La MRC de Témiscouata
Fonds d'appui au rayonnement des régions - Premier appel de projets pour le Bas-Saint-Laurent

LogoQuebecMediumSAINT-VALÉRIEN, QC, le 18 sept. 2017 /CNW Telbec/ - Le comité régional de sélection de projets du Bas-Saint-Laurent est heureux de lancer officiellement le premier appel de projets dans le cadre du Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR).

Une somme de 2 412 387 $ a été octroyée par le gouvernement du Québec, pour l'année financière 2017-2018, dans le but que se concrétisent des projets qui correspondent aux priorités du Bas-Saint-Laurent. Ces dernières ont été définies par les membres du comité directeur régional du FARR, soit les membres du Forum de concertation bas-laurentien.

Les projets soumis devront notamment avoir des retombées sur le territoire de plus d'une municipalité régionale de comté (MRC). Les projets locaux réalisés dans plusieurs MRC et qui contribuent à l'atteinte d'une même priorité régionale sont aussi admis.

Les organismes et les entreprises admissibles peuvent déposer une demande d'aide financière au FARR auprès de la direction régionale du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT) au plus tard le 1er novembre 2017.

Une fois que le MAMOT aura confirmé l'admissibilité d'un projet, celui-ci sera soumis au comité régional de sélection qui aura pour mandat de prioriser et de choisir les projets à soutenir dans le cadre du FARR.

Citations :

« Grâce au FARR, le gouvernement investira dans des projets mobilisateurs qui auront été sélectionnés sur le terrain par les élus locaux. Désormais, grâce à la nouvelle stratégie OVT, les priorités régionales viendront directement alimenter les orientations des ministères et organismes gouvernementaux pour assurer la vitalité des territoires du Québec. Cette approche innovante s'inscrit dans notre démarche de la plus grande décentralisation des pouvoirs vers les municipalités de l'histoire du Québec. »

Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal

« Cette nouvelle approche est inédite. Elle permettra de mieux cibler les enjeux spécifiques de notre région. Le gouvernement financera ainsi des projets porteurs qui auront des retombées significatives à l'échelle régionale, et ce, comme nous l'aurons déterminé ensemble. Le FARR permettra de concrétiser ces projets en grand nombre et de les adapter aux réalités des citoyens. »

Jean D'Amour, ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent

« Le Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent accueille avec satisfaction l'annonce des sommes qui seront investies dans les collectivités par le Fonds d'appui au rayonnement des régions. Je vous rappelle que le Forum de concertation régionale a collaboré à l'établissement des priorités et des pistes d'action dans l'attribution des fonds. Le FARR reflète ainsi nos aspirations et nos ambitions quant au développement du Bas-Saint-Laurent, et ce, dans toutes les sphères de la vie des gens qui y vivent. »

Guylaine Sirois, présidente du Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent

Faits saillants :
•Les six priorités pour la région du Bas-Saint-Laurent sont les suivantes :
•Agir pour l'attractivité de la région.
•Agir pour l'équité entre les personnes et les collectivités en s'assurant de placer le développement social au cœur de la vitalité et de l'occupation des territoires.
•Agir pour un environnement sain et une vie de qualité.
•Agir pour un entrepreneuriat et une main-d'œuvre dynamiques et diversifiés.
•Agir pour la vitalité des communautés rurales.
•Agir pour faire du Bas-Saint-Laurent un leader innovant dans ses domaines identitaires tels que le bioalimentaire, le forestier, le maritime et l'eau, la tourbe, l'environnement et les énergies vertes et renouvelables.
•Rappelons aussi que le Bas-Saint-Laurent bénéficiera chaque année d'une somme qui sera progressivement bonifiée pour atteindre 8 041 289 $ en 2021-2022.
•Le FARR est un nouveau programme du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT) administré par les régions. Les sommes qui y sont consacrées serviront entièrement au financement de projets de développement qui sont en accord avec l'une des priorités régionales ciblées par le comité directeur de la région.

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur le FARR ou pour obtenir le formulaire de demande d'aide financière, vous pouvez consulter le site Web du MAMOT à l'adresse http://www.mamot.gouv.qc.ca/developpement-territorial/programmes/fonds-dappui-au-rayonnement-des-regions-farr/gestion-regionale-du-programme/

Vous pouvez aussi contacter la direction régionale du MAMOT au 418-727-3629 ou à l'adresse suivante : dr.bas-st-laur@mamot.gouv.qc.ca

Le rassemblement prévu à Pohénégamook dimanche

LOgo Pohénégamook 2015« Il aura fallu deux ans de démarches et d'efforts pour que le gouvernement vienne régler en partie la facture des inondations de 2015. Même si le dossier n'est pas encore fermé pour autant, nous accueillons cette contribution de 1,3 M$ avec soulagement. Il nous faut maintenant regarder vers l'avenir. »
Louise Labonté, mairesse de Pohénégamook
Pohénégamook, le 14 septembre 2017. C'est en ces mots que la mairesse de Pohénégamook, Madame Louise Labonté, a accueilli l'annonce de la contribution gouvernementale versée pour supporter la municipalité par suite des dommages causés par les inondations de 2015. Pour le conseil municipal, qui avait réclamé une aide de 5,5M $, ce montant d'argent enlève un peu de la pression qui pesait sur les épaules des contribuables.
En effet, la réclamation de Pohénégamook s'articulait autour de trois composantes : un premier montant de 2 M$ avait été réclamé pour régler les factures du passé, que la municipalité avait dû régler en faisant un emprunt à la caisse populaire de la municipalité, pour lequel les intérêts courent toujours. Le montant de 1,3 M $ annoncé hier viendra régler une partie de la facture.
Un deuxième montant de 350 000 $ devait provenir du Fonds d'aide aux petites collectivités pour effectuer les travaux au ruisseau Théberge. Selon le ministre responsable de la région, monsieur Jean D'Amour, le dossier était réglé mais à ce jour, aucun montant d'argent n'a encore été versé parce que le dossier est bloqué en raison d'une technicalité. Les travaux prévus avant l'automne risquent donc de ne pas être faits cette année. Dans les préoccupations de changements climatiques, il reste encore toute la problématique des bassins versants, la cause de tous les problèmes de Pohénégamook en cas d'autres pluies diluviennes.
« Avec les 1,3M$ qui nous seront versés sous peu, réglant ainsi le passé, nous pourrons maintenant travailler pour l'avenir. Le ministre responsable de la région nous a assuré de son appui et de tout son poids politique pour que nous ne vivions jamais plus le cauchemar qui a frappé Pohénégamook à répétition.
Page 2
Les travaux sur les bassins versants s'imposent maintenant et nous comptons sur l'implication du gouvernement, par le biais du CRIQ (Centre de recherche industrielle du Québec) afin de régler définitivement ce problème, » a tenu à préciser madame Labonté.
En conséquence, le rassemblement prévu pour dimanche le 17 septembre prochain n'aura pas lieu et la municipalité va prendre le temps de bien analyser les effets et les impacts de l'offre gouvernementale sur les finances de la Ville avant de commenter davantage. « Je veux remercier toutes les personnes, les membres du conseil municipal, les organisateurs de Pohénégamook et mes collègues des autres municipalités pour leur appui et leur implication dans ce dossier délicat. Il a nécessité beaucoup de temps et d'efforts. « Je suis contente de pouvoir inviter maintenant tous les citoyens de Pohénégamook à travailler avec nous à développer l'avenir de notre communauté ». a conclu la mairesse Labonté.
À propos de Pohénégamook
Ville de la MRC de Témiscouata, Pohénégamook est située à la frontière du Québec, des États-Unis et du Nouveau-Brunswick et compte une population d'environ 2500 habitants. La Ville se distingue économiquement par ses opérations agroalimentaires et forestières, de même que par son offre touristique. Pohénégamook est née en 1973 de la fusion des municipalités de Sully, Estcourt et Saint-Eleuthère.

Revenus éoliens au Témiscouata : Près de 4 700 000$ investis dans le milieu depuis 2015!

 MG 5157 eolienne MJDphoto lowTémiscouata-sur-le-Lac– Suite à la mise en service des Parcs éoliens de Témiscouata en décembre 2014, la MRC de Témiscouata a redistribué près de 4 700 000$. Étant partenaire à parts égales avec Boralex en ce qui a trait au Parc éolien communautaire Témiscouata I, les profits prévus initialement étaient de plus d'un million de dollars annuellement pour la MRC et ses municipalités.

Selon la décision prise par les élus, une part importante des profits générés est redistribuée chaque année aux municipalités en fonction de leur population et de la richesse foncière unifiée. Grâce aux excellents rendements du parc éolien, 3 256 605$ ont été versés aux municipalités depuis la mise en service du parc. Ces nouveaux revenus permettent aux municipalités de soutenir les projets qu'elles priorisent. La MRC a aussi constitué un Fonds de développement éolien. Madame Guylaine Sirois, préfet, indique : « En plus d'être innovant, ce fonds est un levier financier précieux puisqu'il nous permet de soutenir des projets économiques structurants pour la région. Jusqu'à maintenant, 1 422 705$ ont été accordés à des entreprises, des organismes et à divers projets de développement économique qui favorisent la création d'emplois ainsi que le démarrage et la consolidation d'entreprises, le tout ayant des retombées significatives pour notre milieu. »

Voici quelques exemples de projets soutenus:
• Embauche des agents de développement par les corporations de développement;
• Centre d'études collégiales;
• Fonds d'incubation d'entreprise;
• Avancement du dossier de la téléphonie cellulaire;
• Traverse du lac Témiscouata;
• Réseau Forêt-Bois-Matériaux du Témiscouata;
• Espace de travail collaboratif « co-working » pour travailleurs autonomes, organismes et entreprises;
• Campagne promotionnelle ciblant la clientèle touristique, déployée à l'échelle du Québec;
• Installation de nouvelles bornes de recharge électriques.

Leadership de la MRC
Rappelons que la MRC de Témiscouata a joué un rôle prépondérant à l'échelle provinciale au plan de l'éolien communautaire. Soucieuse de l'aménagement, de l'exploitation de son territoire et en quête d'avenues de diversification économique, la MRC a manifesté dès 2004, le désir d'accueillir un parc éolien. En 2005, une évaluation du potentiel éolien au Témiscouata a été amorcée afin d'identifier des sites pouvant accueillir des installations. Pro-active, la MRC a su se positionner auprès des instances gouvernementales afin d'obtenir un décret permettant aux municipalités d'investir dans l'éolien.

Ces démarches ont mené, en marge d'un effort collectif québécois, à un appel d'offres pour l'éolien communautaire lancé en 2009 par Hydro-Québec. La MRC s'est associée à parts égales avec Boralex, ayant une expertise reconnue dans le domaine, pour le dépôt d'un projet de 23,5 MW. Celui-ci a été retenu sur les 250 MW de l'appel d'offres. L'un des premiers de nature communautaire au Bas-Saint-Laurent, le Parc éolien Témiscouata I a été mis en service en décembre 2014. Il compte 10 éoliennes situées sur des terres publiques à Saint-Honoré-de-Témiscouata, juxtaposées à 22 autres du Parc éolien Témiscouata II (détenu à 100% par Boralex et mis en service en décembre 2015.)

MRC Temiscouata regulier

« Coworking » au Témiscouata : Réservez votre place dans l'espace de travail collaboratif « Rabaska »!

DSC 6576Témiscouata-sur-le-Lac – Le tout premier espace de travail collaboratif au Témiscouata est maintenant disponible pour la location. Mis en place par la MRC avec la collaboration de la SADC, « Rabaska » offre un environnement professionnel pour travailler, rencontrer des clients et réseauter dans un décor branché et actuel. Visant les entrepreneurs en démarrage, les travailleurs autonomes, les organismes, les travailleurs de passages, consultants ou contractuels, les tarifs sont très avantageux et les modalités, flexibles.

Six espaces de travail individuels (88 pieds2) sont offerts. Les utilisateurs ont aussi accès à un espace privé pour des rencontres d'équipe, une salle de repos commune, un balcon extérieur, une salle de conférence et de visioconférence de 15 personnes, sans oublier certains services de télécommunications (Internet, téléphonie et télécopie). Il est possible de louer à la journée (25$), à la semaine (65$) ou au mois (175$). Pour faire sa réservation en ligne, il faut se rendre sur la page: espacerabaska.ca. Les locaux sont situés dans l'édifice Saint-Viateur du Complexe régional de la MRC de Témiscouata au 3, rue de l'Hôtel de Ville à Témiscouata-sur-le-Lac (quartier Notre-Dame-du-Lac).

Avec la proximité des bureaux du Service de développement de la MRC de Témiscouata et ceux de la SADC de Témiscouata, les entrepreneurs pourront aussi bénéficier d'un accompagnement personnalisé et de conseils de professionnels en développement économique. Madame Guylaine Sirois, préfet de la MRC de Témiscouata mentionne: « Nous sommes très heureux de voir se concrétiser cette initiative, nous souhaitons ainsi encourager et appuyer les travailleurs de même que les jeunes entrepreneurs dans leurs parcours professionnels. Nous vous invitons à nous contacter à la MRC dès maintenant pour toute information complémentaire. »

MRC Temiscouata

 SADC

Le gouvernement du Québec versera une aide financière de 1,3 M$ à Pohénégamook

inondation-pohenegamookPOHÉNÉGAMOOK, QC - Le gouvernement du Québec ajoute un montant de 1,3 M$ à l'aide financière déjà versée à la Ville de Pohénégamook à la suite des pluies diluviennes de juillet 2015, qui ont causé d'importantes inondations sur le territoire de la Ville.

Le ministre délégué aux Affaires maritimes, ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et député de Rivière-du-Loup‒Témiscouata, monsieur Jean D'Amour, en a fait l'annonce aujourd'hui, après en avoir informé le conseil municipal. Le montant de 1,3 M$ équivaut à 100 % de la somme requise pour des travaux jugés non admissibles dans le cadre du Programme général d'aide financière lors de sinistres réels ou imminents, auprès duquel la Ville avait déposé une demande à l'époque.

Rappelons que ce montant de 1,3 M$ s'ajoute à une somme déjà versée de 1,1 M$ provenant du ministère de la Sécurité publique.

Citation :

« Une fois de plus, notre gouvernement a démontré concrètement toute sa volonté de venir en aide à la population de Pohénégamook à la suite des inondations de 2015. Cet argent servira non seulement à la reconstruction d'infrastructures souterraines plus adéquates, mais par le fait même, à prévenir d'autres incidents de la sorte. »

Jean D'Amour, ministre délégué aux Affaires maritimes, ministre responsable de la région du Bas­Saint‑Laurent et député de Rivière-du-Loup‒Témiscouata. 

Photo: radio-canada

Création d'une œuvre collective à Dégelis dans le cadre des Journées de la culture

Photo bibliothèque de DégelisDégelis – Dans le cadre des 21es Journées de la culture qui auront lieu du 29 septembre au 1er octobre prochain, les citoyens de Dégelis sont invités à prendre part à l'activité « Un coup de pouce ».

Organisée par la bibliothèque municipale de Dégelis, conjointement avec d'autres organismes de la municipalité, une journée d'activités aura lieu le vendredi 29 septembre de 13 h à 19 h 30 à la bibliothèque municipale. Lors de cette journée d'activités, ayant pour thème « Un coup de pouce », chaque citoyen et citoyenne, enfant ou adulte, est invité à venir laisser son empreinte de pouce sur une murale qui sera affichée sur le bâtiment de la bibliothèque municipale de Dégelis démontrant ainsi l'implication communautaire et la solidarité de notre milieu. Cette création sera supervisée par Madame Gabrielle Gendron, artiste en arts visuels de Dégelis.

Plusieurs activités se dérouleront en simultané dont une exposition de livres en lien avec le patrimoine culturel du Québec et une exposition de photos d'archives du patrimoine de Dégelis. De plus, Véronique Bilodeau, lauréate de la catégorie auteur-compositeur-interprète du Tremplin 2013, sera présente pour accompagner musicalement cette journée d'activités et il y aura un souper de servi sur place.

Notez que l'accès est gratuit pour participer aux activités et que le souper sera offert à prix modique.

Pour plus d'information au sujet de ces activités, communiquez avec Gertrude Leclerc au 418 853-3433 ou Chantal St-Laurent au 418 853-3233.

À propos des Journées de la culture
Les Journées de la culture sont orchestrées par Culture pour tous, organisme à but non lucratif dont la mission est de faire reconnaître les arts et la culture comme dimensions essentielles du développement individuel et collectif en favorisant la participation citoyenne à la vie culturelle.

Journeedelaculture.qc.ca
Culturepourtous.ca

Grand rassemblement populaire en appui aux revendications de Pohénégamook

LOgo Pohénégamook 2015« Nous invitons notre population ainsi que celles environnantes à se joindre à nous pour rappeler au gouvernement que nous attendons toujours qu'il règle les factures des inondations qui ont frappé notre ville en 2015. Deux ans ont passé depuis que le ministre de la région, Jean D'Amour, nous a pourtant assuré de l'appui gouvernemental.
-Louise Labonté, mairesse de Pohénégamook
Pohénégamook-La mairesse de Pohénégamook, Madame Louise Labonté, a lancé ce cri du cœur en invitant tous les citoyens de Pohénégamook et ceux des environs à venir participer à un grand rassemblement prévu le 17 septembre 2017. « Le ministre responsable de la région nous a assuré de son appui et de tout son poids politique pour que le gouvernement règle les factures du passé et s'assure que nous ne vivions jamais plus le cauchemar qui a frappé Pohénégamook à répétition. Les inondations que nous avons connues il y a deux ans maintenant nous ont placé dans une situation préoccupante» a tenu à préciser madame Labonté.
Puisque les fonctionnaires se sont relancés la balle d'un ministère à l'autre pour ne pas payer la facture des inondations de 2015, la Ville de Pohénégamook a dû emprunter pour faire réaliser les travaux d'urgence qui s'imposaient. Les intérêts courent depuis ce temps et la facture ne cesse de monter. « Si le gouvernement nous abandonne, c'est une facture que nous devrons refiler à nos citoyens qui n'en ont pas les moyens et cela se traduira dès l'an prochain par une augmentation de leur compte de taxes de 220 $ par année, incluant les bassins versants et le ruisseau Théberge et ce, pour les prochains 20 ans, pour une évaluation moyenne» a rappelé la mairesse de Pohénégamook.
Elle souhaite voir s'activer l'appareil gouvernemental qui semble être de nouveau entré en léthargie depuis le printemps 2017. « Le dossier évoluait normalement et le ministre D'Amour nous a dit avoir bon espoir de régler notre dossier avant les vacances d'été de cette année. Cela aurait été fort apprécié car des travaux sont encore nécessaires pour normaliser notre situation et nous espérions les faire réaliser avant le gel. Mais nous sommes rendus à la mi-septembre et nous attendons toujours notre chèque ! » a déclaré la mairesse.
La municipalité invite donc ses citoyens à participer au grand rassemblement populaire du 17 septembre 2017. « Le gouvernement doit accélérer les processus dans les cas de sinistres car les conséquences sont lourdes pour les populations. Les victimes des inondations de cette année attendent depuis quatre mois et sont exaspérées. Nous, cela fait deux ans que nous attendons que le gouvernement tienne ses promesses. » a conclu la mairesse Labonté.
Le rassemblement se tiendra à l'Hôtel de ville de Pohénégamook, à 13 h, le dimanche 17 septembre 2017. Beau temps, mauvais temps le rassemblement aura lieu et nous demandons à tous les citoyens d'apporter leur parapluie, qu'il pleuve ou non. Nous voulons montrer que l'on doit rester prêts à faire face aux intempéries si on veut assurer notre avenir.
À propos de Pohénégamook
Ville de la MRC de Témiscouata, Pohénégamook est située à la frontière du Québec, des États-Unis et du Nouveau-Brunswick et compte une population d'environ 2700 habitants. La Ville se distingue économiquement par ses opérations agroalimentaires et forestières, de même que par son offre touristique. Pohénégamook est née en 1973 de la fusion des municipalités de Sully, Estcourt et Saint-Eleuthère.

Fin de navigation pour la Traverse du Lac Témiscouataa

TraversierVeuillez prendre note que la fin de saison de navigation du NM Corégone est prévue à 20 heures pour le 16 septembre prochain.

Cependant il y aura reprise du service durant deux fins de semaines en octobre durant la tenue du Festival du Pointu de St-Juste du Lac, soit du 6 au 9 octobre et du 13 au 15 octobre selon l'horaire de fin de semaine.

Ces informations sont affichées sur notre site web à l'adresse ci-dessous.

Nos salutations,

L'Équipe de La Traverse du Lac Témiscouata.

L'Arrivée de l'automne à la Chapelle du Lac-Long

chapelle du pied du lacFormation à la cueillette de champignons sauvages, récolte 2016

Rivière-Bleue - Nous voici à la fin d'un été et s'annonce un bel automne dont il faut profiter. Température plus fraiche et confortable, festival de couleurs, nature généreuse de toutes ses récoltes. Tout ce qu'il faut pour prendre l'énergie nécessaire à traverser l'hiver qui nous attend.

Pareil évènement se souligne. Pour ce faire, la Chapelle du Pied-du-Lac offre, ce samedi, 16 septembre, une formation d'initiation à la cueillette de champignons sauvages, et ce, à prix accessible à tous .
Avec monsieur Éric Rousseau, docteur en biologie, membre et conférencier du Club des mycologues de Québec
De 10 heures à midi : promenade en forêt et cueillette de champignons
De 13 heures à 16 :30 heures : Identification des champignons cueillis et présentation des espèces courantes.
Prix d'entrée : 8.00$
Apportez votre dîner.
Pour réservations ou informations supplémentaires, contacter Ruth Lepage au 418 955-9889.

 

Rivière-Bleue Coup de coeur locaux | La Chapelle du Pied-du-Lac

chapelle du pied du lacDepuis l'an dernier, La Chapelle du Pied-du-Lac de Rivière-Bleue a une toute nouvelle vocation. D'ancienne église protestante à lieu de diffusion et de rassemblements festifs, ses possibilités sont quasi illimitées.

« On a eu 7 spectacles avec des artistes locaux et même de l'extérieur. On a eu aussi des offres pour des formations du style initiation au Tai Chi. Le genre d'activités qui peuvent réunir les gens autour et qui peuvent éventuellement les intéresser. » explique la présidente du C.A de la Corporation de La Chapelle, Ruth Lepage

À la fois intime et majestueuse, La Chapelle offre une sonorité et un décor qui la rendent unique.

« C'est très champêtre, c'est très calme aussi... Et c'est joli. » ajoute Mme Lepage.

L'endroit idéal pour y célébrer la vie et l'amour.

« Notre défi cet automne, c'est de faire la promotion de la Chapelle comme lieu où pourront se dérouler des mariages civils. » conclue, enthousiaste, Ruth Lepage.

Alors parions que, comme plusieurs, vous aurez aussi un coup de cœur!

source: http://cimt.teleinterrives.com/nouvelle-alaune_Coup_de_coeur_locaux_La_Chapelle_du_Pied_du_Lac-36120 

Tim Hortons et la campagne des biscuits sourires soutiennent les 3 maisons de la famille au Témiscouata!

biscuit sourirePohénégamook – Du 11 au 17 septembre prochain, les restaurants Tim Hortons de Témiscouata-sur-le-Lac et Dégelis vont remettre les dons reçus lors de l'achat d'un biscuit sourire aux trois maisons de la famille du Témiscouata, soit la Maison de la famille du Témiscouata de Biencourt, Re-Source Familles de St-Honoré et le Regroupement Acti-Familles de Pohénégamook.

Durant toute la semaine, les clients pourront se procurer un biscuit sourire, au comptoir ou au service à l'auto, au coût de 1$ chacun. Tous les profits recueillis iront directement aux maisons de la famille afin d'améliorer les activités et les services qui sont offerts aux familles de la région. De plus, les familles qui visiteront ces organismes durant cette semaine pourront également se procurer des biscuits sur place.

Au nom des familles du Témiscouata, nous vous invitons à dire « OUI » lorsque les employés vous proposerons un biscuit sourire au cours de la semaine prochaine, et nous vous remercions pour votre générosité!

À propos...

À propos…
La Maison de la Famille du Témiscouata, Re-Source Familles et le Regroupement Acti-Familles sont des organismes communautaires familles présent depuis plus de 20 ans sur le territoire témiscouatain. Ils ont pour mission d’accompagner les parents dans leur rôle de premier éducateur de leur enfant, en plus de favoriser une entrée scolaire réussie pour les enfants. Ils offrent des services de soutien et d’entraide aux familles de leur territoire par le biais d’activités parent-enfants, de soutien à domicile, d’une boutique de vêtements, jeux et accessoires pour la famille ainsi que d’autres activités ponctuelles.

Atelier d'initiation à la peinture sur roche

Centre des femmes 6Saint-Louis-du-Ha!Ha!
Le Centre des Femmes du Témiscouata invite les femmes de la région à un atelier d'initiation à la peinture sur roche! Animé par Mireille Perrier, le jeudi 28 septembre à 13 h, au Centre des Femmes, 233-2 rue Commerciale, Saint-Louis-du-Ha! Ha! Une activité gratuite! Le matériel est fourni, mais vous pouvez apporter votre roche et vos pinceaux préférés! Les places sont limitées. Bienvenue à TOUTES!

La journée des 55 ans et plus et des proches aidants 2017 aux Galeries Témis

imagesTémiscouata-sur-le-Lac – Venez vous amuser et vous informer jeudi le 28 septembre aux Galeries Témis à Témiscouata-sur-le-Lac, entre 9h30 et 15h30. L'entrée sur le site et la participation aux activités est entièrement gratuite. Au programme, il y aura des conférences, du théâtre, des kiosques d'information et de la musique.

Le comité organisateur et les Galeries Témis sont fiers de vous offrir cette 3e édition de la journée des 55 ans et + et des proches aidants. Cette édition 2017 se tiendra sous le thème "Vieillir en humour avec amour". Cette journée se veut un moment d'échanges, d'information, de rencontre et de plaisir. Les Galeries Témis en profiteront pour souligner leur 40e anniversaire. Il est possible d'apporter votre lunch pour dîner sur place ou de dîner dans l'un des restaurants à proximité du site.
Bienvenue à toute la population jeudi le 28 septembre aux Galeries Témis!

Si vous êtes intéressé ou pour plus d'information, veuillez contacter Annie Desrosiers au 418-894-6929 ou par courriel à optionloisirs@live.ca

Jeudi le 28 septembre 2017 , de 9h30 à 15h30 
Aux Galeries Témis: Journée des personnes ainées et des proches aidants V
ieillir en humour avec amour

9:30  Mot de bienvenue

9 :45  Visite des kiosques

10:30  Pièce de théâtre et animation sur les problèmes de mémoire

                   Titre : Ma mémoire me joue des tours

11:15  Visite des kiosques                                 

          Musique

          Diner : vous pouvez apporter votre lunch.

13:00  Entrevue avec un ainé actif et engagé : M. Paul-Émile Lafrance de Pohénégamook.

14:00 Conférence :La vie sexuelle et le besoin d’intimité des personnes ainées par Mme Carmen Bouffard, formatrice

14:30 Visite des kiosques

15:15 Gâteau du 40e anniversaire des Galeries Témis  

        Tirage de prix de participation

Célébrations sur le Grand Sentier

grand sentierC'est par une belle après-midi ensoleillée qu'avait lieu à la halte de la station de Saint-Modeste le samedi 26 aout l'évènement Célébrations sur le Grand Sentier.

Étaient présents Michel Lagacé, préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Louis-Marie Bastille, maire de Saint-Modeste, les membres du conseil d'administration de la Corporation du sentier Rivière-du-Loup / Témiscouata, ainsi que plusieurs utilisateurs du sentier. On y a souligné le 150e anniversaire du Canada, les 25e anniversaires du sentier Trans-Canadien et du Parc linéaire interprovincial Petit-Témis.

Le moment riche en émotion a certainement été l'hommage à feu Denis Longchamps afin de souligner le travail de ce collaborateur exceptionnel qui a été présent, durant 8 ans. Cet homme développeur dans l'âme et la tête remplie d'idées et de projets s'est investi pleinement dans son travail. C'est un héritage précieux pour tous les cyclistes qui parcourent ce tronçon qu'il nous a laissé. Maintenant le nom du Café de la Station portera le nom de Café Denis-Longchamps.

On a également souligné le travail des membres du conseil d'administration qui comptent plusieurs années de dévouement. Particulièrement pour les plus jeunes, un clown était présent pour le plus grand des plaisirs. Le tout s'est terminé avec des surprises.

source: http://www.infodimanche.com/actualites/actualite/319519/celebrons-le-grand-sentier 

 

Entrée gratuite pour la Journée des parcs nationaux du Québec

temiscouata couleurÊtre dehors, entre amis. L'accès aux 24 parcs gérés par la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) sera gratuit, samedi le 9 septembre, à l'occasion de la 8e édition de la Journée des parcs nationaux du Québec. Le moment idéal pour rassembler parents et amis, prendre un bon bol d'air pur et s'imprégner des plus beaux paysages naturels du Québec.
Une fierté bien justifiée
« Les Québécoises et les Québécois ont raison d'être fiers de leurs parcs nationaux, a déclaré le ministre de la Forêt, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette. C'est une richesse inestimable et elle leur appartient. J'espère qu'ils seront nombreux à saisir l'occasion offerte par la Journée des parcs nationaux pour découvrir ou redécouvrir les trésors de ces territoires protégés. »
Du plaisir pour toute la famille
Au parc national du Lac-Témiscouata, l'équipe vous attend toute la journée en randonnée ou en compagnie de nos passionnés. Au Grand Lac Touladi, les jeunes sont attendus à 10 h et 13 h pour devenir de petits biologistes. Au Jardin des mémoires, venez discuter archéologie en avant-midi et observer le pygargue à tête blanche en après-midi. De plus, dans tous les secteurs, les locations d'embarcations nautiques sont réduites à 50 %.
Des joyaux à préserver
La visite des parcs nationaux permet de retomber en amour avec la beauté infinie du Québec et rappelle l'importance de conserver ces joyaux naturels pour les générations futures. Cette journée spéciale est aussi l'occasion de se retrouver aux premières loges des actions de conservation dans ces territoires protégés. Une simple rencontre avec un garde-parc naturaliste éclairera les visiteurs sur le travail colossal réalisé sur le terrain et qui a un impact majeur sur la préservation de ces écosystèmes extraordinaires.
Laissez-passer annuels à gagner
La Journée des parcs nationaux du Québec pourrait aussi faire de vous l'un des 10 chanceux ou chanceuses qui remporteront chacun une paire de cartes annuelles Réseau Parcs Québec. Ces laissez-passer leur ouvriront les portes de tous les parcs nationaux du Québec pendant un an, sans frais et sans limite. Inscrivez-vous jusqu'au 9 septembre à sepaq.com/journeedesparcs

Le Centre des femmes vous parle d'autonomie financière

Centre des femmes 6Le Centre des Femmes du Témiscouata vous invite à un programme de 6 rencontres portant sur l’autonomie économique des femmes. L’argent est souvent un sujet délicat à aborder dans la vie à deux!  Ce programme vous permettra de vous outiller face aux conséquences économiques que votre choix conjugal peut entrainer sur vous et vos enfants s’il y a lieu. Animé par Jeannine Viel, les jeudis du 21 septembre au 9 novembre à 13 h, au Centre des Femmes du Témiscouata, 233-2 rue Commerciale, St-Louis-du-Ha! Ha!

Bienvenue à toutes !

Inscription nécessaire au 418-854-2399

Activités de la Halte Lacustre du Grand Lac Squatec.

Développement st-GodardSamedi 9 septembre 13h00 à 17h00 :

Initiation à la cueillette de champignons et produits forestiers comestibles avec Jean-Daniel Pellisier.
Se promener dans les bois et reconnaître ce qui pourrait nous nourrir?! Pas toujours facile! Jean-Daniel Pellisier nous propose un atelier sur les champignons et autres gourmandises de la forêt pour apprendre à reconnaître et identifier ces plantes mais aussi leurs méthodes de conservation et de consommation.
15$ - Gratuit pour les 50 ans et plus – repas vendu sur place.

20h00 : Spectacle «Le fil de mémoire». Conte de Danielle Brabant.
Un petit-fils accomplit les dernières volontés de sa grand-mère à sa manière, pas comme prévu. L'effet est renversant et fait honneur à tous ceux, comme elle, qui habitent leur territoire avec fierté. Conte pour les 10 à 100 ans. - 12$

Dimanche 17 septembre 10h00 à 16h00 :
Atelier d'herboristerie avec Chantal Dufour «Se préparer à l'hiver avec les plantes».

Venez apprendre à mieux vous préparer pour affronter les maux hivernaux avec les plantes. Nettoyage du foie, plantes pour renforcer le système immunitaire, plantes pour la toux et la congestion et fabrication d'un sirop seront des thèmes abordés avec Chantal Dufour, herboriste et propriétaire de ViV-Herbes depuis plus de vingt ans. Seulement 12$ - gratuit pour 50 ans et plus - repas vendu sur place.

Samedi 23 septembre 14h00 à 16h00 :
Conférence de George Viel sur les plantes comestibles et médicinales.

Au cours de la conférence, ''Retrouver le savoir ancestral'', M. Viel traitera des plantes comestibles et médicinales du Bas-Saint-Laurent, sous l'angle de la recherche du savoir de nos ancêtres, tel que consigné dans divers volumes de toutes les époques. Nos ancêtres utilisaient les produits de la nature à diverses fins (se loger, se nourrir, se soigner, s'amuser); certaines connaissances se sont perpétuées jusqu'à ce jour, mais une grande partie de ce savoir est disparu, principalement en raison de l'industrialisation et du développement de la médecine. Natif de Squatec, Georges Viel est revenu à sa terre natale après avoir enseigné 30 ans au Cégep de Chicoutimi, en technologie forestière. Amant de la nature, intéressé à l'ethnobotanique, aux liens que l'humain tisse avec son milieu, il a également eu la chance d'être formé par le Cercle des mycologues du Saguenay, dont il a été membre du conseil d'administration, conseiller aux liens entre champignons et milieux propices à leur croissance et guide-terrain. – Activité gratuite et service de restauration sur place.

Suivi d'une soirée de chants pour l'équinoxe – GRATUIT.
Dès 20h, apportez vos cahiers de chansons ou du moins votre bonne humeur et venez fredonner vos chansons souvenirs pour célébrer l'arrivée de l'automne.

29 septembre 13h00 à 17h00 Journées de la culture – GRATUIT.
Mémoire du terroir : Inspiré du terroir, paroles, récits et observation de notre environnement.
Créations et chansons
Venez festoyer et faire de la création avec des éléments de la nature dans un environnement enchanteur. Plusieurs musiciens invités, activité de ''straight line'' et animations pour enfants prévues.

Suivi d'un 5 à 7 «Santé du lac» avec Johanne Marchessault.
Venez découvrir le grand lac Squatec, les différentes espèces de poissons qui l'habitent et les problématiques potentielles qui le touchent. Mme Marchesseault, biologiste depuis 40 ans, partagera son savoir sur la qualité actuelle de l'eau et vous éveillera sur les précautions à prendre pour préserver cet environnement magnifique et fragile.

30 septembre : 13h00 à 15h00
Atelier d'écriture avec Nikole Dubois
L'atelier nommé ''Des trésors tissent notre histoire'' a pour objectif de garder la mémoire vivante des trésors patrimoniaux de chez-nous par la cueillette et la mise en forme d'anecdotes et de souvenirs. Venez participer à cette dernière rencontre où vous pourrez explorer le conte, la poésie, le dialogue et la chanson... Inscriptions gratuites et informations au 418-899-1060.
Suivi d'un 5 à 7 de fin de saison.
Avec la présentation du conte collectif tricoté tout au long de l'été lors des ateliers ''Des trésors qui tissent notre histoire'' avec Nikole Dubois, Marie-Hélène Lemieux, Vincent Soulière et Goulimine Cadôret.
Venez déguster un bon repas à saveur locale pour la dernière fois de la saison lors d'un 5 à 7 haut en couleurs à la Halte Lacustre du Grand Lac Squatec.

Inscriptions et informations au 418-899-0203 ou lejeunearchet@yahoo.ca

Suivez la programmation complète sur le Facebook de Développement St-Godard ou au www.saintgodard.com.

Venez découvrir le Centre Nature-Culture de la Halte Lacustre du Grand Lac Squatec situé au 331 Rang du Lac, à Lejeune, endroit de sérénité pour les amoureux de la nature, avec son sentier pédestre de 1,5 kilomètres, ses 7 aires de pique-niques en bordure du lac, son belvédère ainsi que son emplacement de mise à l'eau pour le canot-kayak.

La corporation Développement St-Godard de Lejeune fondée en 2008, est un organisme à buts non-lucratifs visant à promouvoir des activités aidant au développement du village de Lejeune et la mise en valeur d'échanges culturels Jallois et Témiscouatains.

La Culture en bouchées présente Vision de passé... du Centre d'Archives du Témiscouata

Affiche Centre arhcives version finale aout2017Témiscouata-sur-le-Lac, le 31 août 2017– C'est avec grand plaisir que Le Café du BeauLieu invite la population à la première Culture en bouchées pour lancer la programmation automne 2017, ce vendredi 8 septembre. Dès 17h, l'événement soulignera le vernissage des œuvres de Mgr. Jean-Philippe Cyr présenté par le Centre d'archives du Témiscouata. Proposant comme à chaque fois de savoureuses bouchées cuisinées avec des produits du terroir régional, le repas sera servi vers les 18h. La réservation des billets est maintenant obligatoire. L'exposition Vision du passé a été léguée au Centre d'archives du Témiscouata par la Fondation Jean-Philippe Cyr, en janvier 2017. Cette dernière comprend 30 encadrements de photos prises par Mgr Cyr au cours des années 1930 à 1945, sur l'ensemble du territoire Témiscouatain. Ayant été produite par M. Alain Tardif dans le cadre du centenaire de la ville de Cabano, cette exposition se veut être un véritable témoin du passé, riche d'histoire et de souvenirs. Les œuvres seront exposées à l'intérieur de l'espace café du BeauLieu Culturel du Témiscouata jusqu'au 2 novembre 2017.

Présentation de l'artiste
Monseigneur Jean-Philippe Cyr (1882-1974)
Arrivé à Cabano en 1925, le jeune curé Jean-Philippe Cyr entreprend, au cours de ses 42 années de prêtrise, la réalisation d'une centaine de films ainsi que la capture de milliers de clichés démontrant le quotidien de l'époque, ses paysages et sa faune. C'est en tenant tête au diocèse en soutenant qu'il faut miser sur les ressources naturelles du territoire pour le développer plutôt que sur une agriculture déficiente et une colonisation de masse, que Monseigneur Cyr est rapidement perçu comme le mouton noir du clergé . Homme passionné par le territoire, par les gens, l'environnement et les arts, il laissera une marque indélébile dans les domaines artistiques et patrimoniaux. Bien que plutôt méconnu, Monseigneur Cyr fut un véritable précurseur des arts visuels dans l'Est-du-Québec et assurément l'un des cinéastes les plus importants de sa génération. Les visiteuses et les visiteurs pourront ainsi apprécier l'exposition Vision du passé jusqu'au 2 novembre 2017.
Bienvenue à toutes et tous!

Adresse : 2448, rue Commerciale Sud, à Témiscouata-sur-le-Lac
Pour information : info@blct.ca ou 418 899-BLCT (2528)

Le Centre des femmes offre la formation Antidote 1

Centre des femmes 6Le Centre des Femmes du Témiscouata invite toutes les femmes de la région à un programme de 10 rencontres de 3 heures. Les thèmes suivants seront abordés: la connaissance de soi, l'estime de soi, la confiance et l'affirmation. C'est gratuit. Pour information et inscription, communiquez au 418-854-2399.

À noter qu'un minimum de 8 inscriptions est nécessaire pour que la formation ait lieu.


Le Centre des Femmes du Témiscouata est un organisme communautaire qui vise l'amélioration des conditions de vie des femmes, par l'aide et l'entraide, l'éducation populaire et les actions collectives!

 

« Au-delà des limites' », un nouveau défi pour Gilles Morin

Gilles Morin 4TÉMISCOUATA-SUR-LE-LAC– Reconnu pour ses exploits personnels et sportifs, Gilles Morin, athlète natif de Saint-Eusèbe, effectuera une descente audacieuse en fauteuil roulant, le 9 septembre entre 13 h 30 et 16 h, à Témiscouata-sur-le-Lac.

Il s'engagera dans la côte de la rue Commerciale Sud, quartier Notre-Dame-du-Lac, entre le chemin du Détour et le cimetière paroissial, sur une distance de 0,9 km. La circulation sera alors interdite aux automobilistes et aux piétons. Elle sera redirigée vers le chemin du Détour pour la durée de l'évènement. Gilles Morin remercie d'ailleurs la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac pour son appui moral et technique.

Ancien membre des équipes québécoise et canadienne de basketball en fauteuil roulant, auteur et conférencier, l'homme de 54 ans désire commémorer par ce défi d'envergure, le 35e anniversaire de la tragédie qui l'a rendu paraplégique, un accident de la route survenu le 11 juillet 1982. « Cet accident a changé le cours de ma vie, dont j'ai dû reprendre le contrôle. Cette prouesse en fauteuil roulant n'est pas différente des autres. Elle symbolise l'audace et le dépassement de soi, bref, une autre façon de contrôler ma destinée. », de mentionner Gilles Morin.

Il a aussi réalisé un documentaire intitulé « Ébloui par la nuit » qui relate le grave accident qu'il a subi, les épreuves qu'il a dû traverser et ses réalisations, une optique d'information, de sensibilisation et de prévention.

Reconnaissant du soutien qu'il reçoit des gens d'ici et qui sont des acteurs déterminants de son parcours, Gilles Morin invite toute la population témiscouataine à venir l'encourager lors de son défi, le 9 septembre dès 13h30.

Réfection du Petit Témis sur 35 kilomètres

refection-du-petit-temis-sur-35-kilometres-001-620x348Par Mario Pelletier-Le 26 aout, la corporation du Parc linéaire interprovincial Petit Témis (section sud) a lancé une campagne de financement de 350 000 $ pour effectuer la réfection de la piste cyclable sur une distance de 35 kilomètres, soit de la frontière du Québec à Dégelis jusqu'à la route 232 du quartier Cabano à Témiscouata-sur-le-Lac.

«C'est en fait une distance de 48 kilomètres, mais il y a un certain nombre de kilomètres en milieu urbain qui ne sont pas à faire dans le projet», a expliqué Normand Morin, maire de Dégelis, délégué de la MRC de Témiscouata et co-fondateur du parc linéaire. Il reste 30 ponceaux à réparer et la surface de chaussée sera en gravier fin. Il y a également trois ponts sur chevalets à restaurer, ceux-ci sont cependant sous la responsabilité du ministère des Transports.

Ce projet est évalué à plus d'un million de dollars. Il sera déposé dans le cadre du programme Nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec, au volet Fonds des petites collectivités. L'aide financière de ce programme ne pourra excéder les 2/3 du cout maximal admissible. Les partenaires potentiels du milieu seront contactés sous peu. Parmi ceux-ci, on retrouve Sentier Transcanadien, les municipalités limitrophes aux kilomètres visés par ce projet, la MRC de Témiscouata, l'Association touristique du Bas-Saint-Laurent et la SADC de Témiscouata.

Le Petit Témis est l'une des premières pistes cyclables construites au Québec, elle a été accessible aux cyclistes en 1994. Plus de 40 000 utilisateurs circulent sur le Petit Témis chaque année.

TRAVAUX EN 2018

On espère réaliser les travaux en 2018, bien sûr en dehors de la période où la piste cyclable est très fréquentée, soit les mois de juillet et aout. «Nous prévoyons que les travaux dureront un mois au maximum», a précisé M. Morin. Pour la portion entre Dégelis et le quartier Notre-Dame-du-Lac à Témiscouata-sur-le-Lac, les travaux de réfection de la piste cyclable seront assez simples. Cependant, ce sera beaucoup plus complexe entre les quartiers Cabano et Notre-Dame-du-Lac puisque la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac a comme projet de passer une conduite d'eau potable. «Notre projet tiendra compte de celui de Témiscouata-sur-le-Lac, autant sur le plan financier que technique», a souligné Normand Morin. «C'est une belle occasion de synchroniser tout ça», a ajouté Gilles Garon, maire de Témiscouata-sur-le-Lac.

Rien n'est encore défini avec précision concernant l'installation de la conduite d'eau potable, on pourrait passer sous la piste cyclable sur certains secteurs, mais on devra utiliser le côté de la piste à des endroits. Les autorités de la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac attendent toujours le rapport d'analyses des ingénieurs à cet effet pour en dire davantage. Elles affirment cependant vouloir limiter le plus possible la coupe d'arbres pour installer la conduite d'eau potable.

source: http://www.infodimanche.com/actualites/actualite/319210/refection-du-petit-temis-sur-35-kilometres 

La région se mobilise pour son traversier ''Le Corégone''

traverse

Témiscouata-sur-le-Lac- L'assemblée générale annuelle de La Traverse du Lac Témiscouata a eu lieu jeudi le 24 août 2017 à la Salle du Conseil de la municipalité de Saint-Juste-du-Lac.

Étaient présents :
Madame Annette Rousseau, présidente du conseil d'administration
Madame Céline Dubé-Ouellet, v.p., mairesse de Saint-Juste-du- Lac
Monsieur Jean-Maurice Dubé, administrateur
Madame Huguette Fradette, administrateur (sortant)
Monsieur Albert Lebel, administrateur (sortant)

La salle du conseil était comble, plus de 60 personnes enthousiastes y assistaient. La présence de monsieur Gilles Garon, maire de Témiscouata-sur-le-Lac, fut remarquée et appréciée de tous. Monsieur Garon a remercié les administrateurs sortants pour leur colossal travail accompli.

L'assistance a élu par acclamation quatre nouveaux administrateurs, soit: monsieur Louis Bigué, monsieur Georges Hébert, monsieur Claude Ouellet et monsieur Réal Deschamps.

Notre traversier Le Corégone ayant un potentiel élevé pour le développement touristique régional, le nouveau conseil d'administration s'est donné de grands défis. Avant tout, leur objectif est de recruter un plus grand nombre d'utilisateurs locaux et de touristes afin d'assurer l'avenir d'un service essentiel pour tout le Témiscouata.

Les administrateurs ont donc le vent dans les voiles et envisagent l'avenir avec optimisme. « Tous dans le même bateau », Les quatre nouveaux administrateurs.

-30-
Source et informations : Annette Rousseau, présidente 418-899-2814 arousseau007@hotmail.com

Portes ouvertes au Centre des femmes du Ô Pays

portes ouvertesMardi le 5 septembre à 11h30, le Centre des femmes du Ô Pays à Lac-des-Aigles organise une journée portes ouvertes pour faire connaître sa mission, ses activités ainsi que sa programmation pour l'automne 2017. Au menu: épluchette de blé d'inde, jeu gonflable, maquillage pour enfants et échange de plantes vivaces.

Bienvenue à toutes!

Inscriptions obligatoires: 418 779-2316, par courriel au cfop@globetrotter.net ou via Facebook.

La Fondation Mobilys déploie son expertise dans les écoles de la CSFL


Photo equipeTémiscouata-sur-le-Lac – La Fondation Mobilys a déployé son expertise dans la très grande majorité des écoles de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs. Ce partenariat résulte d'un processus de réflexion au terme duquel les deux organisations ont décidé de mettre leurs intérêts respectifs en commun pour valoriser la persévérance et la réussite scolaire des élèves.

La Fondation Mobilys utilise le numérique à des fins de mobilisation et d'implication de l'ensemble des acteurs en éducation. Sa mission vise à valoriser l'engagement du jeune et à l'encourager à persévérer dans ses études en créant des liens solidaires entre ses parents, l'équipe-école et sa communauté.

Avec l'intermédiaire et l'expertise de la Fondation Mobilys, les écoles de la CSFL possèdent maintenant un canal de communication sur le Web visant à faire connaître les bons coups et les réalisations des élèves, dans leur milieu d'apprentissage, à un plus grand nombre de personnes, ainsi qu'à leur communauté. Avec un taux de diplomation et de qualification à 80,6% et un taux de sortie sans diplôme, ni qualification (taux de décrochage) dans les plus bas au Québec, la CSFL peut être fière de ses écoles pour la mobilisation de leurs élèves et l'implication de l'ensemble de leurs personnels respectifs.

Au cours de la dernière année scolaire, chaque école s'est nommée un gestionnaire de page Mobilys pour s'assurer d'un moyen de communication régulier et constant sur le Web.

Le directeur général de la Commission scolaire, Bernard D'Amours, se dit très satisfait de cette collaboration avec la Fondation Mobilys. « Nos écoles possèdent maintenant un outil de valorisation personnalisé pour leurs élèves et qui répond au goût du jour. »

Nicolas Arsenault, président et directeur général de la Fondation Mobilys, considère quant à lui que les écoles de la CSFL entrent dans une nouvelle ère de communication et souhaite ardemment que d'autres commissions scolaires retiendront cette expérience positive. « Nous comptons que les commissions scolaires du Québec prendront également ce virage qui certainement répond à un besoin chez les élèves. »

Mardi de la Gare: « Les archives acadiennes »

lavieillegare 3Rivière-Bleue- Le mardi 5 septembre, la Vieille Gare de Rivière-Bleue vous invite à sa 4e activité des Mardis de la Gare avec Lise Pelletier, Directrice des Archives acadiennes, à l'Université du Maine à Fort Kent.

« Le mot "archives" évoque souvent de grandes salles noires remplies d'étagères où s'entassent des objets ou documents pleins de poussière. Eh bien, détrompez-vous! Les Archives acadiennes de l'Université du Maine à Fort Kent regorgent de plus de 450 collections : photographies, cartes géographiques, histoire orale, documentaires, journaux intimes, registres de paroisses, grands livres de magasins, cartes funéraires, pour n'en nommer que quelques exemples. Le centre des archives de Fort Kent est plus qu'un entrepôt de documents précieux. Il est aussi un centre de ressources à propos du Grand Madawaska, incluant aujourd'hui le nord-ouest du Nouveau-Brunswick, le haut St-Jean du Maine et le comté de Témiscouata au Québec. « Et bien plus encore », nous dit Lise Pelletier.

Vous voulez en savoir plus sur l'Acadie et son histoire qui est aussi la vôtre? Madame Pelletier saura vous mettre au fait. On vous attend le 5 septembre à 19 h, à La Vieille Gare de Rivière-Bleue, située au 85 St-Joseph Sud.

L'éclipse solaire attire les foules

sans-titrePar Michel Roussel, CIMT.

Plusieurs personnes ont répondu favorablement à l'invitation de la Station scientifique ASTER de Saint-Louis-du-Ha! Ha! d'observer, en toute sécurité, l'éclipse solaire de cet après-midi; un phénomène astronomique assez rare où la Lune vient passer entre la Terre et le Soleil.

Un spectacle inhabituel qui a permis de suivre, en temps réel, l'évolution de la couverture du Soleil par la Lune. Et c'est aux environs de 14h40, heure du Québec, que l'éclipse a atteint son apogée alors que près de 50% de la surface du Soleil étaient cachés par la Lune. Un très beau moment pour les organiseurs de l'activité et les nombreux participants!

Source: http://cimt.teleinterrives.com/nouvelle-alaune_L_eclipse_solaire_attire_les_foules-35822 

Festivités de L’Art Dehors à l’Écosite de la tête du Lac Témiscouata

Festivité de lArt Dehors FINALESaint-Juste-du-Lac- Dans le cadre de l'Art Dehors, l'Association des Arts du Témiscouata, vous convie, les 2 et 3 septembre aux Festivités de L'Art Dehors, qui auront lieu à l'Écosite de la tête du lac Témiscouata, situé au 140 route 232, à Saint-Cyprien. Sur place: exposition d'œuvres d'art en forêt, création en direct sur la plage, ateliers artistiques participatifs, kiosques d'artisans locaux, restauration, bar sans alcool, musique et autres surprises.

L'Art Dehors est un projet bi-annuel qui veut favoriser le développement culturel en organisant des évènements artistiques extérieurs pour promouvoir notre merveilleux territoire et s'en inspirer.

Ces donc dans cette optique que plusieurs artistes installeront leurs œuvres directement dans les arbres pour donner une exposition incrustée dans la nature et donner vie au sentier de l'éco-site. Les visiteurs pourront aussi participer à l'exposition lors d'ateliers d'art éphémère sur la plage tout au long de la fin de semaine. Vous êtes artistes? Vous voudriez apporter des œuvres? Il est toujours temps de nous contacter! 418-899-0203.

Samedi, un atelier de dessin est prévu de 14h à 17h avec l'artiste Francine Viel ainsi qu'une activité de tressage de capteur de rêve dans les arbres avec la Farfaderie de 10h à midi. Aussi en soirée, l'éco-site aura la chance d'accueillir Daniel Harvey, chansonnier, pour animer un feu festif.

Dimanche, un atelier de mosaïque débutera vers 13h avec l'artiste Joane Michaud seulement 10 places seront disponibles jusqu'à 16h. Elle exposera aussi plusieurs de ces vitraux dans la forêt.

Les personnes présentes à l'évènement pourront aussi participer à un encan chinois. En effet, quatre membres de l'association ont donné des œuvres pour aider au financement des activités. Le principe de l'encan chinois est que les gens achètent des coupons à 1 $ et les déposent dans le bocal correspondant à l'œuvre voulue. Le tirage des gagnants se fera au Salon des Artistes et Artisans du Témiscouata qui aura lieu, cette année, du 9 au 12 novembre à la salle communautaire de Dégelis. Les artistes donateurs sont nul autre que Francine Viel, Bill Bouchard, Fabienne Gingras et Danyele Bélanger.

Les kiosques de vente d'artisanat seront ouverts samedi et dimanche de 10h à 16h. Vous pourrez découvrir plusieurs artistes régionaux tel que : Coudonc; couturière de récupération textile de Trois-pistole, La Farfaderie; couturière de récupération textile du Jall, France Gagnon; peintre sur matériaux mixtes de Ste-Rita.

Admission : 2,50$- Camping : 15$ - Restauration et bar sans alcool sur place.

Tout cela est rendu possible grâce à la MRC de Témiscouata et à l'Éco-site de la tête du Lac Témiscouata. L'Éco-site est un organisme à buts non lucratifs. La vocation de l'Éco-site consiste essentiellement à gérer un site récréotouristique en développant des concepts et des activités de nature écologiques, en respect avec l'environnement et mettant en valeur les ressources du milieu, dans un esprit de développement durable.

Une initiative de l'Association des Arts du Témiscouata. Crée en février 2014, l'association a pour mission de regrouper les artistes et artisan.e.s du Témiscouata, supporter leur professionnalisation, promouvoir la création artistique dans la région, ainsi que permettre la création de divers évènements rassembleurs et enrichissants comme le Salon des Artistes et Artisan.e.s du Témiscouata

La Vierge du Rocher attire les foules

vierge-du-rocher-pelerinage-saint-pierre-de-lamy-quebec-001-620x348Par Andréanne Lebel, journaliste

 

Depuis près de 30 ans, tous les 15 aout, la population de Saint-Pierre-de-Lamy quadruple pour le pèlerinage de la Vierge du Rocher. Des gens provenant de partout au Québec, et même des États-Unis s'y rassemblent à l'occasion de la fête religieuse de l'Assomption.

«Il y a un pèlerinage qui se fait à la Vierge du Rocher depuis 1988. Cela va faire 30 ans l'année prochaine. Le site a été découvert dans les années 1940. La tante de mon père avait sculpté une petite sainte Vierge dans une buche de bois avec un couteau de table. Ils l'avaient placée à cet endroit pour aller prier. Les citoyens priaient pour avoir un jour leur église et leur paroisse», explique la présidente du comité de la grotte, Chantal Ouellet. Auparavant, la paroisse faisait partie de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup. Le site de la Vierge du Rocher est créé et entretenu par des bénévoles. Ils y travaillent pendant un an afin de préparer le terrain et d'en faire l'aménagement paysager.

«En 1948 ou 1949, il y a eu un grand feu de forêt ici. Tout était brulé. Le lendemain, ils sont allés voir, il y avait encore de la boucane. La petite sainte Vierge était tombée par terre. Elle n'était pas brulée, pourtant elle était en bois», complète Mme Ouellet. La foi les a donc poussé à en faire un site religieux, une place réservée à la Vierge.

En 2007, une petite chapelle y a été construite. Chaque année lors du 15 aout, entre 400 et 500 personnes se rassemblent dans ce village du Témiscouata. Malheureusement cette année, la célébration s'est déroulée à l'église en raison du temps pluvieux. «Quand ç'a a lieu à l'église, c'est un peu plus pieux, officiel. Je pense que c'est principalement le bouche-à-oreille qui amène les gens ici», explique Chantal Ouellet. L'équipe de bénévoles s'affaire par la suite à servir le souper à tous ceux qui restent. Le comité organisateur s'affaire déjà à préparer le 30e anniversaire du pèlerinage de la Vierge du Rocher.

Source: http://www.infodimanche.com/actualites/actualite/318611/la-vierge-du-rocher-attire-les-foules 

INVITATION aux Célébrations sur Le Grand Sentier

INVITATION aux Célébrations sur Le Grand Sentier

QUAND:
Le samedi 26 août 2017
de 11h00 @ 13h00
OÙ:
Gare de l'Héritage
584, 6e Rue E, Ville Dégelis
(située sur le Parc linéaire interprovincial Petit Témis)

Le Sentier Transcanadien, avec le soutien de Patrimoine canadien, poursuit l'objectif de raccorder Le Grand Sentier et le pays entier en vue d'une grande célébration le 26 août 2017. Partout au Canada, des communautés célèbreront simultanément le raccordement complet du Grand Sentier d'un bout à l'autre du pays dans le cadre du 150e anniversaire du Canada.
Joignez-vous à la fête ce samedi pour souligner cet événement. Sur place, hot-dogs et gâteau vous seront servis gratuitement de 11h00 @ 13h00. Bienvenue à tous !

Sentier Transcanadien (STC): Tout a débuté par un rêve audacieux en 1992, avec l'idée de créer un sentier qui constituerait un cadeau que les Canadiens offriraient aux Canadiens. Depuis, STC – un organisme sans but lucratif – travaille main dans la main avec différents donateurs, partenaires, gouvernements et de nombreux bénévoles à la conception du Grand Sentier, un gigantesque sentier de sentiers offrant un vaste choix d'expériences en plein air, tant sur les voies terrestres que maritimes.
Chaque province et territoire canadien possède son propre tronçon du Grand Sentier qui demeure de propriété et de gestion locales. L'objectif du STC est de parvenir à raccorder Le Grand Sentier d'un océan à l'autre en 2017, pour coïncider avec les célébrations du 150e anniversaire du Canada.

Pour information :
Corporation d'aménagement du lac Témiscouata et de la rivière Madawaska inc., mandaté par la MRC de Témiscouata pour être Gestionnaire du Parc linéaire interprovincial Petit Témis / Section Sud
418 853-3593 / admin@caltrm.com

Report de deux dates de spectacles en septembre

MattDû à une opportunité outre-mer, Matt Holubowski et son équipe se voient dans l'obligation de reporter les spectacles prévus à St-Irénée le 22 septembre 2017, au Domaine Forget et celui à Témiscouata-sur-le-lac le 23 septembre 2017, à la salle Le BeauLieu de Témiscouata.
Le spectacle à St-Irénée sera reporté au 8 octobre 2017, toujours au Domaine Forget, tandis que celui à Témiscouata-sur-le-lac aura lieu le 24 mars 2018, à la salle Le BeauLieu de Témiscouata. Les billets préalablement achetés seront honorés lors de ces deux nouvelles dates.