La MRC de Témiscouata
   
            

Un important projet de développement à Saint-Honoré-de-Témiscouata

Richard dubéAlors que la construction de l'autoroute 85 est entamée, Saint-Honoré-de-Témiscouata désire en profiter pour dynamiser ses activités. Ainsi, la municipalité a acheté de nombreux terrains afin de procéder à un important développement résidentiel et commercial.

Selon le maire de la municipalité, Richard Dubé, l'équivalent de 40 terrains résidentiels sont ou seront éventuellement disponibles pour les acheteurs et les promoteurs. On a acheté tous les terrains disponibles sur la rue Caron, les terrains qui restaient sur la rue Landry et un terrain sur la rue Principale, affirme-t-il.

"Ainsi, une portion de ce développement aura une vocation résidentielle. On parle de beaux terrains qui pourraient être de l'ordre de 200 par 200 [pieds]", précise M. Dubé.

"Les terrains déjà disponibles sur la rue Caron et la rue Landry sont déjà sur des systèmes d'égout. 6 ou 7 autres terrains pourront être ajoutés sur le système. Les autres seront avec fosses septiques. " Richard Dubé, maire de Saint-Honoré-de-Témiscouata

Saint-Honoré-de-Témiscouata veut profiter de la future autoroute 85 pour dynamiser la municipalité.
Développement commercial
Si une partie du projet est à vocation résidentielle, la portion qui sera située aux abords de la future autoroute 85 sera à vocation commerciale. Pour l'heure, cette portion n'est constituée que d'un seul terrain. Toutefois, Richard Dubé n'écarte pas la possibilité de le diviser.

"Le terrain commercial, c'est grand! On parle d'un terrain de 800 par 800 [pieds]. Si quelqu'un est intéressé à l'avoir pour y faire une station-service, c'est sûr qu'on pourrait lui vendre tout le terrain. " Richard Dubé, maire de Saint-Honoré-de-Témiscouata

Le maire précise que deux terrains supplémentaires, situés sur la rue de l'Église, pourraient éventuellement se greffer à la portion commercial du projet de développement. Il y a deux maisons qui, fort probablement, seront expropriées. Si elles sont expropriées, on va aussi en faire l'acquisition, ajoute Richard Dubé.

Des arguments pour attirer les intéressés
Pour convaincre les acheteurs et les promoteurs, Richard Dubé rappelle que le niveau de taxation de Saint-Honoré-de-Témiscouata est très bas, à 77 cents par 100 $ d'évaluation pour une résidence moyenne.

Il rappelle également que les dettes de la municipalité, notamment grâce aux revenus éoliens du territoire, seront bientôt payées en totalité.

"En plus, quand l'autoroute 85 sera complétée, ça va prendre 15 minutes pour aller à Rivière-du-Loup plutôt que d'en prendre 30. Et ce sera beaucoup plus sécuritaire." Richard Dubé, maire de Saint-Honoré-de-Témiscouata

La majorité des travaux de déboisement nécessaires au projet de développement auront lieu au printemps. On ne veut pas de coupe à blanc, précise M. Dubé. On veut des beaux terrains boisés et c'est ce qui est recherché par les gens actuellement, ajoute-t-il.

Richard Dubé n'a pas voulu révéler le montant qui a été nécessaire à l'achat des terrains.
source: Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/info-reveil/segments/reportage/103278/developpement-residentiel-commercial-saint-honore-temiscouata-richard-dube-autoroute-85