La MRC de Témiscouata
   
    

sites-regionaux

La MRC de Témiscouata
Service de développement
Tourisme Témiscouata
Culture Témiscouata

   

cartes-et-evaluation2016

BarrageTemiscouata

       

La SADC de Témiscouata dévoile ses résultats de l'exercice 2016-2017

SADCTémiscouata-sur-le-Lac- La SADC de Témiscouata a présenté lors de l'assemblée générale annuelle de ses membres qui s'est tenue aujourd'hui à Saint-Louis-du-Ha! Ha! les résultats de ses interventions pour l'année 2016-2017. Les administrateurs de la SADC ont accepté d'investir dans 22 projets d'entreprises et autoriser des aides financières, sous forme de prêts à terme, totalisant 775 000 $. Les projets soutenus ont généré, dans les communautés témiscouataines, des investissements totalisant près de 3,4 M$ et permis de créer 12 emplois et d'en consolider 128.

Le président de la SADC, monsieur Vallier Daigle, et le directeur général, monsieur Serge Ouellet, ont expliqué, devant les membres, les nombreuses avancées et les différents changements vécus au sein de l'organisation au courant de la dernière année. À deux, ils ont parlé du nouvel exercice de planification stratégique amorcé par les administrateurs en 2016 visant à doter la SADC de nouvelles priorités et d'arrimer la mission de cette dernière avec les valeurs propres à l'organisation, soit le respect, l'ouverture, l'engagement, la rigueur et l'innovation. À titre d'exemple innovant, la SADC est, depuis l'hiver dernier, ce qu'on pourrait appeler « un bureau sans papier ». Monsieur Daigle a expliqué : « C'est une méthode de travail où tout est numérisé. Cette nouveauté concordait aussi avec l'arrivée de quatre jeunes nouvelles ressources fraîchement diplômées qui sont venues s'ajouter à une équipe d'expérience qui compte désormais maintenant sept personnes ».
D'autre part, par la démonstration des décisions d'investissements de la SADC selon les deux Fonds d'investissement qu'elle gère, le président a rappelé que la SADC ne limite pas ses interventions seulement en financement de projets de démarrage, d'expansion ou de relève d'entreprises. En fait, elle assure également des appuis en service-conseil et en commercialisation. Grâce aux programmes « Aide aux entreprises », « Soutien aux petites entreprises » et « Soutien aux projets régionaux », la SADC a pu soutenir 49 entreprises et organisations avec, entre autres, des contributions financières non remboursables. À cet égard, monsieur Daigle a rajouté : « Ce sont pas loin de 55 000 $ qui ont été répartis à travers 53 projets relevant des nouvelles technologies, de l'optimisation de la productivité, de l'acquisition de nouvelles connaissances et de la croissance, du développement et de la relève en entreprise ».
Les projets de développement local ont su capter l'attention des membres présents puisque plusieurs grands projets se sont concrétisés au courant de la dernière année. Nommons seulement l'annonce du Centre d'études collégiales du Témiscouata annoncé en janvier dernier et qui ouvrira ses portes en août prochain, l'ouverture imminente du tout premier espace de travail collaboratif au Témiscouata appelé Rabaska, la journée des donneurs d'ordres qui a rassemblé près d'une cinquantaine d'entreprises de la région de l'Acadie des terres et forêts en février dernier à Dégelis, l'étude de marché d'un atelier collectif de transformation des produits végétaux, le développement de la filière des produits forestiers non ligneux du Bas-Saint-Laurent et sans compter tous les autres.
Rappelons que la SADC de Témiscouata a pour mission de contribuer au développement économique du Témiscouata en déployant une vision d'avenir, en ralliant les forces de la collectivité et en offrant aux entrepreneurs et aux organisations de l'accompagnement, du soutien technique personnalisé et du financement adapté.