La MRC de Témiscouata
   
    

sites-regionaux

La MRC de Témiscouata
Service de développement
Tourisme Témiscouata
Culture Témiscouata

   

cartes-et-evaluation2016

wifi MRC

Maillon-Temiscouata-1

BarrageTemiscouata

 

 

 

       

Les MRC des Basques et de Témiscouata renouvèlent leur partenariat pour l’immigration et l’attractivité

DATA ART 4361238 620x348En 2018, les MRC du Témiscouata et des Basques embauchaient deux agents de développement en immigration pour faire une analyse des besoins terrain en matière d’immigration et des structures d’accueil en place. De ce portrait est né un plan d’action, visant, entre autres, à informer et sensibiliser le milieu à l’immigration et à renforcer les mécanismes d’intégration des nouveaux arrivants sur le plan communautaire, municipal et régional.

Depuis l’automne, trois nouvelles ressources poursuivent le travail amorcé par les premiers agents pour mettre en œuvre le plan d’action. «Nous travaillons activement à mettre en place des cellules d’accueil dans chacune des municipalités», a précisé la préfet de la MRC de Témiscouata, Guylaine Sirois. En plus d’être attractif, il est essentiel pour les municipalités de bien accueillir et de bien intégrer les nouveaux arrivants. «Pour cela, il faut un milieu ouvert, donc sensibilisé à la diversité, mais aussi des structures prêtes à épauler les immigrants en fonction de leurs besoins», a mentionné Bertin Denis, préfet de la MRC des Basques.

Ainsi, Gabriela Viscarra sillonne les deux MRC en tant qu’agente de développement en immigration et rencontre les organismes du milieu de la santé et de l’éducation et les entreprises afin de connaitre leurs enjeux. Leurs besoins sont ensuite transmis au ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) pour que celui-ci ait une meilleure connaissance de la réalité de notre région. «Avec Marie-Ève Rioux et Mona Dubé, les agentes de sensibilisation en immigration et d’attractivité, des actions concrètes sont ensuite réalisées sur le terrain afin de répondre aux besoins ciblés», a spécifié Gabriela Viscarra.

Déjà, les citoyens des Basques et du Témiscouata ont participé à quelques activités de sensibilisation ou de rapprochement interculturel telles que la projection du film Bagages où des adolescents racontent le récit de leur migration et de leur intégration. Tout récemment, un atelier de cuisine équatorienne, en collaboration avec Places aux jeunes Les Basques et les Cuisines collectives Croc-Ensemble, affichait complet. Des ateliers de danse, percussion et légendes africaines sont aussi prévus prochainement. «La culture est une belle façon de rapprocher les gens, que ce soit par la musique, la danse, la nourriture ou l’art. Ça vient chatouiller les sens, ça fait tomber les barrières et ça permet des échanges pour aller de l’avant, ensemble», a commenté Amélie Brière, agente de développement culturel à la MRC des Basques.

En plus des actions liées à l’immigration, chaque agente travaille à élaborer une stratégie d’attractivité propre à la MRC pour laquelle elle œuvre. L’objectif de cette démarche est d’offrir un positionnement intéressant et unique aux MRC. À l’échelle régionale, une démarche se développe actuellement dans le but de se doter d’une image caractéristique au Bas-Saint-Laurent. Chaque MRC du territoire a le mandat d’afficher ses propres couleurs et de développer son approche en matière d’attractivité.

Les municipalités, organismes, entreprises et personnes intéressées peuvent joindre les agentes en immigration et attractivité aux coordonnées suivantes : Gabriela Viscarra au 581 337-7665 ou immigration@mrctemis.ca, Marie-Eve Rioux (Les Basques) au 418 851-1481, poste 3214 ou attractivite@mrcdesbasques.com et Mona Dubé (Témiscouata) au 581 337-7664 ou attractivite@mrctemis.ca.