvez composer le 1-877-303-6725 ou écrivez-nous admin@mrctemis.ca

LA DIRECTION.

Plus de 700 spectateurs et joueurs de ballon sur glace présents au Témiscouata cette fin de semaine!

Medaille argent T Miss senior Championnat provincial senior Temiscouata mars 2020Le Ballon sur glace (BSG) mineur du Témiscouata accueillait le Championnat provincial senior élite et intermédiaire les 7 et 8 mars dernier à l’aréna Jacques-Dubé de Témiscouata-sur-le-Lac. Plus de 700 spectateurs et joueurs ont assisté à l’événement.

Voici les résultats :

Elite féminin: Défaite des T-Miss senior du Témiscouata par la marque de 1 à 0 en prolongation au dépend du Dynamite de Lanaudière;

Élite masculin: Victoire des Patriotes de Richelieu-Yamaska par un pointage de 4 à 2 contre les As de Saint-Coeur-de-Marie du Lac-St-Jean. Les Chiefs du Témiscouata termine au 4e rang;

Intermédiaire féminin: Les Guerrières de Richelieu-Yamaska l'emportent 1 à 0 face aux As de Ste-Anne-des-Plaines de Lanaudière;

Intermédiaire masculin: Gain de Daniel la source du sport de Québec au dépend des Toitures Joël de Lanaudière par un pointage de 3 à 2 dans une joute qui s'est terminée en 2e prolongation.

Les équipes championnes dans les catégories Élite féminin et Élite masculin obtiennent un laisser-passer pour le Championnat canadien senior de ballon sur glace de 2021.

Profil de l’organisation du Ballon sur glace mineur du Témiscouata

Le BSG Mineur du Témiscouata existe depuis plus de 17 années. À chaque saison, il permet à plus d’une centaine de filles et garçons âgés entre 6 et 19 ans de pratiquer le ballon sur glace à des niveaux récréatifs et compétitifs et incite les jeunes à adopter de saines habitudes de vie. Depuis la fondation de l’organisation, ses différentes équipes ont remporté près de 60 médailles lors de championnats provinciaux et nationaux.

Consultation en ligne dans le cadre de la démarche de marketing territorial de la Vallée-des-Lacs

1738FRL’Association de développement de la Vallée-des-Lacs, en collaboration avec la MRC de Témiscouata, entame une démarche de marketing territorial dans le but de développer une stratégie d’attractivité pour le territoire de la Vallée-des-Lacs, regroupant six (6) municipalités de la MRC: Auclair, Biencourt, Lejeune, Lac-des-Aigles, Saint-Michel-de-Squatec et Saint-Juste-du-Lac.

Nous avons besoin de vous afin de relayer l’information qui suit dans votre réseau!

Les municipalités du territoire de la Vallée-des-Lacs connaissent depuis plusieurs années une baisse démographique importante occasionnant des problématiques sérieuses au sein de leurs communautés. Elles se doivent alors d’être attractives afin d’encourager de nouvelles familles et de nouveaux entrepreneurs à venir s’y établir. Une image claire et représentative de la Vallée-des-Lacs permettra d’attirer de nouveaux citoyens et entrepreneurs, en plus de générer un fort sentiment de fierté chez les citoyens actuels.

Pour réaliser ce projet, l’Association a octroyé le mandat à Visages régionaux, une agence spécialisée en marketing territorial et en développement des communautés. Ce mandat se déroulera de février à septembre 2020. D’abord, une marque territoriale sera développée par l’analyse du territoire et la tenue d’une consultation en ligne. Aux constats de cette analyse et consultation seront créées une identité visuelle, une stratégie de communication adaptées à la région ainsi que des recommandations d’actions structurantes pour maximiser le potentiel d’attractivité de la région.

Consultation en ligne: du 9 au 29 mars 2020
L’Association de développement de la Vallée-des-Lacs invite dans le cadre de cette démarche la population et les entreprises de son territoire à participer à la consultation en ligne qui se tiendra du 9 au 29 mars prochain. En participant à cette consultation, résidents et employeurs contribueront à la construction de la marque territoriale en partageant leur expérience et mode de vie dans la Vallée-des-Lacs.

Les participants à la consultation en ligne courent la chance de gagner un des deux prix de participation soit un forfait ski au Mont-Biencourt (comprenant un accès, une nuitée et un déjeuner, le tout pour 4 personnes) et une carte d’accès annuel au Parc national du Témiscouata.

Pour participer: https://www.visagesregionaux.com/consultation-publique/

Le BeauLieu Culturel s’associe avec le Réseau Témiscouata

1578952224Pub QuizAprès plusieurs projets pilotes cet automne, le BeauLieu Culturel et le Réseau Témiscouata reviennent cet hiver avec plusieurs soirées mélangeant réseautage et culture!

Micro-ouvert – 19 mars : C’est l’occasion pour les artistes amateurs et professionnels de la région de performer devant public dans une ambiance décontractée! Il est encore possible de s’inscrire pour présenter un numéro. Contactez-nous!

Pub ludique – 26 mars, 23 avril, 18 juin : Un animateur vous proposera une sélection de quelques jeux de tables à essayer en famille ou entre amis. Vous pouvez également apporter vos propres jeux!
Pub quiz – 7 mai : Compétition entre des équipes sur des questions de culture générale sur un ou des thèmes dévoilé(s) le soir même. Formez vos équipes de quatre joueurs ou joueuses pour une compétition amicale.

19 h 30
Contribution volontaire
Au BeauLieu Culturel du Témiscouata

Le Réseau Témiscouata est une initiative d’un groupe de jeunes nouveaux résidents, en collaboration avec l’agente de migration de Place aux jeunes en région de la MRC de Témiscouata. Il vise à favoriser le réseautage dans la MRC de Témiscouata par l'organisation d'activités à caractère social, culturel, sportive ou de plein air.

Le Réseau se veut un point de référence pour les jeunes de 18 - 35 ans du Témiscouata. C'est une organisation libre et ouverte à quiconque veut s'y impliquer.

- Projet rendu possible grâce à l'entente de développement culturel de la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac et le Ministère de la Culture et des Communications. -

Projet pour les ouvriers forestiers - Période de recrutement de reboiseurs, débroussailleurs et abatteurs

Le Bas-Saint-Laurent est la région choisie pour réaliser un projet novateur visant à améliorer les conditions de travail des ouvriers forestiers. Coordonné par le Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent, ce projet se déroulera sur une période de 3 ans et consiste à expérimenter des types de rémunération adaptés à la situation et l’évolution des travailleurs. 

Le travail en forêt vous intéresse ?
Informez-vous pour faire partie de l’équipe de travailleurs mobilisés dans ce projet !

Un nombre de cent ouvriers forestiers est ciblé dans l’ensemble de la région pour réaliser les expérimentations. Avec la collaboration de cinq groupements forestiers du territoire, elles se dérouleront de 2020 à 2022. Trois formules distinctes de rémunération seront expérimentées selon trois catégories de travailleurs :

1) Ouvriers débutants : rémunération à taux horaire;
2) Ouvriers expérimentés : rémunération mixte composée d’une base salariale garantie et
d’une prime au rendement;
3) Ouvriers près de la retraite : rémunération à taux horaire établie selon l’historique de
production du travailleur (90 % de sa moyenne des 3 dernières années).

À ces formules s’ajouteront de la formation et des avantages sociaux, tels que des congés mobiles,
une prime à la polyvalence et la participation à un REER. Des évaluations permettront également
de documenter l’expérience et la satisfaction des travailleurs, et ce, en vue d’assurer la suite du
projet.

Les personnes intéressées à participer à l’expérience peuvent contacter l’un des employeurs
impliqués ou se rendre au www.crdbsl.org/foret pour soumettre leur candidature.

pdfEncart_Projet-Emploi-Forestier_CRDBSL-2020.pdf

Auditions du Tremplin

Participants 2018 Crédit Breton PhotoDes artistes en provenance de toutes les régions du Québec, du Nouveau-Brunswick, de l’Ontario et même de la France se sont inscrits pour les auditions de la 21e édition du Tremplin, le rendez-vous de la chanson et de l’humour de Dégelis. La population est invitée à venir y encourager les candidats et à découvrir de nouveaux talents.

L’horaire des auditions est le suivant :
Samedi 7 mars : Auteurs-compositeurs-interprètes et Interprètes 13-17 ans
Dimanche 8 mars : Auteurs-compositeurs-interprètes et Interprètes 18 ans et plus
Samedi 14 mars : Trampolines et Interprètes 18 ans et plus
Dimanche 15 mars : Trampolines et Interprètes 13-17 ans

Les auditions se tiendront au Centre culturel Georges-Deschênes de Dégelis au 365, avenue Principale. L’entrée est gratuite. L’horaire détaillé est disponible sur le site Internet au www.festivalletremplin.com dans la section programmation ou sur la page Facebook du Tremplin.

Le comité organisateur compte sur la présence d’un public nombreux afin de supporter les artistes de la relève. Pour plus d’informations : 418 853-3233.

Il est à noter que les auditions pour les candidats de la catégorie Humour auront lieu au Terminal Comédie Club à Montréal le samedi 21 mars.

 

 

Dégelis sera l’hôtesse du Rassemblement des 50 ans et plus du Bas-Saint-Laurent le 29 mai prochain

photo facebookLa Ville de Dégelis et le Carrefour 50+ du Québec ont dévoilé aujourd’hui, en conférence de presse, la programmation du prochain Rassemblement des 50 ans et plus du Bas-Saint-Laurent, qui se tiendra à Dégelis le 29 mai prochain. Ce rendez-vous régional réunit chaque année entre 600 et 700 aînés du Bas-Saint-Laurent pour participer à plusieurs activités physiques, sociales et culturelles.

« Cette activité est un moment privilégié pour se rencontrer et fraterniser dans un cadre sécuritaire, mais aussi de découvrir notre beau coin de pays. Nous sommes ravis que le Rassemblement des 50 ans et plus du Bas-Saint-Laurent se tienne à Dégelis cette année. Cet événement d’envergure démontre tout le dynamisme qui entoure ce qu’on qualifie d’âge d’or. »

Une programmation intéressante

Le vendredi 29 mai, les participants auront l’occasion de s’initier à diverses activités, en plus de visiter des attraits touristiques de la région, tels le Domaine Acer d’Auclair et le Jardin Botanique du Nouveau-Brunswick. Un souper et une soirée animée avec musique et danse complèteront cette journée bien remplie.

Les personnes intéressées peuvent se procurer la programmation et le formulaire d’inscription sur les sites Web de la Ville de Dégelis https://degelis.ca/tourisme-et-evenements/rassemblement-des-50-ans-et et le Carrefour 50 + du Québec http://carrefour50.com Les documents sont aussi accessibles auprès des organismes pour aînés ou en contactant Jeannot Raymond, coordonnateur, au 418-853-6614 ou degelis50plus2020@gmail.com

Cet événement est rendu possible grâce à la participation financière de la MRC de Témiscouata, de la Ville de Dégelis, du Carrefour 50 + du Québec, de l’Unité régionale des loisirs du Bas-Saint-Laurent, de SSQ Assurance et de la Caisse Desjardins des Lacs de Témiscouata.

 

Calendrier culturel du mois de mars 2020

MRC Temiscouata regulierConsultez le calendrier culturel du mois de mars 2020 au Témiscouata.

Calendrier culturel de mars 2020

Rappel de la vente pour défaut de paiement d'impôt foncier

MRC Temiscouata regulierL’immeuble suivant sera vendu à l'enchère publique :

Un terrain situé dans la municipalité de Saint-Eusèbe, connu et désigné au CADASTRE DU QUÉBEC, circonscription foncière de Témiscouata, comme étant le lot originaire numéro 4 764 123.

Total dû : 443,39 $, à ce montant s’ajoute des frais de la MRC de 15%.

L’enchère publique aura lieu au bureau de la MRC de Témiscouata, au 5, rue Hôtel-de-Ville, bureau 101, à Témiscouata-sur-le-Lac, secteur Notre-Dame-du-Lac, Province de Québec, G0L 1X0, LE JEUDI, 12 MARS 2020, À DIX HEURES (10 h 00 A.M.), pour satisfaire au paiement des taxes municipales et scolaires, comprenant les frais, plus les frais encourus à moins que les taxes, intérêts et frais n'aient été payés avant cette date.

Lors de cette vente, seuls les paiements comptants, par chèque certifié, par traite bancaire ou par mandat-poste, à l’ordre de la MRC de Témiscouata seront acceptés. À défaut d’un paiement immédiat, la personne faisant la vente remet sans délai l’immeuble en vente.

Pour informations, veuillez communiquer avec monsieur Jacky Ouellet, directeur général et secrétaire-trésorier de la MRC de Témiscouata, au 418-899-6725 #4403.

Ensemble, nous sommes plus grands que le cancer!

Équipe relais 2020En 2019, 7 équipes ont célébré la vie en présence de plus de 40 porteurs d’espoir (personnes touchées par le cancer). Leur effort ainsi que celui de nos précieux partenaires ont permis d’amasser la somme de plus 35 000 $ et plus de 1 600 luminaires ont été vendus.

Le 13 juin 2020, aura lieu, au parc Clair Soleil, la 12ième édition du Relais pour la vie du Témiscouata de la Société canadienne du cancer (SCC). Cette année, l’objectif du comité organisateur est d’augmenter la visibilité du Relais pour la vie dans toute la communauté, d’augmenter le nombre de marcheurs et de dépasser objectif financier.

Pour arriver à mettre en place un événement comme le Relais pour la vie, il faut un comité dévoué et dynamique. Cette année, le comité organisateur est formé de:
-Andréa Gagnon : Présidente du comité et responsable au comité musique
-André Dubé : Responsable comité équipe.
-Denis Pelletier : Responsable comité alimentation.
-Jocelyne St-Pierre : Consultante et soutien au comité luminaire.
-Linda Paradis : Responsable comité finance.
-Marc-André Paradis : Responsable du comité équipe.
-Marcel Lagacé : Responsable du comité sécurité.
-Marie-Claude Michaud : Responsable comité porteur d’espoir.
-Patrick Roy : Responsable du comité logistique.
-Samie Fortin : Représentante de la ville de Témiscouata-sur-le-Lac.
-Wendy Blais : Responsable comité luminaire.

Il est déjà temps de former les équipes pour la prochaine édition du Relais ! Ceux qui sont intéressés peuvent communiquer avec les membres du comité ou aller voir leur municipalité.

École de musique du Témiscouata – Week-end Musical

Image1L’école de musique du Témiscouata (EMT) est très heureuse de présenter la première édition de son Week-end Musical qui se tiendra dans ses locaux de Témiscouata-sur-le-Lac, secteur Cabano, les 28 et 29 mars prochain.
Une belle brochette d’activités seront offertes aux musiciens et mélomanes de tous les âges. Un passeport au coût de 30$ est disponible pour toute la fin de semaine. Il est aussi possible de payer à la carte et certains ateliers sont même gratuits pour les membres de l’EMT.

Vous pouvez réserver votre place en communiquant avec l’École de musique du Témiscouata au 418-854-2116 poste 217 ou par courriel à emt@temiscouatasurlelac.ca.

Des ateliers pour tous les goûts!
Pour se perfectionner :
•Classe de maître avec Madame Élisabeth Christen en chant et Monsieur Miodrag Zerdoner en guitare classique.
•Théorie pour tous les niveaux, de débutant à avancé avec notre enseignante, Madame Hélène Beaulieu.
Pour s’instruire:
•Atelier d’enregistrement sonore maison avec le Rainbow Submarine,
•Atelier d’entretien d’instruments avec MusiMAC
Pour S’amuser :
•Atelier d’ensemble vocal avec Madame Natasha Poirier

Le Week-end Musical est ouvert à tous! Pour tous les détails de nos ateliers et connaître nos formateurs, consultez le : emtemiscouata.ca/projets-spéciaux
L’École de musique du Témiscouata est un organisme à but non-lucratif qui œuvre dans le développement musical au Témiscouata depuis 1998.

MON BOSS C’EST LE MEILLEUR ! Alimentation J.P. Labonté et Fils remporte le titre « Employeur engagé pour la réussite éducative au Témiscouata »

DATA ART 4399290 620x348Au terme de la 1ère édition du concours Mon boss c’est le meilleur, Alimentation J.P. Labonté et Fils a remporté le titre d’Employeur engagé pour la réussite éducative. Lancé en janvier dernier par les partenaires COSMOSS Témiscouata, ce concours vise à mettre en valeur les bons coups des employeurs dans la réussite scolaire des étudiants qu’ils embauchent.

L’entreprise s’est méritée cette distinction au terme des propositions reçues par les étudiants ayant participé au concours. Alimentation J.P. Labonté et Fils a en effet démontré qu’elle offrait des mesures de conciliation études-travail, notamment en adaptant les horaires aux périodes d’examen et en encourageant les étudiants dans leurs projets et leur réussite scolaire. « Nancy s’informe de mes projets et de ma réussite scolaire, elle organise mon horaire en respectant mes disponibilités. Elle me fait confiance et m’accorde de l’autonomie. Je travaille pour l’entreprise depuis que j’ai 14 ans et je suis fière de travailler pour eux » a mentionné Marylie Plourde, employée de l’entreprise gagnante.

De plus, lors d’un tirage au sort, deux étudiants participant au concours ont remporté un chèque-cadeau d’une valeur de 100 $ à dépenser dans les commerces de la région, valorisant ainsi l’achat local auprès des jeunes.

Le concours Mon boss c’est le meilleur s’est tenu dans le cadre de la 15e édition des Journées de la persévérance scolaire (JPS) qui ont lieu du 17 au 21 février 2020 partout au Québec. Il s’agit d’une invitation à tous les acteurs de la société à faire partie du mouvement d’engagement pour valoriser la persévérance scolaire et la réussite éducative. Dans ce contexte, les employeurs jouent un rôle essentiel. Les entreprises et organismes ont plusieurs pistes d’action à leur portée pour valoriser l’éducation auprès de leurs jeunes employés. Pour en savoir plus au sujet du Mouvement Employeurs engagés pour la réussite éducative, visitez-le : https://www.employeursengages.ca.

 

Journées de la persévérance scolaire : Madame Isabelle Soucy reconnue dans son milieu par la MRC de Témiscouata.

JPSDans le cadre des Journées de la persévérance scolaire, le Conseil des maires de la MRC de Témiscouata a souligné l’engagement et la contribution exceptionnelle de madame Isabelle Soucy, enseignante à l’École secondaire du Transcontinental et citoyenne passionnée dans sa communauté.

Madame Soucy est bien sûr une femme à part entière, une fille, une amie, une mère, en plus d’être une enseignante d’arts dévouée. Elle est la démonstration même d’une femme engagée dans son milieu de travail et dans sa communauté, celle d’une femme épanouie! Par son exemple, Isabelle sait démontrer aux élèves l’importance de s’impliquer activement dans toutes les sphères de sa vie. Elle est un modèle de dévouement, oui, mais surtout d’équilibre. Pleinement mobilisée dans tout ce qu’elle entreprend, elle démontre aux élèves qu’en y mettant les efforts nécessaires, on peut réussir, atteindre ses objectifs, mais surtout faire une différence positive dans la vie des autres. Parmi ses nombreuses implications avec les jeunes sur différents comités, il y a notamment le Bal des finissants, Fillactive, Agir autrement, responsable du comité culturel, le comité de pilotage du nouveau projet éducatif, porteuse du dossier Éducation à la sexualité et de la chorale de Noël du personnel. Isabelle est aussi une Citoyenne Maillon faisant en sorte que les élèves se réfèrent à elle pour obtenir des informations sur différents sujets. Récemment, elle a été l’instigatrice de la réalisation du Défi Têtes à prix qui s’est avéré un succès.

« Reconnue pour son dynamisme, son ouverture d’esprit, son positivisme, sa bonne humeur contagieuse, son implication pour les jeunes et avec les jeunes, elle est une source d’inspiration pour la future génération. Elle est une femme de tête, de cœur et surtout d’action! » a mentionné madame Guylaine Sirois, préfet de la MRC de Témiscouata.           « Nous avons profité de l’occasion pour la féliciter chaleureusement pour son dévouement et saluer son apport considérable à la cause de la persévérance scolaire chez nous! » ajoute-t-elle.

Un certificat honorifique lui a été remis lors de la séance du Conseil des maires de la MRC de Témiscouata lundi le 10 février dernier.

Un autre succès pour le plus gros tournoi de ballon sur glace de l’Est du Canada!

Photo 2020 02 16 Tournoi Temiscouata Construction Stef Mixte eliteDu 14 au 16 février avait lieu le tournoi interprovincial Desjardins de ballon sur glace du Témiscouata à l’aréna Jacques-Dubé de Témiscouata-sur-le-Lac et à celui de Dégelis.  Plus de 650 joueurs provenant du Québec et du Nouveau-Brunswick ont pris part au tournoi.  Ainsi, 47 équipes ont disputé 85 matchs dans 10 catégories.

Résultats du tournoi

Les équipes du Ballon sur glace (BSG) mineur du Témiscouata ont récolté 4 médailles d’or soit dans toutes les catégories d’âge mineur.  Dans le U-10, le Blitz 2 l’a emporté 3 à 1 au dépend du Blitz 1 lors de la finale, Puis, dans le dernier match U-12 masculin, le Blitz 2 a défait les Castors de Sayabec en prolongation pour décrocher la première place du podium.  Dans une autre rencontre qui s’est terminée en surtemps, l’équipe T-Miss 2 a gagné la finale U-15 féminin par un pointage de 1 à 0 face à la formation RPF de Sayabec.  Aussi, dans la catégorie U-15 masculin, le Blitz 1 a vaincu le Blitz 2 par la marque de 2 à 1 lors d’une joute chaudement disputée.  Mentionnons également que les 32 élèves membres du programme sportif ballon sur glace de l'École secondaire de Cabano ont participé à ce tournoi. 

Voici les résultats des autres finales dans les catégories senior :

-Mixte élite : Victoire de Construction Stef du Témiscouata par la marque de 2 à 1 au dépend de Beaulieu décor de Rimouski;

-Homme open : Gain de 3 à 2 en prolongation de GT Québec face à Construction Stef du Témiscouata;

-Femme open : Triomphe de l’Amigo de Bécancour 1 à 0 contre les T-Miss senior du Témiscouata;

-Femme participation : Victoire des Panthères roses de St-Cyprien par un pointage de 2 à 0 au dépend des Chouettes de Sayabec;

-Homme participation : Gain de 3 à 1 de St-Fabien contre Scotts Canada de Néguac au Nouveau-Brunswick;

-Mixte récréatif : Triomphe de 5 à 0 des Trotteurs de l’Assomption face au Brick à Brack de Sayabec.

«Ce tournoi interprovincial Desjardins de ballon sur glace du Témiscouata fut de nouveau un succès comme en témoignent les 1700 spectateurs et plus qui ont assisté aux différents matchs tout au long de la fin de semaine.  D’ailleurs, ce tournoi n’aurait pas été possible sans l’apport et l’engagement de nos précieux bénévoles.  Pour conclure, j’invite la population à revenir nous voir du vendredi 6 mars au dimanche 8 mars prochain alors que notre organisation recevra le Championnat provincial senior élite et intermédiaire de ballon sur glace» de conclure le président du BSG mineur du Témiscouata, Alain Dugas.

Profil de l’organisation du Ballon sur glace mineur du Témiscouata

Le BSG Mineur du Témiscouata existe depuis plus de 17 années.  À chaque saison, il permet à plus d’une centaine de filles et garçons âgés entre 6 et 19 ans de pratiquer le ballon sur glace à des niveaux récréatifs et compétitifs et incite les jeunes à adopter de saines habitudes de vie.  Depuis la fondation de l’organisation, ses différentes équipes ont remporté près de 60 médailles lors de championnats provinciaux et nationaux.

Du 24 au 26 juillet 2020, découvrez le passé obscur de Rivière-Bleue !

IMG 3158C’est devant une salle comble, lors de son souper Moules et frites bénéfice qui s’est tenu le 15 février, que le comité organisateur a dévoilé les grandes lignes de la programmation de la 12e édition du Festival du Bootlegger.

Toutes les activités auxquelles sont habitués les festivaliers seront évidemment de retour : dégustations de bières, souper côtes levées, brunch, tournoi de balle, tournoi de « washer », Magasin Général, activités familiales et plus encore. La 12e édition s’annonce aussi remplie que les précédentes ! On prévoit aussi le retour du Musée du Bootlegger avec une exposition bonifiée afin d’en faire découvrir encore plus sur la vie de nos plus célèbres contrebandiers.

La billetterie en ligne verra le jour cette année. Il vous sera donc possible de vous procurer vos billets directement sur le site web de l’événement. La possibilité d’obtenir des billets directement au bureau municipal demeure également. Le tout devrait être en place d’ici environ un mois. Surveillez donc la publicité en ce sens.

Le comité organisateur a aussi profité du Souper Moules et frites pour annoncer certains dons faits pour soutenir la jeunesse riveraine : l’achat de miroirs pour la salle de danse de la Troupe Temps-Danse, l’achat de matériel de jeux d’hiver pour le Service de garde la Bougeotte, l’achat de matériel de jeux extérieurs pour les élèves de l’École Notre-Dame-de-Grâces et un don de 10 000 $ pour la réalisation de jeux d’eau au Parc Intergénérationnel.

La programmation complète est dès maintenant disponible au www.festivalbootlegger.com. Suivez aussi l’événement sur Facebook pour tout savoir sur la 12e édition à venir ! Et surtout, soyez-là, du 24 au 26 juillet 2020 pour découvrir le passé obscur de Rivière-Bleue…