La MRC de Témiscouata
   
            

7,5 M$ pour le bien-être des jeunes de la région

jean-marc-chouinard-gerald-beaudryDes millions de dollars investis pour favoriser le bien-être et la réussite des enfants de la région.

La Fondation Lucie et André Chagnon investit 7,5 millions de dollars sur cinq ans pour améliorer la santé et le bien-être des jeunes de 0 à 30 ans dans la région.

Cette somme sera administrée par le COSMOSS (Communauté ouverte et solidaire pour un monde outillé, scolarisé et en santé) Bas-Saint-Laurent.

Cette somme est très importante, selon le président de l'organisme, Gérald Beaudry, puisqu'elle va permettre « d'assurer le développement et la continuité de COSMOSS, parce qu'il y aura toujours du travail à faire [auprès des jeunes] ».

Le COSMOSS existe depuis 2004 et regroupe 150 partenaires dans les 8 MRC du Bas-Saint-Laurent. De concert, ils mettent en place différents projets favorisant la santé et l'éducation des enfants et des adolescents.

Jean-Marc Chouinard, de la Fondation Lucie et André Chagnon, en compagnie du président du COSMOSS Bas-Saint-Laurent, Gérald Beaudry
Jean-Marc Chouinard, de la Fondation Lucie et André Chagnon, en compagnie du président du COSMOSS Bas-Saint-Laurent, Gérald Beaudry Photo : Radio-Canada/Julie Tremblay

Pour le président du comité de direction de la Fondation Lucie et André Chagnon, il allait de soi de soutenir le COSMOSS afin qu'il puisse poursuivre le travail amorcé il y a plus de 13 ans.

«On voit notre investissement comme un levier, non pas comme une fin en soit. Ces projets-là appartiennent d'abord aux partenaires de la région et on compte sur leur investissement et leur engagement pour aller plus loin.»

— Jean-Marc Chouinard, président du comité de direction de la Fondation Lucie et André Chagnon

Les actions du COSMOSS pour aider les jeunes

Au cours des dernières années, le COSMOSS a entre autres créé les coffres ÉLÉ, pour favoriser l'éveil à la lecture et à l'écriture chez les jeunes dans la MRC Rimouski-Neigette.

Un autre projet, Stella, vise à dépister les problèmes de langage chez les enfants d'âge préscolaire. Depuis son implantation en 2008, il a permis de faire passer de 40 à 3 le nombre d'enfants référés à un orthophoniste lors de leur entrée à l'école, selon un récent rapport de l'organisme.

La clé pour obtenir un tel succès? La concertation, selon Gérald Beaudry.

«La façon de contrer le décrochage et de favoriser la réussite éducative, c'est le travail de collaboration intersectorielle. Ici, [...] le réseau de la santé, de l'éducation, le communautaire et le municipal ne font qu'un pour atteindre des objectifs.»

— Gérald Beaudry, président du COSMOSS

Jusqu'à maintenant, le COSMOSS a chapeauté 43 projets au Bas-Saint-Laurent. L'organisme reçoit également des sommes du Centre intégré de santé et de services sociaux, d'Emploi-Québec, du ministère de l'Éducation et des organismes Avenir d'enfants et Québec en forme, notamment.

Source: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1038125/cosmoss-education-jeunes-enfants-concertation-scolaire