La MRC de Témiscouata
   
            

Bilan de la saison touristique estivale 2018 au Bas-Saint-Laurent

Participant - Grande chasse aux couchers de soleil 2018 1Temps idyllique dans la Réserve mondiale de bon temps!

Rivière-du-Loup, le 24 octobre 2018 – Avec le magnifique temps beau et chaud qu'a connu le Bas-Saint-Laurent presque tout l'été, la saison touristique 2018 est officiellement une réussite. La majorité des entreprises touristiques sondées au Bas-Saint-Laurent sont unanimes; elles sont toutes satisfaites de leur saison estivale. L'offre touristique de qualité, la proximité du fleuve, les activités de plein air, l'accessibilité de la région et les campagnes de promotion ont séduit les touristes et les ont incités à venir découvrir la Réserve mondiale de bon temps!

Hébergement
La saison touristique 2017 avait été excellente sous tous ses aspects. Les taux d'occupation des divers hébergements, du mois de juillet et d'août, avaient atteint un taux moyen record de 79 % et 81 %. L'été 2018 ne fera pas exception à cette ascension, car tous les établissements hôteliers sondés ont connu des hausses d'occupation de leurs unités. Les chiffres officiels d'occupation des établissements hôteliers ne sont pas encore disponibles, mais tout porte à croire qu'ils seront comparables, sinon plus élevés que ceux de 2017.

Attraits
Toutes les entreprises touristiques sondées ont connu une augmentation d'achalandage de leur saison estivale; en voici quelques exemples :
• Le parc national du Lac-Témiscouata a connu une augmentation de fréquentation de 15 % et une hausse de 60 % d'achalandage de la navette fluviale. La boucle cyclable entre Témiscouata-sur-le-Lac et le parc via la traverse et la navette ont été très populaires.
• Avec toutes ces belles journées chaudes, la plage municipale de Pohénégamook a été très achalandée. Un kilomètre de sable blanc, un jeu gonflable nautique géant et plusieurs emplacements de camping ont accueilli plus de 40 000 visiteurs, soit une augmentation de 77 % par rapport à 2017.
• Le Domaine ACER – Économusée de l'acériculture à Auclair a accueilli 8 % de plus de curieux que l'an dernier avec une exposition sur l'érable revampée.
• Le Site historique maritime de la Pointe-au-Père a présenté un tout nouveau spectacle de marionnettes géantes. « Folie sur l'épave » a attiré le double de spectateurs prévus initialement par les gestionnaires du site. En général, le site a connu une hausse de 5 %, dont près de la moitié des visiteurs provenait de l'extérieur de la région de Rimouski.
• Pour sa 33e édition, le Festi Jazz International de Rimouski a attiré plus de 30 000 visiteurs de partout en province.
• Avec son offre d'activités diversifiées, le Canyon des Portes de l'Enfer a reçu près de 3 % de plus de visiteurs qu'en 2017.
• La forêt de maître Corbeau du Domaine Valga a connu une hausse d'achalandage de 3 %, dont 15 % juste en août. L'auberge, quant à elle, et l'ajout d'un chalet, a continué d'attirer un bon nombre d'Européens et de plus en plus de Québécois.
• La Société Duvetnor a terminé sa saison estivale avec une augmentation de 7 % de fréquentation des deux îles. Depuis quelques années, l'île aux Lièvres et l'archipel des îles du Pot à l'Eau-de-Vie ont une couverture médiatique remarquable. L'ajout d'unités d'hébergement, le paysage unique, mais surtout l'exotisme et le dépaysement attirent son lot de vacanciers.
• La Traverse Rivière-du-Loup – Saint-Siméon a transporté 6 % de plus d'usagers qu'à la même période l'an dernier. Cette traversée est devenue une expérience fleuve.
• La Maison Chapais a reçu 8 % de plus de visites que l'an dernier. Les différents concerts des Dimanches champêtres, l'heure du thé avec la famille Chapais et la visite des 23 pièces de la maison sont responsables de cette augmentation.
• La Société d'écologie de la batture du Kamouraska (SEBKA) a su bien tirer avantage de la belle température. C'est 9,5 % de plus de visiteurs qui ont profité des sentiers pédestres, du camping, des randonnées en kayak de mer ou bien de l'escalade.
• Les amateurs de bières étaient au rendez-vous plus que jamais au Bière Fest de Rimouski avec une augmentation de près de 6 % et de 12 % pour l'édition du Bière Fest de Rivière-du-Loup.

Les derniers chiffres officiels du ministère du Tourisme démontrent que 1 143 000 visiteurs (englobant touristes et excursionnistes) ont visité le Bas-Saint-Laurent en 2016. Ces derniers ont séjourné en moyenne 3,5 nuits et ont laissé plus de 345 M$ de retombés économiques dans la région.

« Nous pouvons être fiers du chemin parcouru pour faire reconnaître la région comme destination. Le Bas-Saint-Laurent s'est classé au 5e rang dans les intentions de voyage des Québécois pour la saison 2018, on en voit les résultats! » affirme Pierre Laplante, directeur général de Tourisme Bas-Saint-Laurent.

Le mandat de Tourisme Bas-Saint-Laurent est de positionner la région du Bas-Saint-Laurent comme une des principales destinations vacances au Québec, ainsi que de susciter le développement de l'offre touristique et d'en faire la mise en marché. Le tourisme au Bas-Saint-Laurent, c'est un secteur de l'économie essentiel : 850 entreprises, 7 800 emplois, 1,143 millions de visiteurs et plus de 345 M$ en retombées annuellement. Les actions de promotions de Tourisme Bas-Saint-Laurent sont rendues possibles grâce au partenariat avec Tourisme Québec.

logo tourisme BSL